background preloader

OGM : quels enjeux, quelles propositions ?

OGM : quels enjeux, quelles propositions ?

Les OGM : définition, enjeux, risques Accueil » OGM » Les OGM : définition, enjeux, risques Les OGM sont des organismes vivants dont le patrimoine génétique a été modifié par l'homme pour leur conférer de nouvelles propriétés. Les techniques utilisées permettent de s'affranchir de la « barrière des espèces » et de construire des organismes qui n'auraient jamais existé dans la nature. Ils peuvent être utilisés dans de nombreux secteurs, notamment médicaux, industriels, agricoles et agro-alimentaires. Les applications agricoles et agro-alimentaires sont sans commune mesure avec les améliorations des races animales et des variétés végétales pratiquées jusqu'à présent par les agronomes, contraints par les lois de la reproduction. Elles posent à la fois des problèmes éthiques (avons-nous le droit d'interférer avec les mécanismes de la vie ?) Le citoyen, le consommateur que nous sommes, est donc concerné au premier chef par le développement de ces nouveaux produits.

Recherche simple Opinion of the European Economic and Social Committee on ‘GMOs in the EU’ (additional opinion) OJ C 68, 6.3.2012, p. 56–64 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV) REPORT FROM THE COMMISSION TO THE EUROPEAN PARLIAMENT AND THE COUNCIL on socio-economic implications of GMO cultivation on the basis of Member States contributions, as requested by the Conclusions of the Environment Council of December 2008 /* COM/2011/0214 final */ Opinion of the European Economic and Social Committee on the ‘Proposal for a Regulation of the European Parliament and of the Council amending Directive 2001/18/EC as regards the possibility for the Member States to restrict or prohibit the cultivation of GMOs in their territory’ COM(2010) 375 final — 2010/0208 (COD) OJ C 54, 19.2.2011, p. 51–57 (BG, ES, CS, DA, DE, ET, EL, EN, FR, IT, LV, LT, HU, MT, NL, PL, PT, RO, SK, SL, FI, SV) /* COM/2010/0375 final */

STOP GAZ DE SCHISTE ! (Rhône-Alpes Nord) | que se passe-t-il sur l'"Axe Lyon Annecy" et ailleurs ? Gaz et huile de schiste non merci! Les six principaux pays producteurs d’OGM sont : OGM et pesticides: quand l'expérience tourne mal Voilà qui ravira les anti-OGM (organismes génétiquement modifiés). Relevée par Effets de Terre, une étude publiée sur le site de la revue de référence Science le 13 mai 2010 montre des résultats surprenants à propos de la culture de coton OGM et l'emploi de pesticides. Pendant une dizaine d'année, Yanhui Lu et son équipe de l'Institut chinois de protection des plantes ont étudié la culture de coton transgénique (Bt) en Chine du Nord. C'est efficace: les noctuelles ont disparu des champs... mais elles ont laissé place à un autre parasite habituellement minoritaire. La toxine Bt ne permettant pas de se défendre contre ce miridé, les agriculteurs ont donc dû avoir recours aux pesticides pour se débarrasser de ce nuisible. Paradoxal, puisque, selon leurs fabricants, l'un des principaux avantages des OGM est de limiter l'utilisation de pesticides en intégrant aux plantes des gènes capables de les défendre contre les insectes.

Les dossiers d’autorisation d’OGM déposés dans l’UE Important Pour restreindre la recherche aux dossiers d’autorisations (et non à l’ensemble du site www.infogm.org), vous devez cocher, en bas du formulaire, la case "Consulter uniquement les dossiers d’autorisation". Afin de ne pas alourdir les pages de ce moteur, les avis des instances d’experts ont été résumés à OUI ou NON. Ces deux mots ne sauraient être lus comme une décision de ces instances, ces dernières étant destinées à fournir des opinions et non des décisions. Dans le présent moteur, OUI doit être lu comme une opinion dans laquelle ne sont pas exprimés de doutes soulevés par les experts. Mode d’emploi Pour sélectionner plusieurs mots clefs dans une même liste, maintenez la touche clavier "majuscules" enfoncée.Cependant, chaque PGM possède son dossier propre. Par ailleurs, on vous propose plusieurs types de recherche possible :

Citoyens Résistants d'Hier et d'Aujourd'hui L'industrialisation de la production d'organismes génétiquement modifiés Ceux qui pensaient, tels José Bové, avoir démontré les risques, immédiats ou lointains, du génie génétique s'appliquant tant aux bactéries et aux végétaux qu'aux animaux, humains compris, vont bientôt découvrir que l'industrialisation de la production des organismes génétiquement modifiés (OGM) en fera prochainement une marée capable de transformer une nouvelle fois la biosphère. Sera-ce pour le pire ou pour le meilleur ? Jean-Paul Baquiast 04/07/2011 De quoi s'agit-il. Il s'agit dans une certaine mesure du développement des recherches sur le génome humain, à but thérapeutique, visant à identifier pour les neutraliser les gènes responsables de maladies héréditaires. Il reste que les méthodes utilisée par ces laboratoires étaient jusqu'à ces derniers temps longues et coûteuses. Un article du NewScientist « The evolution machine » référencé ci-dessous, montre que ces temps héroïques sont en voie de se terminer. Le mystère « ?

Christian Vélot : un chercheur fauché - OGM Critiquer les OGM quand on est chercheur n’est pas l’idéal pour faire carrière. Même au sein du CNRS ! Le biologiste Christian Vélot s’en est aperçu. Cet article a été initialement publié dans l’hebdomadaire Témoignage Chrétien Cela a commencé en 2006 par des remontrances verbales. On lui reproche oralement de « salir la science » et « de démobiliser les étudiants ». Délit de témoignage Christian Vélot, 44 ans, docteur en biologie, a osé critiquer les OGM. Lobby scientiste Cette placardisation accélérée, le biologiste l’explique d’abord par l’arrivée des financements privés dans la recherche publique. « Les labos peuvent difficilement s’en passer. « Il faut réconcilier la science avec les citoyens, établir des passerelles et ne pas se contenter de leur demander de mettre la main au portefeuille lors du téléthon. Ivan du Roy

GMOs news and articles TV.NaturalNews.com is a free video website featuring thousands of videos on holistic health, nutrition, fitness, recipes, natural remedies and much more. CounterThink Cartoons are free to view and download. They cover topics like health, environment and freedom. The Consumer Wellness Center is a non-profit organization offering nutrition education grants to programs that help children and expectant mothers around the world. Food Investigations is a series of mini-documentaries exposing the truth about dangerous ingredients in the food supply. Webseed.com offers alternative health programs, documentaries and more. The Honest Food Guide is a free, downloadable public health and nutrition chart that dares to tell the truth about what foods we should really be eating. HealingFoodReference.com offers a free online reference database of healing foods, phytonutrients and plant-based medicines that prevent or treat diseases and health conditions.

Démocratie & Spiritualité Contamination aux OGM: le risque n’en vaut pas la peine Greenpeace s’oppose depuis longtemps aux cultures génétiquement modifiées, en raison des risques qu’elles comportent pour la santé humaine et l’environnement, et aussi parce que l’impossibilité de confiner ces cultures OGM accroît les risques d’une contamination indésirable de nos aliments. Il y a quelques mois, les médias faisaient cas de l’entreprise chimique et pharmaceutique géante Bayer qui avait été contrainte d’accorder des indemnités colossales après que des cultures américaines de riz eurent été contaminées par un riz OGM expérimental de Bayer en 2006. Résultat: Bayer a réglé son différend avec 11 000 agriculteurs américains en leur accordant 750 millions de dollars É.-U. (1) Puis en mars dernier, un tribunal a forcé Bayer à verser 137 millions de dollars É.-U. à Riceland, une société exportatrice de riz, pour l’effondrement de ses ventes destinées à l’Union européenne. (2) Le riz OGM «Liberty Link» de Bayer Photographie de riz noir biologique © Greenpeace / Athit Perawongmetha

109 nouveaux OGM à l’assaut de l’Europe - Environnement © Opalc La contre-offensive des OGM en Europe est lancée. Pas moins de 109 plantes transgéniques font l’objet d’une demande d’autorisation à l’importation auprès de la Commission européenne. Plus de la moitié de ces demandes concernent du maïs, comme le « BT11 » de Syngenta ou le « TC 1507 » de Pioneer. On trouve aussi du coton, du colza, du soja, des betteraves sucrières, des tournesols ainsi qu’une pomme de terre de BASF ou un riz, le « LL62 » de Bayer. Ces deux dernières cultures risquent d’être directement destinées à l’alimentation humaine. Ces multiples demandes d’autorisation montrent que les multinationales de biotechnologies n’ont pas renoncé à s’ouvrir de force le marché européen. Lobbying agressif Du côté des Etats, l’Autriche, la Hongrie, la France, la Grèce et le Luxembourg ont décrété un moratoire suspendant la culture du seul OGM autorisé dans les champs européens, le MON 810 de la tristement célèbre firme Monsanto. Vers un nouveau label « sans OGM » ? Texte : Ivan du Roy

Related: