background preloader

Quatre soeurs photographiées chaque année pendant 40 ans

Quatre soeurs photographiées chaque année pendant 40 ans
Chaque année, c’était le rituel des “Brown Sisters”. Pendant plusieurs décennies, ces quatre soeurs ont été prises en photo. En filigrane, le passage du temps capturé par le remarquable travail du photographe Nicholas Nixon. La série vient de prendre fin avec une 40ème image dévoilée. 1975 (Crédit Images : © Nicholas Nixon / © Courtesy Fraenkel Gallery, San Francisco, © Courtesy Pace/McGill, New York et © Courtesy Galerie Eric Dupont, Paris) En 1975, lors de l’été, le photographe américain Nicholas Nixon prend une photo de sa femme, Bebe, accompagnée de ses trois soeurs : Heather, Mimi et Laurie, âgées de 15 à 25 ans. Chaque année, dans la même position (de droite à gauche Heather, Mimi, Bebe et Laurie) et pendant 40 ans, les visages des quatre soeurs vont être capturées à l’aide d’une chambre photographique. De 1975 à 2014, on suit ainsi l’évolution des Brown Sisters avec une photographie en noir et blanc qui les caractérise. Crédit Images : Galerie Éric Dupont

http://www.konbini.com/fr/inspiration-2/quatre-soeurs-photographiees-36-ans-nicholas-nixon/

Related:  À trierartistes

François Taddei : « Il est temps de passer à une école de la confiance » Créé en 2005, le Centre de recherches interdisciplinaires agrège des dizaines d’actions innovantes en matière d’éducation. Son fondateur et directeur, le biologiste François Taddei, plaide pour une révolution copernicienne qui transformerait un système éducatif engoncé dans le contrôle en « écosystème innovant ». Avant même d’agir, il faut avoir conscience de l’urgence de l’action. Cette conscience existe-t-elle dans le domaine de l’éducation ? Je ne le pense pas. Mais avouons que le chantier est d’ampleur.

Nobuyoshi Araki Au Japon vit un monstre acharné qui a pondu 450 livres de photos, et qui continue à prendre des clichés chaque jour. Son nom est Nobuyoshi Araki. Ceux d’entre vous qui ne savent pas grand-chose sur lui pourraient, après lui avoir jeté un regard évasif, ne rien voir d’autre en lui qu’un vieillard libidineux. Ses thèmes sont très érotiques, même lorsqu’il photographie autre chose que des femmes. Ces profs qui enseignent autrement Ils inventent des jeux, créent des vidéos, amènent leur guitare en classe, ont renoncé aux notes chiffrées... La parole à des enseignants qui tentent de changer l'école au quotidien. Pédagogie inversée, disparition des notes, outils multimédias, relaxation... L'Observatoire de la génétique - Zoom Entretien avec Marc Jimenez* Propos recueillis par Thierry Hurlimann** Durant l’été 2005, le Kunstmuseum (Musée des Beaux-Arts) de Berne, Suisse, présente une exposition d’art contemporain chinois baptisée «Mahjong». Parmi les oeuvres exposées figure «Ruan», une oeuvre créée par le Chinois Xiao Yu, composée de six récipients. Cinq de ces récipients contiennent le cadavre d’une mouette conservé dans du formol. Mais, c’est le contenu du dernier récipient qui provoque le scandale: dans le formol, baigne un corps de mouette aux ailes déployées sur lequel a été greffée une tête de foetus humain dont les yeux ont été remplacés par ceux d’un lapin. «Ruan» représente ainsi une chimère animal-humain réalisée à partir d’un véritable foetus humain.

Culture écrite et décrochage La formation a été introduite par Patrick Picard, directeur du centre Alain Savary, qui a rappelé que 250 000 élèves sortent de l'école sans maîtriser les compétences qui leur permettent de s'insérer professionnellement et socialement. Sylvie Martin Dametto, chargée d'études au centre Alain Savary, a indiqué qu'une partie de cette formation s’appuierait sur les premiers résultats de recherche sur le décrochage dans le réseau ÉCLAIR du collège V. Schoelcher à Lyon. Les professionnels de ce collège ont participé à la préparation de la formation et animeront des ateliers.

Claire Hebert-Suffrin : apprendre la réciprocité " La « transmission de savoir » directe, d’individu à individu, a longtemps été quasiment la seule façon d’apprendre. Au Moyen Age, les métiers – ou « corporations » – assuraient la transmission des savoirs techniques, le maître formant l’apprenti. Mais la société était alors fortement hiérarchisée et cette transmission s’inscrivait dans un rapport de domination. Petit à petit, des relations plus paritaires se développèrent, en rapport avec l’évolution générale de la société : le compagnonnage, les loges maçonniques... Ces dernières ont même déterminé puis transmis nombre de règles méthodologiques strictes, propres à favoriser les échanges. Le Mouvement des RERS, dans ses statuts fondateurs, s’inscrit dans cette lignée.

La terrible origine des contes de fées Si vous pensez encore que Disney a tout inventé, vous vous trompez. En réalité, ni Charles Perrault ni même les frères Grimm ne sont à l’origine des contes de fées. Prenez Cendrillon par exemple, la toute première version remonte au IXème siècle Av. J.C, en Chine, mais ce n'est qu'en 1634 qu'elle arrive en Europe, retranscrite par l'auteur italien Giambattista Basile.

Milo Moiré arrêtée nue devant la Tour Eiffel Milo Moiré n'a pas rencontré de problèmes, dernièrement à Bâle et à Düsseldof (All), lorsqu'elle s'est amusée à se prendre en photo avec des passants. La particularité de sa nouvelle performance artistique: la Suissesse est complètement nue au moment de prendre les clichés. Dimanche dernier, elle a voulu renouveler l'expérience. Cette fois-ci, devant la Tour Eiffel à Paris. Pour ne pas dire n’importe quoi quand arrivent les résultats de PISA… Quelques jours avant la déferlante PISA, nous vous proposons ici quelques lectures, des plus courtes aux plus approfondies, permettant de disposer d’éléments réflexifs pour éclairer la publication des résultats de la grande enquête internationale de l’OCDE. En introduction, un court mais pertinent article de Marie-Duru Bellat sur The Conversation, qui rappelle les principes de base nécessaires pour ne pas faire dire tout et n’importe quoi à PISA. La revue Administration & Éducation avait consacré l’an dernier un numéro spécial au « choc » PISA, qui résume bien l’essentiel des savoirs existants sur le sujet en direction des praticiens et cadres de l’éducation. Nous avions réalisé en 2011 un Dossier de veille de l’IFÉ « PISA : ce que l’on en sait et ce que l’on en fait » qui permet notamment de disposer en accès libre d’un aperçu d’analyses internationales sur ce thème. Pour approfondir le thème, on trouvera dans le « Que Sais Je ?

Nobuyoshi Araki au musée Guimet Avant Araki, et notamment au Japon, la photographie était réservée au grand reportage. En y introduisant le sentiment personnel et sa totale subjectivité, Araki transforme le 8e art et le libère, sans doute bien davantage que les femmes qu’il met en scène. La photographie peut alors représenter ce que chacun de nous ressent et être le témoin des propres débordements de l’artiste, quels qu’il soient.

Approche expérimentale de la reproduction sociale à l'école : le rôle de l'arbitraire culturel et de la comparaison sociale dans l'amplification des inégalités sociales Approche expérimentale de la reproduction sociale à l'école : le rôle de l'arbitraire culturel et de la comparaison sociale dans l'amplification des inégalités sociales Auteur(s) : GOUDEAU Sébastien Date de soutenance : 2016 Thèse délivrée par : Université de Poitiers Section(s) CNU : section 16 : Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale Sous la direction de : Jean-Claude CROIZET

Related: