background preloader

Cinq questions pour comprendre le scandale Volkswagen

Cinq questions pour comprendre le scandale Volkswagen
LE SCAN ECO - Le constructeur allemand est au cœur de la tourmente depuis ce week-end. Le Figaro vous récapitule les points essentiels d'une affaire qui bouleverse tout le secteur automobile. • Pourquoi Volkswagen est-il accusé de «tricherie»? Ce qui est reproché au constructeur. Le constructeur allemand aurait équipé ses modèles diesel d'un logiciel capable de tromper les tests de mesure anti-pollution des autorités. C'est-à-dire de leur faire croire qu'un modèle était moins polluant que ce qu'il n'était en réalité. Un logiciel étudié pour la triche. Pas d'impact sur la sécurité. Les véhicules concernés. • Qui sont ceux par qui le scandale est arrivé? L'université de Virginie-Occidentale. L'International Council of Clean Transportation (ICCT). » Pour en savoir plus, lire notre article: Une ONG et une université ont fait tomber Volkswagen • Que risque Volkswagen? Une vague de rappels sans précédent. Une amende colossale... ... mais peu surprenante. Un impact financier déjà conséquent.

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/explicateur/2015/09/22/29004-20150922ARTFIG00230-cinq-questions-pour-comprendre-le-scandale-volkswagen.php

Related:  V. Les marchés des biens et services sont-ils concurrentiels ?Etude anticipé du BACRSE/DDEtude 2017

Marché et concurrence Marché et concurrence Le thème du "marché" et de la "concurrence" a mobilisé les esprits des plus grands économistes depuis Adam Smith : Ricardo, Cournot, Walras, Pareto. À l'époque contemporaine il faudrait citer notamment les Prix Nobel : G. Stigler, M. Friedman, G. Debreu, M. Volkswagen perd en Bourse près de 25 milliards en trois jours Les investisseurs prennent peur autour de l’affaire Volkswagen : le titre a perdu 19,82% à la clôture, ce qui conduit à une chute de près de 40 % de son cours à la Bourse de Francfort en trois jours. Cette accélération due de la baisse intervient après que le constructeur allemand Volkswagen a indiqué que 11 millions de ses voitures dans le monde étaient équipées du logiciel de trucage découvert aux États-Unis il y a quelques jours, et ce concernant plusieurs marques du groupe, dont Audi, Skoda, Seat et Porsche. 22 milliards d’euros partis en fumée

Volkswagen : la descente aux enfers INFOGRAPHIE - Alors que le scandale prend une ampleur inédite, c'est la capacité du groupe allemand à l'affronter qui est désormais en question. Onze millions de véhicules sont équipés du logiciel «truqueur»: en reconnaissant officiellement l'ampleur du scandale, Volkswagen a déclenché mardi une nouvelle journée d'apocalypse boursière. L'action du constructeur automobile allemand a perdu 16,57 % lors de la séance de mardi, après avoir déjà plongé de plus de 17 % la veille.

Un an après le scandale des moteurs truqués, où en est Volkswagen ? Le constructeur allemand a traversé une année très difficile, en termes d’image bien sûr, mais aussi en termes de ventes. En France, le constructeur n’a indemnisé personne mais il a misé sur une grande campagne de rappel des véhicules concernés par le scandale. Une campagne qui n’a toujours pas porté ses fruits. "On n’a pas eu énormément de client traité, cela prend un peu de temps".

Burger King autorisé à racheter Quick Paris (AFP) - L'Autorité de la concurrence a donné jeudi son feu vert pour le rachat de l'enseigne de restauration rapide Quick par Burger King France, levant le dernier obstacle à cette transaction qui devrait être parachevée avant la fin de l'année. Burger King France, qui négociait le rachat de l'enseigne concurrente depuis fin septembre, a notifié le 4 novembre "la prise de contrôle exclusif du groupe Quick" à l'Autorité, a annoncé celle-ci dans un communiqué jeudi. Or, selon le gendarme de la concurrence, "l'opération n'entraîne pas d'atteinte à la concurrence sur le territoire national, à l'exception de la zone d'Ajaccio en Corse". L'Autorité ajoute que "pour prévenir les atteintes à la concurrence, Burger King résiliera un contrat de franchise" dans l'île de Beauté. Cette étape permet de lever le dernier obstacle à l'opération de rachat mais l'acquisition "reste à finaliser avec une signature qui devrait se faire avant la fin de l'année", a déclaré à l'AFP Burger King France.

Affaire Volkswagen Scandale Volkswagen : l’UE accusée d’inaction et de négligences alexandra parachini 19/12/2016 Affaire Volkswagen, Economie L’inaction de la Commission européenne et des États membres, la mauvaise administration et un certain flou juridique ont favorisé l’éclatement du scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen, accusent des eurodéputés dans un projet de ... Lire la suite... tweet inPartager0 Volkswagen : sept pays, dont le Luxembourg, visés par des procédures d’infraction

Une ONG et une université ont fait tomber Volkswagen VIDÉO - L'affaire a commencé en 2013 lorsque qu'un professeur effectue une série de tests sur trois véhicules du constructeur allemand pour mesurer les polluants émis par les moteurs en condition d'utilisation réelle. Le scandale qui a fait plonger Volkswagen, premier constructeur automobile mondial sur les six premiers mois de l'année, est parti de la petite ville de Morgantown, à peine 30.000 habitants, située dans le nord de l'État de Virginie-Occidentale. Tout a commencé en 2013, lorsque le professeur Gregory J. Scandale Volkswagen : la liste des modèles VW, Audi, Skoda et Seat concernés [MISE A JOUR CO2] - Automoto, magazine auto et moto [Mis à jour le 14/12/2015 à 11h11] SCANDALE VOLKSWAGEN AUDI SKODA SEAT – Trois mois après le début du scandale Volkswagen, de nombreuses questions demeurent. A ce jour, il est néanmoins certain que 11 millions de véhicules diesel vendus par le groupe VW (VW, Audi, Seat, Skoda) dans le monde entre 2009 et juin 2015 ont été équipés d’un logiciel « truqueur », chargé de fausser les résultats des tests de pollution. En repérant le moment où le véhicule est placé sur des rouleaux, le logiciel est capable de réduire les émissions de NOx de la voiture lors des tests en abaissant artificiellement les performances du véhicule. Ces logiciels ont été placés sur trois types de moteurs : 1.2-litre TDI, le 1.6-litre TDI et le 2.0-litres TDI (dit EA 189). Découvrez ci-dessous la liste des véhicules concernés des marques Volkswagen, Audi, Seat et Skoda. La liste des Volkswagen concernées par le logiciel truqueur :

La FTC veut empêcher la fusion Staples-Office Depot WASHINGTON (Reuters) - La Commission fédérale du commerce des Etats-Unis (FTC) a annoncé lundi avoir déposé un recours contre le projet d'acquisition d'Office Depot par son concurrent Staples. Staples, leader américain des fournitures de bureau, et son plus proche concurrent Office Depot ont fait savoir qu'ils déposeraient un recours, arguant qu'ils sont soumis à une rude concurrence de la part de producteurs qui vendent en direct, de vendeurs sur internet et d'autres intervenants. L'autorité américaine de la concurrence estime que l'opération portera préjudice aux gros clients qui veulent souscrire des contrats sur l'ensemble du territoire pour leurs fournitures de bureau. "Le recours de la FTC affirme que Staples et Office Depot sont souvent les deux premiers candidats retenus pour les grands clients professionnels". Le Bureau de la concurrence du Canada a également dit lundi qu'il contesterait la transaction.

Related: