background preloader

Esthétique

Esthétique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Première page du livre intitulé Æsthetica de Baumgarten, 1750 Dans le langage courant, l'adjectif esthétique est synonyme de beau. Et comme nom, esthétique est une notion désignant l'ensemble des caractéristiques qui déterminent l'apparence d'une chose, souvent synonyme de design ou d'aspect physique du corps humain. Définition[modifier | modifier le code] Étymologie et sémantique[modifier | modifier le code] Le terme esthétique prend une signification différente selon les langues, n'ayant pas été adopté aux mêmes périodes, et à la suite de l'influence des mêmes œuvres philosophiques (celles de Kant et Hegel notamment). Le terme est aussi dérivé : l'esthétisme, qui caractérise l'évaluation des valeurs humaines du seul point de vue esthétique (selon le beau et l'agréable), puis désigne ultérieurement un mouvement artistique et littéraire anglais du XIXe siècle. Objet[modifier | modifier le code] Histoire en occident[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esth%C3%A9tique

Related:  WikipediaEn attente de lectureConcepts et courants philosophiques

Gestion des connaissances Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La gestion des connaissances (en anglais knowledge management) est une démarche managériale pluridisciplinaire qui regroupe l'ensemble des initiatives, des méthodes et des techniques permettant de percevoir, identifier, analyser, organiser, mémoriser, partager les connaissances des membres d'une organisation – les savoirs créés par l'entreprise elle-même (marketing, recherche et développement) ou acquis de l'extérieur (intelligence économique) – en vue d'atteindre un objectif fixé. Définition[modifier | modifier le code] Actuellement, nous sommes submergés d'informations. Les entreprises, les scientifiques ou même les particuliers sont maintenant obligés d'appliquer une stratégie dans le traitement et la transmission de l'information dans les activités de tous les jours : voter, travailler, chercher un emploi, gagner des marchés, etc.

Cynisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Cynique » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Sinik. Le cynisme est une attitude face à la vie provenant d'une école philosophique de la Grèce antique, fondée par Antisthène[1], et connue principalement pour les propos et les actions spectaculaires de son disciple le plus célèbre, Diogène de Sinope. Cette école a tenté un renversement des valeurs dominantes du moment, enseignant la désinvolture et l'humilité aux grands et aux puissants de la Grèce antique. Radicalement antimatérialistes et anticonformistes, les Cyniques, et à leur tête Diogène, proposaient une autre pratique de la philosophie et de la vie en général, subversive et jubilatoire.

Concept (philosophie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Concept. Ne doit pas être confondu avec Idée. Mémoire collective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mémoire collective fait référence aux représentations qu'un groupe partage de son passé. S'il n'existe pas de consensus quant à la manière de la définir, l'expression "mémoire collective" consiste (au moins métaphoriquement [1] ) à attribuer une faculté psychologique individuelle - c'est-à-dire la mémoire - à un groupe, comme une famille ou une nation [2]. Ce concept fait l'objet de travaux dans de nombreuses disciplines, notamment la sociologie, l'histoire, la philosophie et la psychologie. Les travaux sur la mémoire collective, ont été lancés par Maurice Halbwachs avec son ouvrage Les cadres sociaux de la mémoire, publié en 1925.

Emil Cioran Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. E. M. Cioran Philosophe occidental Époque contemporaine Herméneutique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'herméneutique (du grec hermeneutikè, ἑρμηνευτική [τέχνη], art d'interpréter, hermeneuein signifie d'abord « parler », « s'exprimer »[1] et du nom du dieu grec Hermès, messager des dieux et interprète de leurs ordres) est la théorie de la lecture, de l'explication et de l'interprétation des textes. L'herméneutique ancienne est formée de deux approches complètement différentes : la logique d'origine aristotélicienne (à partir du Peri hermeneia ou De l'interprétation d'Aristote) d'une part, l'interprétation des textes religieux (orphisme ou exégèse biblique par exemple) et l'hermétisme d'autre part. L'herméneutique moderne se décline en sous-disciplines : Définition générale[modifier | modifier le code] Champs de l'herméneutique[modifier | modifier le code]

Patrimoine culturel immatériel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Logotype du patrimoine culturel immatériel. Le patrimoine culturel immatériel (PCI) est une catégorie de patrimoine issue de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel adoptée par l'UNESCO en 2003. Genèse[modifier | modifier le code] La notion de patrimoine culturel immatériel est apparue au début des années 1990, après les recommandations de 1989 sur la protection des cultures traditionnelles, et en contrepoint du patrimoine mondial tourné essentiellement vers les aspects matériels de la culture. L'expression «patrimoine culturel immatériel» est officialisée en 1993 lors de la conférence internationale sur les nouvelles perspectives du programme du patrimoine immatériel de l'Unesco[1].

Antisthène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Antisthène Philosophe Occidental Antiquité Portrait hellénistique d'Antisthène Antisthène, en grec ancien Ἀντισθένης / Antisthénês (Athènes v.-444/-365), philosophe grec, considéré comme le fondateur de l'école cynique vers 390 av. Présocratiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les présocratiques sont des philosophes qui, dans la Grèce antique, ont participé aux origines de la philosophie et ont vécu du milieu du VIIe siècle av. J.-C. jusqu'au IVe siècle av. J.-C., c'est-à-dire pour la plupart avant Socrate (470-399 av.

Patrimoine culturel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple de patrimoine culturel : la Grande Mosquée de Kairouan, fondée en 670, est l'une des œuvres architecturales majeures de la civilisation arabo-musulmane ayant servi de modèle à de nombreux lieux de culte de l'Occident musulman. L'édifice est le principal monument de Kairouan, classée au patrimoine mondial par l'UNESCO en 1988, Tunisie. Albert Caraco (écrivain) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Albert Caraco Œuvres principales Bréviaire du chaosHuit essais sur le malPost MortemSupplément à la Psychopathia Sexualis Albert Caraco, né à Constantinople (aujourd'hui Istanbul) le 8 juillet 1919[1] et mort à Paris le 7 septembre 1971[2], est un écrivain et philosophe francophone d'origine turque. Caraco a publié une œuvre volumineuse et radicale, souvent jugée comme nihiliste et pessimiste, comparée parfois à celle de Cioran.

Philosophie antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La philosophie occidentale naît véritablement au milieu du VIIe siècle avant notre ère, par des physiciens dont la pensée du monde peut paraître à nos yeux poétique. Ces hommes sont désignés sous le nom de Présocratiques, un terme dérivé de Socrate, l'homme qui est considéré comme le père de la philosophie occidentale. Il faut savoir que certains de ces philosophes étaient des contemporains de Socrate, mais c'est par leurs idées ou leurs écoles respectives qu'ils se voient rattachés à la catégorie des présocratiques. Les berceaux de la philosophie antique se situent en Ionie (la Grèce d'Asie) au niveau de la côte méditerranéenne de l'actuelle Turquie, et ce que l'on nomme la Grande Grèce, le sud de l'Italie. En Europe, la diffusion du christianisme au travers du monde romain marque la fin de la période dite hellénistique, et nous amène au commencement de la période médiévale.

Related: