background preloader

Les trucs contre les limaces et les escargots

Les trucs contre les limaces et les escargots
Les trucs contre les limaces et les escargots Retrouvez vos trucs pour tenir à distance les limaces et les escargots... Contre les escargots, allez déposer votre marc de café aux pieds de vos arbustes. C'est gratuit et en plus très écologique.Jacques971 Le piège a bière fonctionne très très bien mais il y a polémique en la matière, il semble attirer les limaces des alentours d'après certaines personnes. Mettre des branches de conifères (ou simplement beaucoup d'épines) pour éloigner les limacesNicole Lorsque les jeunes pousses des hostas se pointent le nez hors de la terre au printemps, ajouter sur la terre autour des jeunes pousses une fine couche de poussière de roches. Pour protéger vos potées contre les limaces, il suffit d'entourer le pot de fil en cuivre. Très efficace contre limaces et escargots en l'absence de bière (j'ai un enfant en bas âge et je ne peux pas laisser de bière dans le jardin !!) » Proposer votre truc Lire aussi Nos partenaires marchands vous proposent

Cultivez l'absinthe au potager pour repousser les ravageurs L’absinthe, bien connue pour sa liqueur surnommée la fée verte, n’en reste pas moins une belle plante aux vertus aromatiques et médicinales. Au potager elle est à la fois décorative, aromatique et utile car son odeur repousse certains insectes nuisibles comme la mouche des semis des haricots et les altises des choux. Généralités Nom commun : AbsintheFamille : AsteracéesGenre : ArtemisiaEspèce : absinthium L’absinthe porte divers noms communs comme la grande absinthe, l’aluine, l’herbe sainte, l’herbe des vierges, l’armoise amère et bien d’autres… Son nom de genre, Artemisia, vient de la déesse grecque Artémis, fille de Zeus et de Léto. L’absinthe apporte l’oubli, mais se fait payer en migraines. Non, l’absinthe ne rend pas fou ! La liqueur d’absinthe est connue pour ses effets redoutables sur la santé. En savoir plus Cultivez l’absinthe Planche botanique Absinthe Description L’absinthe est une plante vivace, très rustique de la famille des armoises. Multiplier l’absinthe, un jeu d’enfant

Coquilles d'oeufs dans le potager - Cuisine Maison et décoration intérieure Si vous vous êtes décidé à vous mettre à l’entretien de vos plantes durant votre temps libre, nous vous conseillons vivement de garder vos coquilles d’œufs avec vous. Pourquoi cela ? Car les coquilles d’œufs sont vos meilleures amies pour éloigner les limaces, ces bêtes se régalant et ravageant votre potager sans que vous trouviez le moyen de les exterminer durablement ! Le principe est de broyer les coquilles et de les semer tout autour de votre potager afin que les gastéropodes ne soient plus attirés par vos plants. Pour que cette méthode marche, vous vous doutez, il vous faudra manger des œufs régulièrement et en garder les coquilles, car plus votre barrière de coquilles d’œufs sera solide et épaisse, plus vous protégerez vos plants et moins de fois vous aurez à changer votre protection anti-limaces.

Lutter contre les pucerons ? Il y a la coccinelle, bien sûr, mais pas seulement… Avec le printemps et l’éruption de tendres pousses sur nos rosiers, arbustes et arbres fruitiers, un nouvel ennemi envahit les jardins ces temps ci : le puceron. Et chaque jardinier de sortir son arsenal de lutte : pulvérisations en tous genres, aspersions, et, pour les plus avertis, lâchers (ou poser) de coccinelles. C’est une bonne idée d’inviter ces insectes au jardin et de leur permettre de s’y installer durablement, mais on peut pousser plus loin cette réflexion. En effet, la coccinelle, ou Bête à bon Dieu, comme on l’appelait autrefois, est loin d’être le seul insecte efficace contre les pucerons. Il existe de nombreux autres auxiliaires qui peuvent aider le jardinier, pourvu qu’on les y invite. Nous vous proposons une courte introduction sur ce sujet passionnant. Comme beaucoup d’insectes, la coccinelle passe par des métamorphoses. Les larves Voici quelques photos de larves de coccinelles prises au Jardin des Merlettes. L’insecte adulte Voici quelques photos d’insectes adultes.

Quel purin pour quel usage ? © Jean-Jacques Raynal Les extraits de plantes repoussent les insectes et les acariens grâce à leur teneur en composés odorants. De plus, ils agissent comme des vaccins végétaux, en rendant les plantes plus résistantes aux agressions : c’est ce qu’on appelle l’effet "éliciteur". L'expérience de Terre vivante Le chef jardinier du Centre Terre vivante a une prédilection pour l'ortie et la consoude en prévention. En juin-juillet, il arrose les cultures avec des extraits fermentés (ou purins) dilués à 1 pour 10 : deux fois avec l'ortie, deux fois avec la consoude. « Ce sont des fertilisants : l'ortie apporte de l'azote et la consoude de la potasse, laquelle induit des fruits et des fleurs plus gros : nous l'avons constaté lors de tests qui ont duré trois ans.

Mildiou, oïdium, hernie du chou, fonte des semis, les maladies fongiques et les virus L'hernie du chou, parfois appelé galle du chou, est un champignon qui vit dans la terre. C'est le Plasmodiophora brassicae qui s'attaque aux choux, aux radis, aux navets, au colza et à la moutarde. Symptômes : dans la journée les feuilles rabougrissent, elles rougissent. Le collet et les racines se déforment, apparaissent des sortes d'enflures, de tumeurs creuses, puis elles pourrissent. Périodes : à l'automne et au printemps, températures entre 14 et 25 ° C Risques de développement : Terre trop acides, avec un ph < à 5.8. Prévenir : Connaître le ph du sol et le corriger, pour qu'il soit supérieur à 6.5. Guérir : Aucun fongicide bio n'existe. Attendre au moins 5 ans pour replanter une brassicacée à cet emplacement, et corriger éventuellement la terre entre temps. haut de page Mildiou sur pommes de terre - photo Inra Mildiou sur petits pois - photo Inra Plusieurs champignons / parasites pour plusieurs espèces de plantes sont à l'origine du "mildiou" L'horreur ! photo : wikipédia Photo : INRA

Related: