background preloader

Frontière hongroise : les clandestins forcent l’entrée, 20 policiers blessés.

Frontière hongroise : les clandestins forcent l’entrée, 20 policiers blessés.
Arrestation de 29 migrants dont un terroriste identifié : Hungary said on Wednesday it had detained 29 migrants during clashes at its southern border with Serbia, and described one of them as an « identified terrorist ». Gyorgy Bakondi, a security adviser to Prime Minister Viktor Orban, said 20 police officers were injured in the violence, as migrants threw rocks and concrete at police who used water cannon and tear gas. « Police also captured an identified terrorist, » Bakondi told state television M1, without giving any more details. Reuter / Daily Mail Les réfugiés massés au checkpoint interdisant l’entrée en Hongrie à la frontière serbe ont forcé le passage. La tension était à son comble, la situation a finalement dégénéré. Source Policiers anti-émeutes + unités spéciales anti-terroristes contre les clandestins Hongrie : canons à eau et gaz lacrymogène contre des clandestins Related:  Réfugiés de Syrie : Problèmes et causes

L’Europe en voie de tiers-mondisation Explication de vote de Bruno Gollnisch sur la « Résolution sur les migrations et les réfugiés en Europe » (17/09/2015) Les annonces de Mme Merkel – accueil de 800.000 immigrés, suspension des procédures de Dublin – sont une formidable invitation à entreprendre le voyage pour tous les candidats à l’immigration, toutes nationalités et toutes motivations confondues. Combien d’Aylan Kurdi ces annonces vont-elles encore tuer ? Et pour quelles raisons ? Vous exploitez froidement la situation pour tenter de franchir une étape dans la communautarisation des politiques d’immigration.

Submersion migratoire : Mort biologique de la France ou revirement révolutionnaire (Par Boris Le Lay) BREIZATAO – NEVEZINTIOU (16/09/2015) Alors que l’Europe est menacée de mort par un envahisseur clairement identifié, la petite caste politique et médiatique qui gouverne l’Hexagone préfère s’enfermer dans son autisme antiraciste. Pour ma part je vais rappeler aux personnes encore saines d’esprit la réalité que nous affrontons : la mort biologique de l’Europe de l’Ouest, de la France et, incidemment, de la Bretagne. Les naissances de souche minoritaires en 2025 Une étude présentée par le site Polémia.com détaille, de façon rigoureuse, l’étendue de la submersion démographique que connait la France. Selon l’Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE), en 2013, en métropole, sur 781.621 naissances, 279.903 nouveau-nés ont fait l’objet d’un dépistage, soit 35,8%. En 2026 donc, le basculement démographique sera opéré : à partir de cette date, toutes les générations seront majoritairement non-européennes sur le territoire français.

Sondage d’opinion public en Irak et en Syrie Par Jonathan Marcus – Le 9 septembre 2015 – Source BBC Alors qu’une vague de réfugiés déferle en direction nord-ouest, du Moyen-Orient vers l’Europe, il n’est pas tellement surprenant d’entendre qu’une majorité d’Irakiens ou de Syriens semblent croire que leur pays va dans la mauvaise direction. Cette information provient d’un sondage d’opinion commandé par la BBC auprès d’ORB International, qui organise des enquêtes d’opinion en Irak et en Syrie. 66% des sondés irakiens et 57% des sondés syriens pensent que leur pays va dans la mauvaise direction. Mais la lecture inverse de ces résultats est, par contre, plus choquante car elle indique qu’un quart des sondés irakiens et un tiers des syriens pensent que leur pays est sur la bonne voie. Il est assez fascinant de constater qu’une telle enquête d’opinion a été possible vu le niveau permanent de violence et de chaos auquel sont soumis l’Irak et la Syrie. Nous testons les questionnaires avant de les choisir. Trop dangereux pour sonder? En Irak.

Le retour des mânes de Kadhafi. Le point de vue des médias russes L’Europe est-elle vouée à brûler en enfer comme l’a prophétisé Kadhafi? Par Lyudmila Alexandrova – Le 9 septembre 2015 – Source ICH MOSCOU. Alors que la crise des migrants de l’Europe grossit et s’étend, de nombreux médias russes nous rappellent la dernière prophétie obscure du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, faite plusieurs mois avant sa mort violente. Dans une lettre ouverte obtenue par le quotidien russe Zavtra et publiée en mai 2011, plusieurs mois avant l’assassinat du leader libyen, ce dernier a déclaré : «Maintenant, écoutez-moi, vous peuples de l’Otan. Depuis le début de l’année, 500 000 réfugiés sont arrivés en Europe. «L’Europe aujourd’hui représente une lueur d’espoir, un havre de stabilité dans les yeux des femmes et des hommes du Moyen-Orient et d’Afrique. La question de la cause de cette crise des migrants en Europe a suscité un déluge de commentaires de la communauté des experts et de la société russe en général. «C’est un problème très grave et multi-facettes.

Invasion en cours : La stratégie islamiste Les élites politiques et économiques rejettent toute proposition qui réhabiliterait la notion de frontières et de protection nationale. Eclatant d’évidence avec leur refus d’endiguer une immigration de plus en plus violente, ces élites sont aveuglées par un libéralisme intransigeant qui s’explique historiquement par l’opposition au communisme. Mais le monde a changé, les kalachnikovs islamistes ont remplacé les missiles SS 20, l’explosion démographique de l’Afrique enfonce davantage l’Europe, la Chine communiste affiche une économie florissante, la croissance européenne s’essouffle. Dans ce monde hostile à l’Occident, il devient urgent de démonter les fausses croyances des élites mondialistes. Outre la dimension sécuritaire, la libre circulation des personnes accentue la décomposition des sociétés pourtant appelées à renouveler d’effort pour préparer l’avenir. Elle contribue même à l’appauvrissement généralisé de la planète, à la fois pour le Nord et pour le Sud. A lire aussi: Boutique FN

Les battements de tambour se font plus forts pour une escalade de la guerre contre la Syrie Home » Perspectives » Syrie Par Bill Van Auken 12 septembre 2015 Les politiciens et les médias des États-Unis et ceux de l’Europe occidentale se sont cyniquement saisis de la situation terrible des réfugiés fuyant les violences en Syrie comme d’un prétexte pour intensifier la guerre pour un changement de régime dans ce pays. Le président français François Hollande et le premier ministre britannique David Cameron, qui s’activent fébrilement pour n'accueillir chacun qu'une poignée de réfugiés, ont annoncé des campagnes de bombardements en Syrie dont l’apparente logique est que plus on larguera d’explosifs sur eux, plus il est probable que les Syriens décideront de rester chez eux. Washington a déclenché une confrontation provocatrice avec la Russie à propos de l'aide militaire de longue date du Kremlin au gouvernement du président Bachar al-Assad, ses mises en garde contre un « développement » de l'aide russe en Syrie devenant de plus en plus hystériques.

Sondage: les Syriens accusent les USA d'avoir créé l'EI Société URL courte Du juin 10 au 2 juillet, la société britannique ORB International a mené un sondage en Syrie. 1.365 Syriens à travers le pays ont répondu à des questions portant sur l'EI et l'agitation continue de la nation. Seuls 21% des sondés sont d'avis qu'ils vivent mieux maintenant qu'à l'époque où la Syrie était entièrement contrôlée par Bachar al-Assad. Cependant, 70% sont opposés à la partition du pays et 65% ne perdent pas l'espoir que les Syriens puissent de nouveau vivre ensemble en paix. Presque la moitié des Syriens (49%) s'opposent aux frappent aériennes de la coalition, tandis que 79% estiment que les combattants étrangers ont même aggravé le conflit. Quant aux solutions pour sortir de la crise, 51% sont persuadés que les mesures politiques aideront à arrêter la guerre et 64% considèrent que la solution du conflit passera par la voie diplomatique.

Le plan de nos élites et ses perspectives immédiates

Related: