background preloader

Diagramme de Pareto

Diagramme de Pareto
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Pareto. Diagramme de Pareto sur les causes des retards au travail (les données sont hypothétiques) Le diagramme de Pareto est un graphique représentant l'importance de différentes causes sur un phénomène. Ce diagramme permet de mettre en évidence les causes les plus importantes sur le nombre total d'effet et ainsi de prendre des mesures ciblées pour améliorer une situation. Diagramme[modifier | modifier le code] Ce diagramme se présente sous la forme d'une série de colonnes triées par ordre décroissant. Ce diagramme est construit en plusieurs étapes[1] : collecte des donnéesclassement des données au sein de catégoriescalcul du pourcentage de chaque catégorie par rapport au totaltri des catégories par ordre d'importance Histoire[modifier | modifier le code] L'inventeur de ce diagramme est Joseph Juran, l'un des fondateurs de la démarche qualité. Notes et références[modifier | modifier le code] Related:  Qualité

QQOQCCP QQOQCCP (pour « Qui ? Quoi ? Où ? Ce concept est notamment utilisé en journalisme. Les cinq W sont particulièrement utilisés en agence de presse[3], qui exige que les réponses aux cinq questions soient données dès le début de la dépêche, ce qui permet un découpage de l'information par priorité. Cette méthode est également utilisée de façon courante dans l'éducation pour l'étude de documents. Origine et histoire[modifier | modifier le code] Chez Aristote et les scolastiques[modifier | modifier le code] Le sigle est à l'origine un moyen mnémotechnique latin (« Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando ») utilisé par les savants scolastiques pour la mémorisation des particularités d'un acte telles que définies par Aristote[4],[5]. Plusieurs autres utilisations ont ensuite assuré la persistance de l'expression jusqu'à aujourd'hui : les « circonstances » définies par le rhéteur grec Hermagoras de Temnos : Quis, quid, quando, ubi, cur, quem ad modum, quibus adminiculis[7].

Méthode PDCA - Roue de Deming Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cercle de base plan, do, check, adjust. La roue de Deming (de l'anglais Deming wheel) est une transposition graphique de la méthode de gestion de la qualité dite PDCA (plan-do-check-act). Si la paternité de cette méthode revient à Walter A. Technique de mémorisation[modifier | modifier le code] La roue de Deming est un moyen mnémotechnique qui permet de repérer avec simplicité les étapes à suivre pour améliorer la qualité dans une organisation. À quoi sert le cycle PDCA ? « Le cycle PDCA sert à transformer une idée en action et l'action en connaissance. Deming a écrit, dans The New Economics : « Le cycle de Shewhart est un diagramme de flux qui sert à apprendre quelque chose, et à améliorer un produit ou un processus » Démarche d'utilisation[modifier | modifier le code] La méthode comporte quatre étapes, chacune entraînant l'autre, et vise à établir un cercle vertueux. La première étape, Plan, consiste à planifier la réalisation. Walter A.

QQOQCCP QQOQCCP, pour « Qui ? Quoi ? Où ? Sa simplicité, son caractère logique et systématique font que beaucoup l'utilisent aussi pour structurer la restitution des résultats de leurs analyses. Ce concept est notamment utilisé en journalisme. Les cinq W sont particulièrement utilisés en agence de presse[2], qui exige que les réponses aux cinq questions soient données dès le début de la dépêche, ce qui permet un découpage de l'information par priorité. Origine et histoire[modifier | modifier le code] Du latin : « Quis, Quid, Ubi, Quibus auxiliis, Cur, Quomodo, Quando » qui sont les 7 questions qui définissent les « circonstances » d'une situation (en latin : « circum-stare » désigne « ce qui se tient autour de »). Plusieurs origines historiques sont évoquées : les « circonstances » définies par le rhéteur grec Hermagoras de Temnos et transmises par saint Augustin : Quis, quid, quando, ubi, cur, quem ad modum, quibus adminiculis.[3]. Ce questionnement est redécouvert par Edward Deming en 1945

La boîte à outils de l'innovation Pour donner les meilleurs résultats, l'application pratique des outils requiert un dosage méticuleux qui prend en compte les circonstances individuelles propres à chaque entreprise. Trois modes de classement vous sont proposés : Par ordre alphabétique (listing de tous les outils, y compris ceux en cours d'écriture) Par domaine de l'innovation (Propriété Industrielle, Analyse Systémique, Qualité, Stratégie, ...) Par typologies d'outils (Matrices et courbes, Définition, Outils d'analyse, méthode, Règles, pense-bête, vision de l'entreprise, ...) Remarque : Dans le classement alphabétique des outils, certains apparaissent derrière 3 X, c'est normal. Haut de page

Diagramme de causes et effets Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Diagramme de causes et effets, ou diagramme d'Ishikawa, ou diagramme en arêtes de poisson ou encore 5M, est un outil développé par Kaoru Ishikawa en 1962[1] et servant dans la gestion de la qualité. Description et fonctions[modifier | modifier le code] Ce diagramme représente de façon graphique les causes aboutissant à un effet. Ce diagramme se structure habituellement autour du concept des 5 M. Chaque branche reçoit d'autres causes ou catégories hiérarchisées selon leur niveau de détail. Le positionnement des causes met en évidence les causes les plus directes en les plaçant les plus proches de l'arête centrale. Variantes[modifier | modifier le code] Les termes « Moyens » ou « Machines » remplacent parfois la catégorie « Matériel ». Une caractéristique peut également être ajoutée dans les univers de production avec un neuvième « M », celui de « Maintenance ». Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ (en) Matthew A.

20 sites qui vous donnent envie d’apprendre De nombreuses initiatives visant à « révolutionner » l’apprentissage tout au long de la vie ont émergé avec le numérique. Des enseignants et universités ont mis en ligne leurs cours, les ont ouverts aux commentaires et aux échanges. Certains ont même lancé des Massive Open Online Courses (MOOC), des sessions de cours en ligne ouvertes à des milliers de participants qui partagent et alimentent le programme. Des particuliers se sont également investis dans cette transformation de l’apprentissage par le numérique en proposant des échanges entre pairs, accessibles au plus grand nombre. Petit tour d’horizon de ses initiatives intéressantes et inspirantes pour apprendre autrement, à son rythme, à sa façon (1). Les plateformes de ressources éducatives libres (REL) Quelques sites proposant des cours en ligne avec une dimension « sociale » relativement développée. 1. 2. 3. 5. Voir aussi : CanalU.tv, TED-Ed, YouTube Edu, etc. Les MOOCs connectivistes 6. 7. 8. 10. Les plateformes de MOOCs 11. 12. 14.

Diagramme de Pareto Cette page est composée de deux parties : La première partie vous permet de découvrir l'outil et ses La seconde partie vous propose un mode d'emploi pour le construire avec . Partie 1 : Découvrir le Pareto Pourquoi utiliser le Pareto ? Le diagramme de Pareto permet de : hiérarchiser les problèmes en fonction du nombre d'occurrences (nombre d'apparitions) de ceux-ci. définir des priorités Sélectionner les problèmes les plus important. Le Pareto est utile pour agir en priorité pour améliorer de façon significative la situation. Qu'est-ce que le Pareto ? Il s'agit d'un graphique à barres dont les valeurs sont classées dans un ordre décroissant. Dans quel contexte utiliser le Pareto ? D'une façon générale il peut s'utiliser dans n'importe quelle démarche de progrès. Il est possible de l'utiliser dans des contextes très divers. Sur quel principe s'appuie-t-il ? Les 20/80 Cet outil met en évidence la loi des 80/20. La méthode ABC Classe A : 20% des causes représentent 80% des effets. 1. 2. 3. 4. 5.

Partageons nos procédures de veille J’ai lu les moyennement récents et très intéressants billets de Pierre Marige et Cécile Arènes, blogueurs bibliothécaires, concernant leurs méthodes de veille personnelles (respectivement Veille numérique sans agrégateur et Veille : démêler l’écheveau). Il est fascinant de voir que les mécanismes mis en œuvre sont toujours basés sur les mêmes outils grand public, articulés dans un système cohérent et performant à chaque fois original. Au vu du temps nécessaire pour dénicher et trouver comment exploiter de façon pertinente ces dispositifs, pour un système efficace qui satisfasse à ses propres exigences, il m’a paru être effectivement une bonne idée (pour se renouveler et améliorer sa collecte) de partager les procédures mises en place. L’essentiel est dit dans le schéma ci-dessous, les lecteurs les plus pressés pourront s’arrêter là. Mes procédures de veille : schéma synthétique Ma première source d’information est mon agrégateur de flux RSS, qui surveille une centaine de sources.

MANAGEMENT TERRITORIAL - Accueil outil - Le KISS {KISS 3} Visual Board Electronique : Suivi des tâches Le but de cet article est de permettre la mise en place d’un tableau de bord visuel sur le fond d’écran de votre PC. Celui-ci vous permettra de gérer vos tâches quotidiennes de manière simple et efficace … ce qui est tout à fait en ligne avec l’esprit de la collection KISS "Keep It Simple & Stupid". e-Visual Board : management visuel sur votre PC Etape 1 : Télécharger le fond d’écran La première étape consiste à télécharger le fond d’écran que je vous propose ci-dessous. Configurer vos paramètres d’affichage de telle sorte à avoir cette image bien étirée sur votre bureau. Format #1 : tâches à faire / en-cours / terminées Format #2 : tâches semaine (N) / N-1 / N+1 / N+2 Format #3 : matrice de Covey (Urgent / Important) Si vous souhaitez créer votre propre design de ce visual board, le fichier original est en téléchargement libre sur : template visual board. Etape 2 : Installer le logiciel "Post-It" Etape 3 : Utiliser votre Visual Board

Le QQOQCP Qu'est-ce que la méthode QQOQCP ? Cet outil consiste à se poser les 7 questions clés pour cerner une situation. Qui ,Quoi, Ou, Quand, Comment, Combien (non apparent dans le sigle, mais important)et Pourquoi Le sigle "QQOQCP" est un moyen mnémotechnique. Pour ajouter une petite touche d'humour nous pourrons aussi choisir le sigle "CQQCOQP" "C'est cucul c'est occupé" Les questions du QQOQCP Quoi : Nature et conséquence du problème De quoi s'agit il ? Qui : Personnes concernées Qui a constaté le le problème ? Ou : Localisation et périmètre du problème Où le problème a-t-il des conséquences ? Quand : Caractéristique temporelle du problème. Quand a lieu le problème ? Comment : Mode d'occurrence du problème Comment le problème se révèle t-il ? Combien : Quantification Combien de défaut ? Pourquoi : Raison Dans quel but, Quel finalité ? Pourquoi le QQOQCP ? L'objectif de cet outil est de recueillir toutes les informations nécessaires pour clarifier une situation, un système, un problème...

The Leadersheep ©Anto 2012-2013 (FR) » Centre de Formation du Leadersheep La pyramide des besoins de Maslow, une théorie de la motivation English version English version Pour en savoir plus sur les styles de leadership selon Hersey et Blanchard, cliquez ici

Related: