background preloader

Migrants. La crise des réfugiés syriens expliquée en une vidéo

Migrants. La crise des réfugiés syriens expliquée en une vidéo

http://www.courrierinternational.com/video/migrants-la-crise-des-refugies-syriens-expliquee-en-une-video

Related:  CollègeCrise des migrants en Europe4everazombielovermslOrganiser ses idées, présenter son travailEgalité, discriminations, respect des différences

À vos tablettes ! L’IGN lance l’application Édugéo Catégorie: Communiqués, Contrats, Données, Formation, Institutions Dans le cadre du développement des ressources et des usages numériques à l’école, l’application mobile Édugéo du Portail de l’éducation est à présent disponible gratuitement sur les tablettes tactiles Android. Conçue par l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) avec le soutien du ministère de l’éducation nationale,l’application Édugéo est une source exceptionnelle d’informations géographiques issues du Géoportail. Destinée aux enseignants du primaire et du secondaire, l’application Édugéo, disponible gratuitement sur les tablettes tactiles Android, et prochainement sous d’autres systèmes d’exploitation(1), présente un contenu pédagogique en lien avec les programmes scolaires. Ergonomique, facile d’utilisation et intuitive, l’application Edugéo propose des fonctionnalités tactiles innovantes : – Plus d’informations sur www.ign.fr et www.edugeo.fr

Comprendre la crise des migrants en Europe en cartes, graphiques et vidéos Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano et Les Décodeurs 18 décembre, journée internationale des migrants. Un drame quotidien qui se joue simultanément à toutes les frontières et sur toutes les routes d’Europe, un défi d’accueil inédit pour l’Union européenne, une source intarissable d’indignations, de polémiques et de propositions pour la classe politique et les commentateurs : comment rendre compte de la crise des migrants qui secoue notre continent depuis 2014 ? Des pays d’origine des migrants jusqu’à l’accueil final des réfugiés, en passant par les périlleuses routes de la migration, voici vingt cartes, graphiques et vidéos produites par Le Monde pour comprendre la situation. 1. L’origine

Organisation des villes du patrimoine mondial Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fondée le à Fès, au Maroc[1], l'Organisation des Villes du Patrimoine Mondial (OVPM) réunit 203 villes ayant sur leur territoire un site inscrit par l'UNESCO dans la Liste du patrimoine mondial. Ces villes sont réparties comme suit : 7 en Afrique, 36 en Amérique latine et Caraïbes, 20 en Asie et pacifique, 120 en Europe et 20 dans les Pays arabes. De plus, l'OVPM compte actuellement quatre membres observateurs. Afrique[modifier | modifier le code] Pour les pays d'Afrique du Nord, voir la section Pays arabes ci-dessous. Migrants: la grande peur des Européens Le pire est à venir. C'est un document on ne peut plus officiel qui l'assure. Dans son dernier rapport sur l'"analyse des risques pour l'année 2015", rendu public le 27 avril, l'agence Frontex, chargée de coordonner la protection des frontières extérieures de l'Union européenne (UE), met en garde : "Si l'on regarde l'avenir, la possibilité que l'on assiste à de nombreux franchissements illégaux des frontières de l'UE est élevée, tout comme la probabilité qu'un grand nombre de migrants aient besoin d'assistance et de secours [...], en particulier sur les routes maritimes de la Méditerranée orientale et centrale." Dans une interview à l'agence de presse italienne Ansa, le directeur exécutif de Frontex, Fabrice Leggeri, lâche une minibombe : "Nos sources nous disent qu'il y a entre 500 000 et 1 million de personnes prêtes à quitter la Libye." Et à mettre le cap sur le nord.

Amalgame avec les SDF, reprise de faits divers anciens : les hoax sur les migrants se multiplient Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent La crise des migrants continue d’inspirer de nombreux canulars et intox sur les réseaux sociaux. Nous avons déjà évoqué en début de semaine les dizaines de fausses photos circulant après les événements tragiques du Nouvel An à Cologne, en Allemagne. Il s’agissait le plus souvent de femmes agressées dans d’autres occasions, mais présentées comme des victimes du 31 décembre. Lire aussi Cologne : de vraies agressions qui suscitent de fausses images Mais au-delà du fait divers de Cologne, d’autres fausses informations, souvent accompagnées de photos, ont circulé dans la semaine.

La crise des migrants Merkel rejette la proposition de fermer la route des Balkans La chancelière allemande Angela Merkel s'est opposée mardi 16 février à l'idée émise par plusieurs pays d'Europe de l'Est, avant un sommet européen, de fermer les frontières sur la route migratoire des Balkans pour empêcher les migrants de se rendre dans l'Union européenne. Migrants: l'Otan envoie une mission en mer Egée pour lutter contre les passeurs L'Organisation politico-militaire vient d'annoncer ce jeudi qu'elle allait envoyer "sans tarder" un groupement naval en mer Egée. L'Alliance nord atlantique entend lutter contre les passeurs de migrants dans cette zone qui se situe entre la Grèce et la Turquie.

Ancien village de Sault-au-Récollet - Grand répertoire du patrimoine bâti de Montréal En 1615, le père Joseph Le Caron, en compagnie de Samuel de Champlain, s'arrête aux rapides de la rivière des Prairies et emprunte le chemin de portage des Amérindiens. Il y célèbre la première messe sur l'île de Montréal. En 1625, le récollet Nicolas Viel, un missionnaire français, et son compagnon Ahuntsic, un jeune français vivant à l'Amérindienne, se noient dans les rapides. Ce lieu est désormais nommé Sault-au-Récollet. En 1696, le sulpicien Vachon de Belmont construit le fort Lorette à l'emplacement actuel de l'ensemble paroissial et établit une mission amérindienne. Cette mission est déplacée à Oka en 1721 et on assiste au début de la colonisation de la côte de Nouvelle-Lorette.

Changement climatique : des solutions existent pour 9 Français sur 10 Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Inquiets, mais pas résignés. Tels apparaissent les Français face au changement climatique, selon un sondage réalisé par l'institut Ipsos entre le 19 et le 26 janvier, auprès d'un échantillon de 995 personnes, pour le compte de l'agence Havas-Paris. Premier constat, le climato-scepticisme n'est plus de mise. Les Français, dont 89 % ont « l'impression » que le climat a changé au cours des vingt dernières années, sont 80 % à penser que ce changement est « dû en grande partie à l'activité humaine », 20 % seulement considérant qu'il est « dû en grande partie à des facteurs naturels ». Plus de trois sur quatre se déclarent personnellement « très inquiets » (20 %) ou « plutôt inquiets » (57 %) des conséquences possibles.

Related: