background preloader

Énergie sombre

Énergie sombre
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'énergie sombre ne doit pas être confondue avec la matière sombre qui, contrairement à l'énergie sombre, ne remplit pas uniformément l'univers et qui interagit normalement (forces attractives) avec la gravitation. Naissance de la notion d'énergie sombre[modifier | modifier le code] L'expression dark energy (énergie sombre) a été citée pour la première fois dans un article de Huterer et Turner[1] en 1998, quelques mois après la découverte de l'accélération de l'expansion de l'Univers[DE 1]. En effet, à la fin des années 1990, les satellites et les télescopes ont permis des mesures très précises des supernovæ distantes et du rayonnement fossile micro-onde. Du fait de sa nature répulsive, l'énergie sombre a tendance à accélérer l'expansion de l'Univers, plutôt que la ralentir, comme le fait la matière « normale ». Mais l'idée d'une composante accélératrice, invisible et diffuse, de l'univers est plus ancienne[DE 1]. . au lieu de

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_sombre

Related:  sciences

L'énergie noire vient-elle du vide quantique ? Des chercheurs français, notamment de l’IRAP-OMP (CNRS/Université P. Sabatier Toulouse III), proposent une origine physique à l’énergie noire. Il s’agirait de l’action gravitationnelle du vide quantique présent dans une dimension supplémentaire de l’espace. Considérée depuis très longtemps en physique, l’amplitude de l’action gravitationnelle du vide quantique était néanmoins estimée à des valeurs allant bien au delà de celles autorisées par les observations à l’échelle cosmologique: quelques 10120 fois la densité actuelle de l’univers. Cette situation a conduit les cosmologistes à chercher d’autres mécanismes pour expliquer l’accélération de l’expansion de l’univers, comme la quintessence ou des modifications de la relativité générale. Leurs travaux font l'objet d'une publication dans Astronomy & Astrophysics.

Terra preta Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'oxisol (à gauche) et la Terra Preta (à droite) Ces sols ont été créés par l’homme entre -800 et 500[3], et sont d'origine précolombienne. Des milliers d'années après sa création, il est si réputé au Brésil qu'il est récolté et vendu comme terreau à poter (voir pédologie). Sa profondeur peut aller jusqu'à 2 mètres. 10: Énergie noire et futur de l'univers Comme vient de nous le montrer Philippe Brax, la nature de l’énergie noire est un sujet fort riche avec une pléthore de modèles théoriques possibles, dont certains n’ont malheureusement pas été mentionnés ici. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, ce dossier se termine par quelques liens techniques comportant eux-mêmes une large bibliographie. Nous avons vu que l’étude de l’énergie noire était susceptible d’apporter des informations sur de la physique au-delà du modèle standard. Il est bien possible que ce soit l’unique moyen de tester des théories de gravitation quantique spéculatives, comme la supergravité, la théorie des supercordes ou la gravitation quantique à boucles. La cosmologie, en tant que laboratoire pour l'infiniment petit, serait donc la seule fenêtre observationnelle qui nous soit accessible. Selon la nature variable ou non de l'énergie noire, l'univers finira par un Big Crunch ou continuera éternellement son expansion.

Matière noire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne la matière de nature inconnue. Pour le film, voir Dark Matter. La matière noire (ou matière sombre), traduction de l'anglais dark matter, désigne une catégorie de matière hypothétique jusqu'à présent non détectée, invoquée pour rendre compte d'observations astrophysiques, notamment les estimations de masse des galaxies et des amas de galaxies et les propriétés des fluctuations du fond cosmologique. Différentes hypothèses sont émises et explorées sur la composition de cette hypothétique matière noire : gaz moléculaire, étoiles mortes, naines brunes en grand nombre, trous noirs, etc. Cependant, les estimations de la densité de l'univers et l'estimation de sa densité sous forme d'atomes, la matière baryonique donc, impliquent plutôt une nature non-baryonique, et donc encore inconnue, encore que l'on suppose fortement des particules, peut-être des super-partenaires tels que le neutralino (voir la page sur la supersymétrie).

Evitons les tabous et les idées reçues Cet article aborde la nouvelle vision de l'histoire de l'Europe telle qu'elle se dégage de l'analyse génétique du chromosome Y. Il y a d'autres blogs bien documentés sur le sujet et, en particulier, on pourra consulter le blog de Bernard Secher, bien pourvu en références. [1] Je prendrai ici une perspective simplificatrice afin de pointer ce que je considère comme radicalement novateur et les conséquences que cela peut avoir dans la compréhension de l'histoire des 10 000 ans qui nous ont précédés. [1] Le principe de l'utilisation de marqueurs du chromosome Y est que les populations en place (comprendre : la position des ancêtres connus ; en général au moins le 19èmesiècle) reflètent une histoire qu'il s'agit de décrypter.

Permaculture Jardin cultivé en permaculture dans le Nord de la France. La permaculture est un concept systémique et global qui vise à créer des écosystèmes respectant la biodiversité[1]. L'inspiration vient de la nature et de son fonctionnement (qui se nomme aussi biomimétisme ou écomimétisme)[2]. 2: La découverte de l'énergie noire En 1998, deux équipes d’astrophysiciens menées respectivement par Saul Perlmutter et Adam Riess, firent une découverte qui allait révolutionner la cosmologie et déclencher d’intenses débats dans le milieu de la physique théorique, notamment dans le domaine spéculatif de la théorie des supercordes. Alors que la théorie standard du Big Bang, couplée aux observations faites jusque là, prévoyait un ralentissement de l’expansion de l’univers, celle-ci semblait s’être accélérée depuis quelques milliards d’années. La supernova SN 1994d dans la galaxie NGC 4526. © Nasa/Esa, The Hubble Key Project Team, The High-Z Supernova Search Team. Pour faire cette découverte, les astrophysiciens avaient patiemment cherché à détecter la lumière émise par l’explosion de supernovae de type SN Ia dans des galaxies situées à plusieurs milliards d’années-lumière de la Voie lactée. L'astrophysicien Saul Perlmutter. © The Shaw Prize.

Énergie fantôme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En cosmologie, l'énergie fantôme désigne une forme hypothétique d'énergie dont la densité aurait la particularité surprenante d'augmenter lors de l'expansion de l'Univers. Cette énergie est un candidat potentiel à l'énergie noire, nom donné à la forme d'énergie responsable de l'accélération de l'expansion de l'Univers découverte fin 1998 par l'étude de la luminosité de supernovas lointaines. Physiquement, l'énergie fantôme possède une équation d'état exotique : , où C'est précisément la valeur -1 qui marque la séparation entre de l'énergie sombre « ordinaire » (dont la densité décroît avec l'expansion) et cette forme d'énergie très particulière.

Développement social, Les services publics Vie sociale et vie culturelle.  La politique de la ville (1970-2005). Politiques publiques La politique de la ville est une politique globale qui embrasse tous les aspects de la vie quotidienne. Elle prend donc en compte le traitement des difficultés sociales des populations défavorisées. La politique d’intervention en faveur du renforcement du lien social regroupe de nombreuses actions dont le secteur associatif est souvent un acteur majeur.

Related: