background preloader

Humus

Humus
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Houmous. L'humus se distingue du compost par son origine naturelle, mais partage avec lui beaucoup de propriétés, notamment sa capacité à retenir l'eau et les nutriments. Dans le compartiment de la biosphère qu'est le sol et l'humus est la partie biologiquement la plus active. C’est dans les zones tempérées qu’il est le plus abondant, mais on a récemment redécouvert et étudié une sorte d'humus ancien et d'origine humaine en Amazonie: la terra preta, ou terre noire. L'humus est caractérisé par une couleur foncée qui traduit sa richesse en carbone organique. Étymologie[modifier | modifier le code] Le mot grec humus désignant la « terre » est cité par Curtius (Ier siècle ap. En réalité, le mot latin humus, comme d'ailleurs le mot homo « homme », provient de la racine indo-européenne *ghyom- qui signifiait terre (cf. Formation des humus[modifier | modifier le code] Formes d’humus[modifier | modifier le code]

Mon premier compost à chaud : l'arpent nourricier En re­gar­dant le DVD Soils de Geoff Law­ton, où il ex­plique com­ment faire du com­post en 18 jours, j’ai eu en­vie d’essayer pour de bon. Il n’impose pas les in­gré­dients, mais re­com­mande d’avoir la bonne pro­por­tion C/N. Dans son exemple, il avait de la paille, du foin, dif­fé­rents fu­miers d’animaux, et quelques ‘ac­ti­va­teurs’ comme de la consoude et les restes d’une vo­laille, si je me sou­viens bien. Il conseille de dé­cou­per, broyer ou ha­cher tous les in­gré­dients pour que ça ne soit pas trop dur à re­tour­ner. Il ex­plique le truc de l’éponge es­so­rée pour do­ser la quan­tité d’eau. Mes ré­sul­tats J’ai fait comme il a dit mais je me suis aidé de deux sites in­ter­net pour cal­cu­ler les pro­por­tions d’ingrédients. Pour prendre la tem­pé­ra­ture du tas, j’y creuse un trou avec un bâ­ton, et j’y glisse mon ther­mo­mètre de cui­sine qui va au moins jusqu’à 100 °C. J’ai me­suré 58°C le 3e jour, puis 72 °C le 5e jour, puis en­vi­ron 65°C deux jours plus tard. Ailleurs :

John-Paul Maxfield aims to put nutrients from food waste back into the soil The United States has a topsoil problem. Skip to next paragraph Dowser.org Dowser.org reports on the practical and human elements of social innovation, highlighting creative approaches to social change to help people understand how to build better communities and a better world. Recent posts Subscribe Today to the Monitor Click Here for your FREE 30 DAYS ofThe Christian Science MonitorWeekly Digital Edition About 75 percent of it is gone, primarily because the large, single-crop farms that dominate American agriculture rely on chemicals and synthetic fertilizers to produce their harvests, depleting natural soil systems in the process. John-Paul Maxfield thinks compost can help solve this problem. But for Maxfield, composting organic matter isn't so much a waste-reduction issue as it is an ecological and agricultural one. Ultimately, the objective is to develop a stronger market demand for compost.

Compostage (biologie) Le compostage est une opération durant laquelle des déchets organiques sont dégradés dans des conditions contrôlées, en présence de l'oxygène de l'air et d'humidité (eau), par l'action conjuguée des bactéries, champignons, micro-organismes et macro-organismes. Le produit est transformé en humus riche en éléments nutritifs, qui peut être intégré au sol afin de l'enrichir[3],[4]. Le compost résulte d'un processus de transformation, ayant pour origine l'humain, alors que l'humus résulte d'une transformation naturelle. En revanche, l'humus partage avec le compost beaucoup de propriétés, notamment la capacité à retenir l'eau et les nutriments. Tous types de sous-produits et de déchets organiques peuvent être compostés (plus ou moins bien) : déchets de cuisine, sous-produits de jardin, déchets de maison[5], mais aussi certains déchets et sous-produits de l'industrie agroalimentaire, les boues d'épuration, des fumiers ou des effluents d'élevage, des digestats de méthanisation. Bactéries

How Food Changes Your Personality By the miracle of digestion, food that you eat becomes transformed into your living human body. This profound assimilation of food has the power to change your very identity. The fact is, food becomes blood. Your body feeds this blood to your brain. Every plant and animal you eat is a virtual factory of mood changing chemicals. As your blood chemistry changes, so do your emotions and thoughts. The passionate italian chef will have a new scapegoat. questions, comments & reviews for how food changes your personality (5.00 out of 5 stars) 1 review This is an excellent article.

Le compostage, c'est facile ! Ayurveda and Cancer - Part 2: Treatment By Claudia Ward, M.A., L.Ac., Dipl. Ac., Dipl. C. Ayurveda and Cancer Part 2 (Treatment) Ayurveda distinguishes between Vata, Pitta and Kapha type cancers and the treatment needs to be adjusted accordingly. Pitta cancer: This type of cancer may involve heated emotions such as anger, jealousy or resentment. Detoxification and Tonification The practitioner will determine a nutritional program based on the constitution and overall strength of the patient, and also decide if the patient requires tonification or purification therapy. Dietary Therapies According to Ayurvedic wisdom cancer patients should follow a diet appropriate to their prakruti (constitution) and vikruti (imbalances), state of ama (toxins), agni (digestive fire) and ojas (immune system). Ayurvedic Herbs for Cancer In the classical Ayurvedic literature there are hundreds of herbs listed that may have the potential to heal cancer. Some herbs are antioxidants such as amla berry or are detoxifying such as triphala.

Compost : les bases du compostage Faire soi-même son compost, c'est facile. Le compostage individuel constitue en outre une activité simple, pleine d'avantages pour le jardin, qui réduit la production d'ordures ménagères traitées par la collectivité et contribue ainsi à la préservation de l'environnement. Lancez-vous ! Le compost : qu'est-ce que c'est ? Le compostage est un procédé de transformation biologique des matières organiques, en présence d'eau et d'oxygène. Compost de feuilles A quoi sert le compostage ? Le compostage est un procédé ancien, que l'on retrouve aujourd'hui car il répond à plusieurs préoccupations : c'est un geste écologique : il permet de réduire le volume des ordures ménagères enlevées collectivement. >> Lire aussi : Terreau, compost, quelle différence ? Que peut-on composter ? Déchets facile à composter Compostage de l'herbe tondue Plus difficile à composter Déchets à ne pas mettre au compost Déchets inorganiques = plastique, verre, métaux... Comment faire son compost ? Compostage en tas ou en bac ? En tas

En tas, en surface ou lombricompost : quel compost adopter ? 75EmailShare Véritable richesse au potager, le compost n’est pas seulement un amendement de choix mais constitue également une excellente façon de réduire ses déchets en les valorisant. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreuses familles font le choix de composter, choix encouragé par les municipalités. Il est donc important de retenir que le compost n’est pas réservé aux jardiniers ! Les citadins trouveront une utilité première au compostage en diminuant les charges dues aux traitements de leurs déchets mais pourront tout autant utiliser le compost pour leurs plantes d’intérieur. Alors concrètement, comment procéder ? Le compostage en tas C’est la méthode que tout le monde a en tête lorsque l’on évoque le compost. Méthode Selon la méthode employée, le compostage en tas permet de produire un compost en 6 à 12 mois et en grandes quantités. L’équilibre des apports : on parle toujours en compostage de matériaux verts et de matériaux bruns. Et c’est tout ! Le lombricompostage

[Conseil de Terre Vivante] Equilibrer les matériaux apportés au compost 44EmailShare Vous êtes nombreux à les plébisciter et j’ai la joie de vous annoncer que les conseils de Terre Vivante continuent ! Ce mois-ci, pas évident de trouver un sujet d’actualité c’est pourquoi j’ai choisi de vous parler du compost car c’est bien une pratique annuelle ! Si vous vous renseignez sur le compostage, vous êtes forcément tombé une fois sur le sujet de l’équilibre des apports. En effet, il est primordial de le respecter pour réussir un compost. Les matières à composter Avant de commencer, une mise au point est nécessaire. D’abord, l’herbe est plutôt une matière molle, humide, qui putréfie rapidement en dégageant des odeurs acides. Un tas de pelouse coupée s’affaisse rapidement et forme une masse compacte où l’air ne circule plus, alors que les feuilles forment un tas aéré. Le pouvoir structurantInvariablement soumises à la gravitation, toutes les matières ont tendance à s’affaisser. Le vert Dans le vert viennent toutes les matières chargées en eau. Le brun

Compostage Ce facteur est essentiel puisque le compostage est un processus aérobie. On estime que l'air devrait occuper au moins 50% du volume du tas. L'anaérobiose débute quand le taux d'oxygène du tas est inférieur à 10% ; elle prédomine au-dessous de 5% d'O2 (air = 21% O2). Diverses techniques permettent de rétablir l'aérobiose, elles seront décrites ci-dessous. Comme pour un substrat de culture, l'aération et l'humidité du compost sont liées : un excès d'eau diminue la quantité d'air disponible dans le volume de compost. La chaleur libérée par la fermentation provoque l'évaporation d'une grande quantité d'eau. Outre son rôle sur la porosité à l'air et la rétention en eau du milieu, l'un des effets de la dilacération préalable (broyage) est d'augmenter la surface de contact entre les déchets et la microflore.

Compost et lombricompostage | Ma Chouette Cagette Composter, c’est recycler les déchets verts du jardin et de la maison en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent. Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques (déchets de cuisine, déchets verts et de bois) par des micro-organismes et petits animaux (bactéries, vers de terre) en un produit comparable au terreau : le compost. C’est un amendement organique naturel à utiliser directement dans son jardin. Le compost est un fertilisant d’excellente qualité et 100 % naturel. Il allège la terre et permet des économies d’engrais, de terreau et d’eau. Composter permet de réduire nos déchets (de cuisine et de jardin) et d’éviter les transports jusqu’à la déchetterie pour s’en débarrasser. Qu’est ce que le compost ? « Compost » signifie « engrais composé ». Processus de compostage REMARQUE : Plus le tas est volumineux plus la montée en température sera importante et plus rapide sera le compostage. Mettre en place son compost Où faire son compost ? Mélangez Humidité

Compost : l'art du mélange | Salut Ma Caille J’ai déja rédigé un post sur le compostage. J’y parlais de ma façon de voir le compost : principalement un moyen de me débarasser de déchets sans remplir la poubelle noire et, seulement en second plan, d’obtenir un bon amendement pour le jardin. Je mets donc dans le compost tout ce qui aura une chance de se dégrader même si cela peut prendre du temps. la pratique d’un bon compostage est en réalité l’art du mélange. Tu feras un bon rapport entre les « matières brunes », souvent sèches et dures telles que bois de taille, feuilles, papier journal, paille, fanes du potager, fleurs sèches, petits branchages… environ 40% et les « matières vertes », souvent humides et molles telles que épluchures, fruits et légumes, restes de repas, marc de café, filtres à thé, fleurs fanées, tontes de gazon… environ 60 % Tu veilleras à mélanger les matières vertes et brunes et à éviter les couches trop épaisses d’un même produit (exemple : plusieurs journaux, tontes…)

Related: