background preloader

Les jeunes sont-ils trop branchés?

Les jeunes sont-ils trop branchés?

http://rire.ctreq.qc.ca/2015/09/jeunes-branches-dt/

Related:  Education aux écrans, culture numérique, EMI...intéressant - ticPratiques culturelles et numériques des jeunes

Lionel Vighier : La pédagogie contre les théories du complot Les jeunes seraient particulièrement sensibles aux théories du complot qui se diffusent sur internet : comment l’Ecole peut-elle construire un esprit critique suffisamment armé pour résister aux mensonges et manipulations ? Lionel Vighier, professeur de français au collège Pablo Picasso à Montesson dans les Yvelines, a choisi de prendre par les cornes le taureau du conspirationnisme: ses troisièmes ont mené des recherches en ligne sur les théories du complot, en ont démonté les mécanismes de raisonnement et de rhétorique, ont réalisé à leur tour des vidéos conspirationnistes sur le mode de la parodie, « excellent exercice de mise à distance et en même temps de création ». Le projet développe des compétences autour de l’argumentation, en particulier de la persuasion : il constitue aussi un remarquable exemple d’éducation à la citoyenneté numérique. Avec un scoop : « Les preuves sont accablantes : les profs sont en réalité des vampires ! »

Générateurs en ligne GENERATEURS en LIGNE Mise à jour le 22 mai 2018, proposez vos liens Vous trouverez également sur Liens Utiles une série d'outils et de convertisseurs en ligne. ACCORDEUR en LIGNE: permet l'accordage en ligne de plusieurs instruments, voir également ce site en anglais ACROSTICHES: ce générateur permet de composer des poèmes

L’info et les jeunes : comment décrypter les nouvelles pratiques numériques S’enquérir des pratiques d’information des jeunes est décisif dans un univers de la presse en pleine mutation, qui peine à renouveler son lectorat, et qui, donc, vieillit. Considérant que c’est davantage aux rédactions de s’adapter aux nouvelles pratiques d’information à l’ère numérique, qu’aux publics d’accepter de suivre les consignes de lecture que les dispositifs médiatiques proposent, comprendre les pratiques des jeunes publics (en dessous de 25 ans) revient à anticiper sur ce qui sera à terme des pratiques d’information dominantes que les rédactions devront satisfaire. En effet, il n’y a aucune raison de croire que les pratiques nouvelles d’aujourd’hui seraient liées à un effet d’âge et qu’elles disparaîtront en entrant dans l’âge de la pleine activité sociale. Les jeunes d’aujourd’hui ne vont pas, avec le temps, subitement adopter les modes de consommation d’information de leurs parents ou grands-parents.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Les usages vidéo des jeunes : quels intérêts pédagogiques ? Quand on souhaite examiner la place que peut prendre la vidéo comme support d’apprentissage ou activité de communication et d’expression, la première des préoccupations doit d’abord être de penser à la dimension éducative de cette relation. En effet, l’enfant, le jeune est en permanence pris dans une relation forte aux écrans et cette relation porte en elle des dangers qu’il ne faut pas négliger (Académie des sciences, 2013). Il s’agit donc de former le jeune à un usage raisonné des écrans et de montrer que les autres supports d’écriture, d’images, de sons ont leur utilité. La règle des 3-6-9-12 (pas d’écran avant 3 ans, une heure par jour entre 3 et 6 ans, 2 heures entre 6 et 9 ans et 3 heures au-delà) proposée par l’Académie des sciences est en ce sens utile à rappeler aux jeunes et aux parents.

Infographies - Utiliser les technologies, apprendre et comprendre Jump to navigation En vedette Ministèreset organismes Préscolaire Primaire Secondaire Les icônes de l’Insta-réalité Si vous avez plus de 13 ans, vous ne les connaissez sûrement pas. Leur figure de proue s’appelle Benjamin Lasnier. Dans sa bio Instagram, le jeune homme, qui vient tout juste de fêter ses 14 ans (70 000 likes en guise de cadeau d’anniversaire) explique qu’il passe son temps libre à “interagir avec les meilleurs follwers/fans du monde”. Il faut dire qu’avec près de 865 000 abonnés sur Instagram, il y a même de quoi y passer ses journées entières. Sans parler des 479 000 fans Facebook (dans ce contexte, ses seulement 110 000 followers sur Twitter font du coup un peu tache).

8ème FEI : Instagram en Segpa Le célèbre réseau social Instagram permet de partager ses photographies et vidéos avec son réseau d'amis. Quel rapport avec l’Ecole ? A Bonneuil-sur-Marne, en SEGPA, Camille Martin et ses collègues en ont inventé un passionnant usage pédagogique. Sur un compte Instagram, chaque enseignant, en concertation avec la classe, peut poster photo ou vidéo d’une production de cours avec commentaire rédigé par les élèves : schéma, expérience scientifique, création artistique, carte, production langagière …« Que voulons-nous montrer de notre travail ? » est la principale question posée aux élèves : Instagram les amène à transformer l'information en connaissance, les hashtags contribuant même au travail de mémorisation et de catégorisation.

Comparatif : cinq applications et logiciels de mindmapping collaboratif Les entreprises s’intéressent de plus en plus aux outils collaboratifs. Qu’en est-il du mindmapping ? Voici un comparatif de cinq logiciels de mindmapping collaboratif en ligne. Equipement et pratiques numériques des 15-24 ans en France : montée en puissance des smartphones Médiamétrie a publié ce jour une étude commandée par Microsoft à propos de l’équipement et des pratiques numériques des jeunes de 15 à 24 ans (8 millions de personnes dans notre pays) en prenant en compte un échantillon représentatif de jeunes internautes en France (1500 individus interrogés du 24 février au 5 mars 2012). Nous indiquons ici quelques résultats significatifs de cette enquête. Le smartphone de plus en plus utilisé et apprécié Les 15/24 ans sont majoritairement multi-équipés d’outils connectés et se montrent très attachés à l’ordinateur portable.

[Interview] Initier les enfants au code ? « Pas urgent » selon Benjamin Bayart Alors que les enfants devraient pouvoir bénéficier dans certaines communes d’une initiation au code informatique dès la rentrée prochaine (hors temps scolaire), Next INpact a souhaité solliciter l’analyse de Benjamin Bayart, qui est expert en télécommunications, militant de l’internet libre et président de la fédération FDN. Certaines écoles primaires devraient proposer dès la rentrée prochaine une initiation au code informatique. Est-ce une bonne idée ? Ça ne peut pas nuire qu'il y ait des cours d'initiation, mais ce n'est pas quelque chose d'une urgence significative.

4 choses dont vous n’étiez pas au courant que vous pouviez faire avec Dropbox Il y a un peu plus d’un mois, j’ai écrit un article sur 4 entreposages dans le nuage disponibles pour les enseignants. Ce nouvel article porte sur 4 caractéristiques moins connues du service Dropbox. Je sais que Dropbox ne fait pas l’unanimité, mais c’est un service qui reste très intéressant.1) Ajouter un document à vos favoris sur mobile Si vous avez Dropbox sur un appareil mobile, il est possible d’ajouter certains documents à vos favoris. Ceci va vous permettre d’avoir accès à ces documents sans avoir besoin d’un accès Internet.

Snapchat, l'eldorado des ados Après le rachat d'Instagram pour un milliard de dollars, celui de Tumblr pour 1,1 milliard et celui, très récent, de Waze pour 1,3 milliard de dollars, on a fini par cesser d'écarquiller les yeux devant cette nouvelle mode de surévaluation des start-ups numériques. Aujourd'hui, le destin de Snapchat ne paraît donc même plus si étonnant. Publiée pour la première fois en septembre 2011, l'application est déjà si populaire qu'elle approche, elle aussi, les neuf zéros de la cour des grands : elle vient de monter sa valeur à 800 millions de dollars (611 millions d'euros) après une levée de fonds ayant apporté 60 millions supplémentaires (46 millions d'euros) à son capital. Bien sûr, elle n'a pas de pub, pas d'abonnements payants, et donc aucun modèle économique viable. En plus, elle n'a même pas de base de données : le principe de Snapchat est de fournir un service de messagerie éphémère.

Le JT, toujours à l’heure LE MONDE | • Mis à jour le | Par Véronique Cauhapé Le dernier numéro d’INA Stat a étudié le contenu de vingt ans de journaux télévisés. S’il est un programme qui a échappé à tous les bouleversements du paysage audiovisuel, c’est bien le journal télévisé qui, depuis des décennies, demeure le grand rendez-vous d’information capable de rassembler quotidiennement des millions de téléspectateurs. Et malgré les ajustements et repositionnements auxquels il a régulièrement été soumis, le JT n’a jamais perdu son ancrage et sa stabilité dans la programmation des chaînes. Partant de ce constat, l’Institut national de l’audiovisuel (INA) a décidé d’analyser, pour sa nouvelle édition d’INA Stat, vingt ans de journaux télévisés.

6 outils pour detecter les plagiats et les copier-coller Voici 6 outils en ligne qui permettent de détecter dans les copies de vos élèves ou étudiants les plagiats et autres copier-coller. C’est l’épidémie de l’ère Google. Le plagiat est un phénomène depuis longtemps connu et répertorié dans le monde universitaire. Il touche aujourd’hui tous les niveaux de classe du primaire au lycée.

Related: