background preloader

Les métiers médiévaux

Les métiers médiévaux
Dans les corporations, un maître a en général 2-3 apprentis en plus de ses enfants. Au début l'apprenti est un domestique. Le métier s'apprend en 10-12 ans. A Paris à la fin du 13ème siècle, l'apprentissage dure : 2-4 ans pour 4 métiers 5-7 ans pour 9 métiers 8-10 ans pour 31 métiers 12 ans pour 3 métiers On ne travaille que 240 j par an en moyenne au Moyen Age. A Paris, en 1260, il y a 130 métiers organisés dont 22 pour le travail du fer. Salaires : On paie à la tâche, surtout au XIIème siècle, et plus en Alsace, au Sud de la Loire et en Provence. Pour plus de salaires voir la partie sur les Prix au Moyen Age. Liste de métiers Life in a Medieval City by Joseph and Frances Gies, copyright 1969 published by Harper & Row, first published by Harper 1981 ISBN: 0-06-090880-7 Voici des notes sur les guildes de Paris : Preserved in thee taille (tax list) of Paris for the year 1292 are the numbers of practitioners of the regulated crafts, by then totaling 130. Les principaux imposés sont :

http://medieval.mrugala.net/Travail/Les%20metiers.htm

Related:  Vieux métiersMétiers au Moyen âgeGénéalogie

Les vieux métiers du pays de Fougères Dernière édition le 27/02/05 Les Vieux Métiers du pays de Fougères : page d'accueil Crimes et châtiments au Moyen âge. - Vivre au Moyen âge Crimes et Châtiments au Moyen âge. Une exécution capitale au Moyen Age est un spectacle d'une rare intensité. C’est un grand moment de la vie médiévale, d'autant plus qu'elle est rare. Une fois la sentence de mort prononcée, l'exécution capitale a lieu de façon quasi immédiate et elle se déroule en suivant un rituel très strict. Le mode d'exécution varie selon le statut social ; en général les nobles sont décapités avant d'être pendus et ils gardent effectivement leurs vêtements distinctifs, fourrures et éperons, alors que les roturiers sont déshabillés et pendent, en chemise, au gibet Le mode d'exécution capitale varie aussi selon la nature du crime commis.

Paléographie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La paléographie (du grec ancien παλαιός / palaiόs (« ancien »), et γραφία / graphía (« écriture ») est l'étude des écritures manuscrites anciennes, indépendamment de la langue utilisée (grec ancien, latin classique, latin médiéval, ancien français, moyen français, français classique, anciens caractères chinois, notation musicale, etc.) Épistémologie[modifier | modifier le code] La paléographie entretient des liens étroits avec des disciplines telles que la philologie, la codicologie ou la diplomatique et est considérée comme l'une des sciences auxiliaires de l'histoire.

Métiers d'autrefois - Liste des métiers étudiés en page 15 - Forums Généalogie Bonsoir Jérôme, Celui qui fait profession d'acheter et de vendre à des clients. Le marchand achète, troque ou fait fabriquer des marchandises, soit pour les vendre en boutique, soit pour les proposer dans les foires et marchés soit pour les distribuer à l'étranger. Histoire des Français. Origine des corporations de métiers. Population industrielle jusqu'au XIIIe siècle. Organisation, associations ouvrières, industries - Histoire, magazine et patrimoine Lorsque les Francs s’établirent en Gaule et s’approprièrent les domaines du fisc impérial et ceux qui avaient été abandonnés par leurs propriétaires — les Francs avec lesquels Clovis conquit la Gaule jusqu’à la Seine étaient peu nombreux ; les terres du domaine public et les terres sans maître leur suffirent et ils ne dépouillèrent pas les Gallo-Romains d’une partie de leurs propriétés, comme le firent les Burgondes et les Visigoths —, les artisans fixés sur ces domaines durent travailler pour leurs nouveaux maîtres. Les uns restèrent isolés et conservèrent leur fonds colonaire à la charge de fournir des produits de leur industrie. La plupart furent distribués, suivant leurs métiers, dans des ateliers dont chacun était dirigé par une sorte de contremaître (ministerialis).

La forêt en France la forêt en .FRANCE. Vous imaginez-vous la variété de métiers que l’on exerçait autrefois dans nos forêts françaises ? le nombre de forestiers qui en vivaient ? Prédication et liturgie au Moyen Age La transmission des traces écrites de la prédication médiévale prend habituellement la forme de recueils de sermons ordonnés selon les fêtes du calendrier liturgique. Pour autant, la relation d’intimité entre prédication et liturgie qu’on serait tenté d’en déduire n’est ni nécessaire, ni évidente. La discrétion des liturgistes médiévaux sur les pratiques de prédication l’atteste, et de même, celle des auteurs d’artes predicandi sur la liturgie. Comment la prédication et la liturgie, ces deux manières complémentaires, mais clairement distinctes, de construire un discours public sur la foi, et de pratiquer la religion, au sein de la société, sous la forme d’actions auxquelles on prête une efficacité symbolique, se sont-elles rejointes, voire mutuellement renforcées au cours de l’histoire de la christianisation ? Telle est la question qui sous-tend la quinzaine d’études réunies dans ce volume.

Eric Camille Voirin - Cours de paléographie - Paleography course Cours de paléographie - Archive du cours d'ArisitumBonjour, la navigation sur l'ensemble de ce site se fait par le menu latéral de gauche. Ce cours en ligne a été réalisé du 1er novembre 1996 au 28 juin 1997 sur le site Arisitum par : Jean-Claude TOUREILLE, en 1997, Président de L'A.D.I.H.A.F et webmaster du serveur ARISITUM. (Association pour la Diffusion de l'Information Historique et Archéologique en France)Stéphane POUYLLAU, en 1997, étudiant en licence à l'institut d'histoire de l'université Michel de Montaigne - Bordeaux 3Eric VOIRIN, ma modeste contribution a été de mettre en page la version à télécharger et à imprimer du cours.Je ne suis pas un spécialiste en paléographie. Il est donc inutile de m'envoyer des documents d'archives numérisés. Bonne lecture, mon adresse courriel : eric point voirin at free point fr

Métiers anciens Prologue Nous trouvons dans notre généalogie, des ancêtres pratiquant des métiers inconnus blattineur, mégissier, tensier de police, garde magasin ... En fonction des époques, en fonction des régions les termes étaient différents. La modernité de la vie, a fait disparaître beaucoup de métier, qui nous sont complètement inconnu, certains ayant même disparu de nos dictionnaires. Ce lexique est là pour vous aider à comprendre ce que faisait vos ancêtres, en fonction vous aurez des explications plus complètes. Dictionnaire des métiers Moulin à eau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Moulin à eau Un moulin à eau, ou moulin hydraulique, est un moulin utilisant l'énergie du courant d'un cours d'eau ou, plus rarement, de la marée (on parle alors de moulin à marée). Histoire[modifier | modifier le code] Castanet-le-Haut (Hérault) - Moulin du Nougayrol. Remarquez la cuve pour stocker l'eau nécessaire au fonctionnement et la conduite pour amener cette eau.

Cuisiniers connus au Moyen Âge et à la Renaissance en Europe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Intérieur de cuisine italienne, fac-simile de gravure sur bois, auteur inconnu, du livre de cuisine de Cristoforo da Messisbugo : Banchetti compositioni di Vivende, 1549 Au moins une dizaine de cuisiniers de l'Europe médiévale et de la Renaissance sont connus par leurs ouvrages : chronologiquement, Guillaume Tirel dit Taillevent (Le Viandier), Maître Chiquart (Du fait de cuisine), Jean de Bockenheim (Registrum coquine), Maestro Martino (Libro de arte coquinaria), Robert de Nola (Libre del coch), Maître Eberhard (Kochbuch Meister Eberhards), Marx Rumpolt (Ein new Kochbuch), Cristoforo da Messisbugo (Banchetti), Bartolomeo Scappi (Opera), Lancelot de Casteau (Ouverture de cuisine).

Related: