background preloader

A quoi sert l’école si Google nous dit tout ?

Vous ne vous rappelez pas le nom des deux éléments que Marie Curie a découvert ? Ou qui a remporté les élections au Royaume-Uni en 1945 ? Ou encore à combien d’années-lumière le soleil se trouve de la terre ? C’est simple, demandez-le à Google. Il suffit aujourd’hui de faire un clic sur sa souris ou de tapoter sur son smartphone pour avoir un accès permanent aux informations de toutes sortes. Cela a radicalement changé nos rapports avec les autres, mais aussi notre façon de nous informer ou même d'organiser notre vie. Certains théoriciens de l’éducation britanniques ont fait valoir qu’on pourrait supprimer les enseignants, les salles de classe, les manuels scolaires et autres conférences et laisser simplement les étudiants chercher eux-mêmes leurs informations sur internet. Ce débat sur la place à donner à la recherche en ligne dans l’éducation n’est pas nouveau. Curateurs de contenu numérique Comment évaluer ces nouvelles compétences

http://theconversation.com/a-quoi-sert-lecole-si-google-nous-dit-tout-47801

Related:  veille/curationStratégies d'apprentissageFor a better worldQuelles pratiques ?

theconversation Pour la première fois, des chercheurs ont pu pratiquer une expérience permettant de déterminer quelles aires cérébrales sont impliquées dans la réflexion mathématique de haut niveau. Il faut optimiser les déplacements des étudiants et participer à la promotion d’une mobilité durable en favorisant l’usage des transports collectifs et d’autres modes alternatifs. Humour et universitaires ne font pas bon ménage dans l’imaginaire collectif. Cate Watson prouve pourtant que c’est une part fondamentale des sciences sociales. Dans la multitude des formations disponibles, un nouveau venu est apparu ces dernières années, la double licence, qui est là notamment pour susciter l’émulsion intellectuelle. S'approprier un cours sur les réseaux. C'est toujours une expérience troublante que d'aller assiter à un cours au milieu des étudiants. En l'occurence, vendredi dernier, les étudiants de la licence pro Community Manager avaient la chance d'entendre Lionel Maurel toute la journée pour une intervention sur "droit d'auteur, viralité et culture du remix". Le genre d'intervenant que tu fais venir avec l'impression d'offrir un cadeau aux étudiants et le genre de cours qui se prête particulièrement bien à une résonnance "sociale" (la suite des arguments de ce billet ne vaut pas nécessairement pour les mauvais cours de mauvais intervenants ... quoi que ...).

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et l’espace. Partie 1 : l’occupation de l’espace Partie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Dans cette nouvelle série d’articles, nous nous intéresserons à différents comportements qui sont typiques des dominants (occuper beaucoup d’espace, avoir beaucoup de temps de parole et parler fort, exprimer certaines émotions comme la colère…). Nous verrons également qu’il est considéré comme peu convenable pour une femme de les arborer. L’info et les jeunes : comment décrypter les nouvelles pratiques numériques S’enquérir des pratiques d’information des jeunes est décisif dans un univers de la presse en pleine mutation, qui peine à renouveler son lectorat, et qui, donc, vieillit. Considérant que c’est davantage aux rédactions de s’adapter aux nouvelles pratiques d’information à l’ère numérique, qu’aux publics d’accepter de suivre les consignes de lecture que les dispositifs médiatiques proposent, comprendre les pratiques des jeunes publics (en dessous de 25 ans) revient à anticiper sur ce qui sera à terme des pratiques d’information dominantes que les rédactions devront satisfaire. En effet, il n’y a aucune raison de croire que les pratiques nouvelles d’aujourd’hui seraient liées à un effet d’âge et qu’elles disparaîtront en entrant dans l’âge de la pleine activité sociale. Les jeunes d’aujourd’hui ne vont pas, avec le temps, subitement adopter les modes de consommation d’information de leurs parents ou grands-parents. Un indéniable effet générationnel

Enseigner à ses élèves à dénicher les canulars Internet est un terreau libre et où les gens y plantent ce qu'ils veulent. La plupart des jardiniers du Web y font croître du contenu intéressant et pertinent, mais de vilains vauriens s'amusent aussi à semer de mauvaises herbes. De cette façon naissent les canulars sur la Toile.

Reconnaître, valoriser, encourager l'engagement des jeunes Cela n’implique pas qu’on puisse ignorer les fractures intergénérationnelles qui traversent notre société et la menace qu’elles représentent pour sa cohésion. Aux yeux de leurs aînés, les jeunes apparaissent souvent comme individualistes, désaffiliés, désengagés. Eux-mêmes font souvent état d’un décalage à l’égard d’institutions de participation à la vie de la cité qu’ils perçoivent comme mal adaptées à leurs pratiques de socialisation ou dominées par les générations antérieures. Ils donnent moins de temps aux associations que leurs aînés, et s’abstiennent plus souvent lors des élections. Sans élever la voix, ils prennent leurs distances. Est-ce l’expression d’un divorce, ou d’une frustration ?

L'histoire d'amour sordide qui a inspiré «Le Petit Prince» Pour Saint-Exupéry, Nous faisons tous des bêtises, mais l'amour le vaut, malgré la façon dont il se termine. Je sortais d'une overdose d'autobiographies de divorces quand j'ai décidé de relire Le Petit Prince. Sous le coup d'une histoire sentimentale qui s'était terminée au moment même de mon mariage (au lieu de commencer avec lui), j'avais un besoin maladif de récits d'échecs sentimentaux. Ce que les chatbots nous disent du web de demain Les géants du web sont en passe de "devenir le web" Après le phénomène d’applification engendré et accentué par le développement du modèle applicatif des plateformes mobiles (Android et iOS), nous assistons à un mouvement de « chatbotisation » du web. Derrière ce néologisme barbare, il faut comprendre que les géants du web sont en passe de devenir le web, ou plus précisément de devenir des OTT. Ce concept, originellement associé aux services audiovisuels qui atteignent les consommateurs en contournant les offres des opérateurs – directement par le web - peut être étendu aux services de communication qui passent « au-dessus » des systèmes d’exploitation des terminaux. Ils favorisent donc un contact direct avec l’utilisateur, en court-circuitant les primo-intermédiaires économiques ou techniques. Ainsi, les chatbots se substituent aux applications mobiles, aux sites, mais également aux navigateurs et aux moteurs de recherche.

Comment automatiser la diffusion de sa veille ? La thématique me parle, car j'ai justement souvent cherché à automatiser la constitution de mes livrables de veille... que ce soit en "interne", pour ma propre organisation ou celle de mes collègues chargés de veille ; ou en "externe", pour la diffusion des résultats de veille sur les médias sociaux que je gère pour mes blogs notamment. Sachant que je ne suis pas en mesure vous proposer une liste exhaustive des solutions à votre disposition, je vais donc me limiter à partager avec vous les différentes méthodes que j'utilise au quotidien... Téléchargez la présentation Slideshare de cet article : > Via Mailchimp, pour créer des newsletters automatiques : J'utilise cette méthode notamment pour les newsletters de PoleDocumentation.

Related: