background preloader

Esthétique

Esthétique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Première page du livre intitulé Æsthetica de Baumgarten, 1750 Dans le langage courant, l'adjectif esthétique est synonyme de beau. Définition[modifier | modifier le code] Étymologie et sémantique[modifier | modifier le code] Le terme esthétique prend une signification différente selon les langues, n'ayant pas été adopté aux mêmes périodes, et à la suite de l'influence des mêmes œuvres philosophiques (celles de Kant et Hegel notamment). Le terme est aussi dérivé : l'esthétisme, qui caractérise l'évaluation des valeurs humaines du seul point de vue esthétique (selon le beau et l'agréable), puis désigne ultérieurement un mouvement artistique et littéraire anglais du XIXe siècle. Objet[modifier | modifier le code] Le caractère de métaphysique du beau est progressivement remplacé par une philosophie de l'art (Hegel), qui prend pour objet les œuvres faites par les hommes au lieu des constructions a priori de ce qu'est le beau. Plotin Related:  En attente de lectureConcepts, courants et branches de la philosophieWikipedia

Cynisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Cynique » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Sinik. Le cynisme est une attitude face à la vie provenant d'une école philosophique de la Grèce antique, fondée par Antisthène[1], et connue principalement pour les propos et les actions spectaculaires de son disciple le plus célèbre, Diogène de Sinope. L'école cynique prône la vertu et la sagesse, qualités qu'on ne peut atteindre que par la liberté. Histoire[modifier | modifier le code] Le terme « cynisme » provient du grec ancien κύων / kuôn, qui signifie « chien », en référence à l'attitude d'Antisthène, inspirateur du cynisme, puis de celle de Diogène de Sinope, généralement considéré comme le premier véritable cynique ; Diogène de Sinope souhaitait être enterré « comme un chien ». Platon définissait Diogène de Sinope comme un Socrate devenu fou dont le but est de subvertir tout conformisme, tout modèle moral. Principaux thèmes[modifier | modifier le code] Ve siècle av.

Magrite, sur-réalité, réforme du langage, logique et art conceptuel + Lewis Caroll René Magritte par Jacques Meuris En cette question des titres aussi, pour Magritte tout se résolvait dans le poétique et donc, dans le mystère qui lui est connexe. "La relation (entre images et titres) ne retient des objets que certaines de leurs caractéristiques habituellement ignorées par la conscience, mais parfois pressenties à l'occasion d'événements extraordinaires que la raison n'est point encore parvenue à élucider" (ibid.). Outre ces propos qui s'appliquent au seul art de peindre, il existe encore de nouvelles voies - tout à fait inédites - pour pénétrer les arcanes magritiennes et les allusions au mystère qu'elles comportent. La logique, en effet, il s'agit de la considérer à la fois dans le sens commun que le mot véhicule et dans le sens scientifique qu'il a. Dans le cas de Magritte en tout cas - on sait bien-, mots et images sont équivalents. D'autres tableaux encore attestent cette volonté. Et pourquoi donc cette pipe-là ne serait-elle pas une pipe?

Hédonismes - Presses universitaires du Septentrion Cet ouvrage collectif est le fruit d'un colloque sur les philosophies du plaisir qui a réuni philologues et philosophes, spécialistes de l'Antiquité et de la Renaissance, en juin 2004, à l'Université de Lille 3.Les études proposées analysent d'abord la formation des pensées du plaisir dans le monde antique et les débats qu'elles suscitèrent entre les différentes écoles, des grands théoriciens de l'Antiquité grecque jusqu'au début de l'ère chrétienne. Elles mettent aussi en évidence les réajustements et les discussions qui eurent lieu parfois au sein même des grandes familles philosophiques, chez les Cyrénaïques et les Épicuriens, mais aussi chez les Néoplatoniciens. Beau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Temple bouddhique dans les montagnes, copie ancienne d'après Li Cheng. Une thèse courante associe contemplation de la beauté et élévation spirituelle. Le beau ou la beauté est une notion abstraite liée à de nombreux aspects de l'existence humaine. Ce concept est étudié principalement par la discipline philosophique de l'esthétique, mais il est également abordé en partie par d'autres domaines (histoire, sociologie, psychologie, art). La distinction entre ce qui est beau et ce qui ne l'est pas varie suivant les époques et les individus. Philosophie[modifier | modifier le code] Platon[modifier | modifier le code] Le terme grec kalos (καλός), beauté, désigne tout ce qui est harmonieux (sumetron), c'est-à-dire tout ce dont les parties ne sont pas associées de manière effrayante ou ridicule. Hume[modifier | modifier le code] Des personnes différentes n'ont pas le même jugement sur le même objet. Kant[modifier | modifier le code] (en) J.H.

2010 December 19 - M82: Galaxy with a Supergalactic Wind Discover the cosmos! Each day a different image or photograph of our fascinating universe is featured, along with a brief explanation written by a professional astronomer. 2010 December 19 M82: Galaxy with a Supergalactic Wind Credit: NASA, ESA, The Hubble Heritage Team, (STScI / AURA) Acknowledgement: M. Mountain (STScI), P. Puxley (NSF), J. Explanation: What's lighting up the Cigar Galaxy? Best Astronomy Images: APOD Editor to speak in Philadelphia on Jan 5 and New York City on Jan 7 Tomorrow's picture: moon to go dark Authors & editors: Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)NASA Official: Phillip Newman Specific rights apply.NASA Web Privacy Policy and Important NoticesA service of:ASD at NASA / GSFC& Michigan Tech.

Emil Cioran Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. E. M. Philosophe occidental Époque contemporaine Emil Cioran (prononcé /tʃjo.ʁan/), né le à Rășinari en Roumanie, mort le à Paris, est un philosophe et écrivain roumain, d'expression roumaine initialement, puis française à partir de 1949 (Précis de décomposition). Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et période roumaine[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Emil Cioran, sur Wikimedia Commons Cioran naît d'un père prêtre orthodoxe et d'une mère athée. La maison natale d'Émil Cioran à Rășinari, en Roumanie. Il a sept ans lorsque la Transylvanie rejoint la Roumanie. À 22 ans, il publie Sur les cimes du désespoir, son premier ouvrage, avec lequel il s'inscrit, malgré son jeune âge, au panthéon des grands écrivains roumains. Emil Cioran en Roumanie Période française[modifier | modifier le code] 21 rue de l'Odéon (point rouge) de la Coasta Boacii à la rue de l'Odéon La pensée de Cioran[modifier | modifier le code]

esthétique, critique de la représentation, déconstruction de la signification Concept (philosophie) Pour les articles homonymes, voir Concept. Ne doit pas être confondu avec Idée. Les philosophes modernes (Descartes, Locke) substitueront au concept la notion d'idée, qui désigne plus généralement toute représentation mentale, qu'elle soit d'ordre perceptif, imaginaire ou purement abstrait. Les différents philosophes ne sont pas nécessairement d'accord sur ce qu'est exactement un concept, au-delà de ces définitions générales, bien que des lignes centrales puissent être dessinées. Le nominalisme considère que les concepts n'ont pas d'existence réelle ou extra-mentale, ils sont seulement psychologiques et subjectifs[4]. Guillaume d'Ockham, au XIIIe siècle, est l'un des principaux représentants du nominalisme. Le conceptualisme de Pierre Abélard constitue une voie moyenne entre le nominalisme et le réalisme. Au XXe siècle, Frege et Carnap, opposés au « psychologisme », préféraient considérer les concepts comme des entités abstraites[12]. Stanisław Ignacy Witkiewicz ajoute :

Beauté mathématique Pour les articles homonymes, voir Beauté. Certains mathématiciens recherchent dans leur travail ou dans les mathématiques en général, un plaisir esthétique. Ils expriment ce plaisir en décrivant de « belles » parties des mathématiques. Ils peuvent considérer les mathématiques comme un art ou comme une activité créative. Des comparaisons sont souvent faites avec la musique et la poésie. Pour Bertrand Russell, la beauté mathématique est « froide et austère, comme celle d'une sculpture sans référence à quelque partie de notre nature fragile, sans les magnifiques illusions de la peinture ou de la musique, et pourtant pure et sublime, capable d'une stricte perfection que seuls les plus grands arts peuvent montrer[1]. » Paul Erdős évoqua le caractère ineffable de la beauté des mathématiques en déclarant « pourquoi les nombres sont-ils beaux ? Dans les formules[modifier | modifier le code] Un exemple de belle formule est celle de Leonhard Euler Dans les méthodes[modifier | modifier le code] G.H.

La bêtise connective | Vincent Cespedes La personnalité bureaucratique La France ne traverse pas une crise conjoncturelle, mais un problème psychobureaucratique, rendu plus aigu par l'absence de crise, justement. Les symptômes demeurent invisibles, alors les Français somatisent. Aucun changement structurel ne se manifeste, alors tout le monde manifeste. Un problème de surconformité ou de suradaptation, pourrait-on dire, imputable à la démocratisation de ce que le sociologue états-unien Robert King Merton, dès les années 1940, qualifiait de "personnalité bureaucratique". De quoi s'agit-il ? La Cause-Jouissance Depuis le début du XXIe siècle, cependant, le « désenchantement du monde » a pris un tour inédit dans les démocraties modernes centralisées, en France notamment. Un nouvel arsenal antifraternité frappe alors de plein fouet des imaginaires de plus en plus privés d'anticorps culturels. Le salut par la haine Philosophie et politique à l'école Lire aussi:

Antisthène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Antisthène Philosophe Occidental Antiquité Portrait hellénistique d'Antisthène Antisthène, en grec ancien Ἀντισθένης / Antisthénês (Athènes v.-444/-365), philosophe grec, considéré comme le fondateur de l'école cynique vers 390 av. Biographie[modifier | modifier le code] Bronze d'Antisthène, Musée archéologique provincial Ribezzo de Brindisi. Influences[modifier | modifier le code] Il imite l'endurance de Socrate, emprunte son mépris des hommes à Héraclite, ce qui se traduit par la reprise quasi à l'identique de formules héraclitéennes. Œuvres[modifier | modifier le code] Ses œuvres philosophiques, s'il faut en croire Diogène Laërce, remplissaient dix volumes. Fragments[modifier | modifier le code] « La vertu est avare de mots ; le vice, lui, bavarde sans fin. » On lui demandait ce qu'il enseignait à son fils. « On doit acquérir l'intelligence ou une corde pour se pendre. » Références[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia :

Classicisme (rationalisme universaliste (la Belle Nature saisie dans son objectivité par la Raison) = l'artiste génial, figure Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le classicisme est un mouvement culturel, esthétique et artistique qui se développe en France, et plus largement en Europe, à la frontière entre le XVIIe siècle et le XVIIIe siècle, de 1660 à 1715. Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal s'incarnant dans l’« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection, son maître mot est la raison. La centralisation monarchique, qui s'affirme dès 1630 sous l'autorité de Richelieu d'abord, puis de Mazarin, dépasse le cadre politique pour toucher le domaine culturel. Origine et définition de la notion La notion de « classicisme » pose quelques problèmes de définition. Le classicisme renverrait à un moment de grâce de la littérature française où l'esprit français se serait le plus parfaitement illustré. Le classicisme à la française ne se définit cependant pas seulement par des critères historiques. Littérature Contextes Théâtre

Related: