background preloader

Saqqara. De saqqara au Musée du Louvre : le mastaba d'Akhethétep

Saqqara. De saqqara au Musée du Louvre : le mastaba d'Akhethétep

http://www.culture.gouv.fr/culture/arcnat/saqqara/fr/intro_flash.htm

Related:  Saqqarah

Anoubieion (Saqqarah) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Anoubieion de Saqqarah (du grec Ἀνουβιεῖον, en égyptien ancien per inpou « Maison d'Anubis ») est un temple de l'Égypte antique consacré au dieu chacal Anubis, aujourd'hui arasé, situé à l'est de la pyramide de Téti dans la nécropole de Saqqarah et édifié à l'extrémité orientale du dromos (un chemin sacré de plus d'un kilomètre de long) conduisant au Sérapéum, un sanctuaire dédié du dieu taurin Apis. Un « sanctuaire portatif » en pierre a été trouvé lors des fouilles de Quibell en 1906-1907[1], présentant l'inscription en grec ΕΡΙΕΝΟΥΠ du nom égyptien hrj-Jnp : « Anubis est satisfait ». Anubis Dieter Arnold, Lexikon der ägyptischen Baukunst, Albatros, 2000, (ISBN 3491960010), page 26, → Anubieion (Saqqara).D. G.

Bubasteion de Saqqarah Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le site est étudié par la mission archéologique française du Bubasteion (MAFB). La mission archéologique française du Bubasteion Les fouilles du département des Antiquités égyptiennes à Saqqara, Égypte (saison 2010) Cette saison, qui s’est déroulée du 14 octobre au 11 novembre 2010, a vu la reprise des opérations archéologiques du musée du Louvre à Saqqara, après une année d’absence (2009) et une mission d’évaluation (2008) intervenue lors de la reprise en main du chantier par l’équipe dirigée par Guillemette Andreu et Michel Baud, succédant ainsi à Christiane Ziegler, directeur du chantier depuis 1991. En accord avec le Conseil suprême des antiquités de l’Égypte, l’accent a été mis sur les dégagements de surface, où affleurent tantôt des niveaux domestiques coptes (viie-ixe siècle après J.-C.), tantôt des inhumations de Basse Époque (vie-ive siècle avant J.-C.).

Egypte : Les chats et scarabées momifiés de Saqqarah - Sciences et Avenir MOMIES ANIMALES. Sept tombes, dont quatre datant de plus de 6.000 ans, ont été mises au jour sur le site de Saqqarah, près du Caire, par une mission archéologique égyptienne avec notamment des scarabées et des chats momifiés, ont annoncé les autorités samedi 10 novembre 2018. La découverte a eu lieu "autour d'une zone rocailleuse bordant le complexe funéraire d'Ouserkaf dans la nécropole (royale) de Saqqarah", capitale de l'Ancien Empire, a déclaré le ministre des Antiquités égyptiennes Khaled el-Enany. Saqqarah, vaste nécropole de la région de l'ancienne Memphis Trois de ces tombes "remontent à l'époque du Nouvel Empire (seconde moitié du second millénaire avant notre ère) et ont été utilisées comme nécropoles pour chats", a-t-il ajouté dans un communiqué. Les quatre autres tombes datent de l'Ancien Empire (soit 4.300 ans avant J-C), "dont la plus importante est celle de Khufu-Imhat, gardien des édifices appartenant au palais royal.

Saqqarah Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Situation géographique[modifier | modifier le code] Au sud du Caire s'étend le plateau de Saqqarah, au centre de la nécropole de Memphis qui s'étend sur près de vingt kilomètres. « L'ensemble situé à l'orée du désert - à la lisière du monde de la mort - témoigne d'une volonté (...) de défier le temps[1] ». Chronologie[modifier | modifier le code] Dès les premières dynasties les rois et les membres de l'aristocratie y font bâtir leur mastaba. La tombe la plus ancienne (numérotée 3357) remonte au règne de Hor-Aha, le deuxième souverain de la Ire dynastie.

Complexe funéraire de Djéser Complexe funéraire de Djéser Pyramide à degrés de Saqqarah Le complexe funéraire de Djéser, édifié sous le règne du roi Djéser, se situe à Saqqarah, en Égypte. Il est, dans l'histoire de l'architecture égyptienne, le second ouvrage édifié en pierre de taille[1]. Il marque une évolution importante de l'architecture monumentale[2]. En effet, le tombeau du roi prend, pour la première fois et après de multiples modifications, la forme d'une pyramide. Rarissime ! Un atelier d'embaumeur découvert en Egypte Trente-cinq momies, cinq sarcophages, un masque d'argent doré – le premier retrouvé depuis 1939- et surtout un atelier de momification complet… Entre les célébrations nationales du 14 juillet 2018 et la finale de la coupe du monde de football remportée par l'équipe de France, il était bien difficile ce week-end d'attirer l'attention. Pourtant, l'Egypte a su rappeler combien son sous-sol continuait de livrer des trésors inouïs. C'est sur le plateau de Gizeh, dans la vaste nécropole de Saqqarah, au sud du Caire, non loin de la pyramide d'Ounas, qu'ont été mis au jour ces vestiges. L'annonce a été faite par le ministre des Antiquités égyptiennes, Khaled El-Anany, qui, lors d'une conférence de presse internationale, a détaillé la découverte de chambres funéraires et d'un atelier de momification datant de la XXVIe dynastie, ou période saïte (664-525 av. J.

Saqqarah Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Situation géographique[modifier | modifier le code] Au sud du Caire s'étend le plateau de Saqqarah, au centre de la nécropole de Memphis qui s'étend sur près de vingt kilomètres. « L'ensemble situé à l'orée du désert - à la lisière du monde de la mort - témoigne d'une volonté (...) de défier le temps[1] ». Tombe de Mererouka Le mastaba de Mererouka est situé dans le secteur Nord-Est de l'immense nécropole de Saqqara, en bordure du plateau rocheux. Le monument se trouve juste au Nord de la pyramide de Teti, premier roi de la VIème Dynastie. C'est une période de déclin de la monarchie, comme en témoignent la taille relativement modeste et la qualité de construction amoindrie des pyramides des souverains de l'époque. Elles contrastent en cela avec la taille et la qualité des tombes de certains hauts dignitaires, dont la richesse et la puissance vont progressivement mettre à bas la royauté, qui s'effondrera à la fin de la dynastie.

Tombe de Ptah-hotep Ptah-hotep signifie littéralement « Ptah est satisfait » . Ainsi le nom de notre personne est bâti sur celui du grand dieu de la région de Memphis et de sa nécropole. Il s'agit d'un nom porté par plusieurs hauts fonctionnaires de la Vème Dynastie, dont la plupart ont atteint le vizirat.

Related: