background preloader

Mon défi COP21 #9 : je réduis ma dépense énergétique

Mon défi COP21 #9 : je réduis ma dépense énergétique
« Chassez le gaspi ! » lisais-je tous les jours du haut de mes trois pommes sur le frigo familial quand j’étais enfant. Après les crises pétrolières du début des années 1970, le mot d’ordre était général. L’autocollant représentant un moche petit bonhomme gras était effectivement chassé dans tous les supports de la campagne d’information. Mais chassez le gaspillage, et il revient dès qu’il le peut et que l’énergie est bon marché semble-t-il. Pourtant, la production et consommation d’énergie est la première source d’émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Notre dépense énergétique dépend toujours des énergies fossiles Le sale petit bonhomme gras, vous l’aurez compris, représentait le pétrole, le gaz, et le charbon, des énergies importées et coûteuse : la facture d’importation équivaut aujourd’hui au déficit commercial de la France. Le nucléaire ne justifie pas le gâchis énergétique Jugez-en plutôt : le nucléaire en France ne satisfait que 18 % de nos besoins énergétiques.

http://www.consoglobe.com/cop21-depense-energetique-cg

Related:  Comprendre le changement climatique et les enjeux de la COP21Conférence climat COP 21Conférence Climat COP 21Mémoire M2, Documentation

Climat : le chemin accompli, de Copenhague à Paris La COP21 (Paris-Le Bourget, 30 novembre-11 décembre 2015) est, « dans son bordel interne, la mieux préparée de toutes », juge l’expert des questions climatiques Pierre Radanne. Notamment car ce rendez-vous onusien, que préside la France, aura bénéficié de quatre ans de préparation (depuis la COP de Durban, en 2011), quand la COP15 de Copenhague n’avait été précédée que de deux ans de négociations (lancées à la COP de Bali, en 2007). Une large majorité de l’opinion publique mondiale, scrutée par le World Wide Views, le 6 juin 2015 dans 75 pays, estime que « tout doit être fait à Paris pour limiter le réchauffement à 2°C » (64 % en moyenne, 76 % en France).

En route vers la COP21 : le rôle de l’océan dans le climat La planète Bleue ne porte pas son nom par hasard : elle est recouverte majoritairement d’eau. À l’heure du changement climatique, l’océan joue un rôle, souvent méconnu, de régulateur. Tous les samedis, National Geographic expose les enjeux actuels du monde maritime. L'article à lire pour comprendre à quoi sert la COP21 Par Marie-Adélaïde Scigacz Mis à jour le , publié le Sauver la planète, ou presque. C'est la mission des milliers de négociateurs réunis du 30 novembre au 11 décembre au Bourget (Seine-Saint-Denis) dans le cadre de la COP21, la conférence des Nations unies sur le climat. Les représentants des 195 pays membres doivent trouver un accord permettant de limiter l'augmentation des températures sur l'ensemble du globe.

COP21 : Sébastien Pardonneau emmène ses lycéens sur un glacier Comment passionner les élèves à l’étude du climat ? Sébastien Pardonneau, professeur de SVT au lycée Aristide Briand à Gap, mène un projet dantesque sur le changement climatique. En effet, ses lycéens vont chercher eux-mêmes les données sur le glacier pour étudier les variations du climat. A la rencontre de bergers, de techniciens du parc des Ecrins, des guides de haute-montagne, la classe est suivie par une équipe de cinéastes durant les expéditions. Comment se prépare un tel projet ? Quels sont les retours des élèves ?

COP21 : chronologie de 200 ans d’histoire du changement climatique Fin novembre – début décembre se tiendra à Paris la COP21, ou vingt-et-unième conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Le cheminement vers une prise de conscience d’un changement climatique et de la lutte contre celui-ci mêle recherche scientifique, travail des ONG et avancée lente mais régulière des négociations internationales sur le sujet. Retour sur près de deux siècles d’histoire. Légende : Changement climatique : une nouvelle stratégie Alors que les décideurs mondiaux se réunissent cette semaine à New York dans le cadre de la Climate Week, la pression monte afin d’aboutir à un nouvel accord sur le climat à Paris en décembre [dans le cadre de la COP21]. Le résultat de cette réunion jettera les bases de l’indispensable réponse globale pour faire face à la hausse des températures et aux dérèglements climatiques. Mais le changement ne pourra pas venir que des décideurs politiques à l’échelon national ; nous pensons que les collectivités territoriales et le secteur privé doivent eux aussi jouer un rôle important dans l’élaboration du plan d’action mondial de lutte contre le dérèglement climatique.

Halte aux catastrophes Comment éduquer aux risques climatiques ? Réalisé par l" International Strategy for Disaster Reduction, une structure qui regroupe des universités et des ONG qui oeuvrent dans le champ du risque, ce jeux sérieux e français invite les collégiens et lycéens à gérer 5 risques climatiques : l'inondation, le tsunami, le tremblement de terre, le cyclone et les feux de forêts. C'est un vrai jeu. Les élèves se retrouvent dans une sorte de Simcity avec un budget et un risque à contrer. Au fil des tours la situation s'arrange.. ou pas. Mais les opérations sont instructives. La Semaine du climat La première édition de la Semaine du climat a lieu du 5 au 10 octobre 2015. Les écoles, collèges et lycées généraux, technologiques et professionnels sont invités à organiser des débats sur les causes et les enjeux du changement climatique. Une semaine de débats et d'animation autour des enjeux du changement climatique La Semaine pour le climat vise à aborder le changement climatique à travers ses enjeux scientifiques et civiques. Elle mobilise les différents enseignements disciplinaires, notamment scientifiques, tout autant que les éducations transversales, en particulier l'éducation au développement durable, la culture scientifique et technique et l'éducation morale et civique, l'éducation au développement et à la solidarité internationale, l'éducation à la santé.

Mobilisés pour la 1ère Semaine du Climat ! Deux mois avant le début de la COP 21 (conférence Paris-Climat 2015), que la France accueillera prochainement, l'Éducation nationale organise pour la première fois une Semaine du Climat dans les écoles, les collèges et les lycées. Du 5 au 10 octobre, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, invite l'ensemble des écoles, collèges et lycées à se mobiliser et à faire connaître les actions d'éducation au développement durable qu'ils mettent en œuvre au quotidien avec leurs élèves. Dès demain, les élèves seront nombreux à venir découvrir le Train du Climat de la SNCF, à la rencontre de chercheurs spécialistes du changement climatique qui leur en expliqueront les causes et les conséquences. La ministre remettra également, mercredi, les prix de la première édition du concours pédagogique « les clefs pour l'éducation au développement durable », qui récompensent les meilleurs projets des enseignants en la matière.

Education au développement durable L'Éducation au développement durable permet à chacun d'acquérir les connaissances, les compétences, les attitudes et les valeurs nécessaires pour bâtir un avenir durable. L'Éducation au développement durable consiste à intégrer dans l'enseignement et l'apprentissage les thèmes clés du développement durable, comme le changement climatique, la prévention des catastrophes, la biodiversité, la réduction de la pauvreté ou la consommation durable. Elle implique l'adoption de méthodes pédagogiques participatives visant à motiver et autonomiser les apprenants, pour qu'ils modifient leurs comportements et deviennent les acteurs du développement durable.

Related: