background preloader

Peut-on refuser la complémentaire santé (mutuelle) de son entreprise ?

Bénéficiaire de la CMUC ou de l'ACS Vous pouvez vous dispenser d'adhérer au régime de frais de santé mis en place dans votre entreprise. La dispense d'adhésion joue tant que vous bénéficiez de la CMUC ou de l'ACS. La dispense est à votre initiative. Elle doit être faite au moment de l'embauche ou au moment de la mise en place de la couverture collective. Bénéficiaire d'une complémentaire individuelle La dispense d'adhésion joue jusqu'à l'échéance du contrat individuel. Bénéficiaire d'une couverture collective Vous pouvez vous dispenser d'adhérer au régime de frais de santé mis en place dans votre entreprise si vous êtes déjà couvert, y compris en qualité d'ayant droit par un des dispositifs suivants : Autre régime frais de santé collectif obligatoireContrat d'assurance de groupe dit "Madelin" Régime local d'Alsace-MoselleRégime complémentaire relevant de la caisse d'assurance maladie des industries électriques et gazières (CAMIEG)Mutuelle des agents de l’État ou des collectivités territoriales

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F20740

Related:  Contexte 1 : GE GRAND FOREZ 3P4 Veille socialChapitre 5 Bulletin de paieEntreprisesP4 CH7 Les éléments personnels du bulletin de paie

Complémentaire santé -Mutuelle d'entreprise : les obligations de l'employeur - professionnels À partir du 1er janvier 2016, une couverture complémentaire santé collective obligatoire doit être proposée par l’employeur du secteur privé à tous les salariés, n’en disposant pas déjà, en complément des garanties de base d’assurance maladie de la Sécurité sociale. Tous les employeurs, y compris les associations, quelle que soit la taille de l'entreprise, sont concernés (seuls les particuliers employeurs sont exclus). La loi du 14 juin 2013 prévoit en effet la généralisation de la couverture santé à l'ensemble des salariés du secteur privé et a donné la priorité à la négociation collective. Ainsi, un premier niveau de négociation au sein de chaque branche professionnelle devait être engagé. À défaut d'accord conclu, l'employeur et les représentants du personnel devaient engager des négociations au sein de chaque entreprise. Les partenaires sociaux de la branche peuvent recommander un organisme assureur.

CH2 Convention collective nationale des entreprises de ... - Legifrance (Avenant du 18 janvier 2012 BO 2012/16 NOR ASET1250532M) Préambule L'amélioration de la santé au travail et de la prévention des risques professionnels constitue un axe prioritaire de la branche propreté. Les parties signataires confirment leur volonté de tout mettre en œuvre pour préserver la santé et la sécurité de l'ensemble des salariés de la branche en menant une politique durable de prévention des risques professionnels. Elles soulignent que la préservation de la santé et de la sécurité au travail intervient directement dans la performance globale de l'entreprise. Les partenaires sociaux invitent toutes les entreprises à développer une meilleure prévention des risques professionnels, particulièrement dans les PME qui statistiquement ont une sinistralité importante.

Les frais professionnels Les frais professionnels correspondent à des dépenses engagées par le salarié pour les besoins de son activité professionnelle. Ces frais sont ensuite remboursés par l’employeur. Le dédommagement de ces frais peut prendre la forme : d’un remboursement des dépenses réelles sur justificatifs ; d’un versement d’allocations forfaitaires ; de l’application d’une déduction forfaitaire spécifique sur le salaire soumis à cotisations ; cette possibilité n’étant ouverte qu’à certaines professions. Les frais professionnels sont exclus de la base de calcul des cotisations de Sécurité sociale. Ils sont aussi exclus de la base CSG-CRDS.

Entretien avec Guy Delbes, représentant de Qatar Investment Authority (QIA) en France. 1/ Bonjour Monsieur Delbès, vous vous occupez des investissements du QIA, le fonds souverain du Qatar, en France. Pouvez-vous nous dire quelles sont les intentions qui l’animent? En outre, quels sont les principaux domaines et secteurs visés? Tout d’abord, le Qatar Investment Authority (QIA) est le fonds d'investissement souverain de l’émirat du Qatar, fondé en 2005. Contrairement à ce que certains médias ont laissé entendre, QIA appartient totalement à l’Etat et la famille régnante n’y possède aucune part. Mutuelle d’entreprise : qui peut en être dispensé ? Alors que la généralisation de la complémentaire santé sera effective dans un peu plus de 4 mois, de nombreuses questions se posent encore sur le terrain, aux employeurs comme aux salariés. Notamment concernant les cas de dispense d’adhésion à une mutuelle d’entreprise obligatoire. Bien que la généralisation de la complémentaire santé collective revête un caractère obligatoire à partir du 1er janvier 2016, de nombreux cas de dispense existent. Les situations les plus courantes

Taxe sur les salaires - professionnels La taxe est calculée à partir d'un barème progressif qui s'applique aux rémunérations individuelles annuelles versées (base imposable). Elle comporte un taux normal, appliqué sur le montant total des rémunérations brutes individuelles, et des taux majorés, appliqués aux rémunérations brutes individuelles qui dépassent certains seuils. La base imposable et le montant net de l'impôt dû sont arrondis à l'euro le plus proche.

Le contrat à durée déterminée (CDD) Dernière mise à jour le 19 août 2015 Synthèse La conclusion d’un contrat à durée déterminée (CDD) n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire et seulement dans les cas énumérés par la loi. Il doit obligatoirement faire l’objet d’un écrit Quel que soit le motif pour lequel il est conclu, un tel contrat ne peut avoir ni pour objet, ni pour effet, de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité normale et permanente de l’entreprise.

Code de la sécurité sociale. I.-Le coefficient mentionné au III de l'article L. 241-13 est déterminé par application de la formule suivante : Coefficient = (T/0,6) × (1,6 × SMIC calculé pour un an/ rémunération annuelle brute-1). T est la valeur maximale du coefficient mentionnée au troisième alinéa du III de l'article L. 241-13. Elle est fixée conformément au tableau suivant, sous réserve des dispositions du dernier alinéa du présent I :

Les trucs et astuces de Marc Andreessen pour détruire une start-up à forte croissance Marc Andreessen, d'Andreessen Horowitz, décrit dans une salve de tweets comment tuer sa start-up et causer préjudice à la Silicon Valley. Marc Andreessen, fondateur du fonds de capital-risque Andreessen Horowitz et inventeur du navigateur Internet moderne avec Netscape, a publié une salve de tweets ce matin en expliquant comment tuer sa start-up et porter préjudice à la Silicon Valley en même temps. Son conseils : 0/ Onze manières d'endommager de manière considérable votre start-up à forte croissance, et la Silicon Valley en même temps.

Taux des cotisations sur salaires au 1er janvier 2016 La lettre P désigne le plafond de sécurité sociale. Aux prélèvements mentionnés dans le tableau s'ajoutent, le cas échéant, la complémentaire santé, le versement de transport, la cotisation additionnelle pénibilité, le forfait social (pour certaines sommes exclues de l'assiette des cotisations de sécurité sociale) et la contribution supplémentaire à l'apprentissage. (1) En Alsace-Moselle, s'ajoute à la charge du salarié une cotisation calculée sur la totalité du salaire dont le taux est de 1,50% au 1-1-2016. La cotisation salariale est de 5,5 % pour les assurés du régime français d'assurance maladie exonérés de CSG en raison des règles de territorialité de cette contribution ou exonérés en tout ou partie d'impôts directs en application d'une convention ou d'un accord international. (2) L’assiette de la déduction forfaitaire pour frais professionnels est limitée à 4 plafonds annuels de sécurité sociale. (6) Taux tenant compte du pourcentage d'appel de 125 %.

Charges patronales en 2016 : les taux, les assiettes... - Fiche pratique Charges patronales, Sécurité sociale et assurance chômageLes charges patronales destinées au financement de la Sécurité sociale représentent presque 30% des salaires versés.En 2016, elles se répartissent aux taux suivants : - 0,30% pour la contribution solidarité autonomie ;- 12,84% pour l'assurance maladie depuis le 1er janvier 2016. Elle plafonnait à 12,80% depuis 1992 ;- 8,55% pour l'assurance vieillesse plafonnée ;- 1,85% pour l'assurance vieillesse déplafonnée ;- 5,25% pour les allocations familiales ;- 0,10% pour l'aide au logement. Le taux est variable en ce qui concerne les accidents du travail et une contribution supplémentaire FNAL concerne les entreprises de plus de 20 salariés à hauteur de 0,50%. Le financement de l'assurance chômage passe également par une cotisation à un taux de 4% et sur une base de calcul comprise entre 0 et 12 680 €. S'y ajoute le fonds de garantie des salaires pour 0,30%.

Related: