background preloader

Bilan comptable

Bilan comptable
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bilan. Finalités du bilan comptable[modifier | modifier le code] Le résultat du bilan : Ce que l'on possède moins ce que l'on doit Le bilan est une « photographie » du patrimoine de l'entreprise qui permet de réaliser une évaluation d'entreprise, et plus précisément de savoir après retraitement (par exemple d'une optique patrimoniale à celle sur option de juste valeur pour l'adoption des normes internationales) combien elle vaut et si elle est solvable. L'ensemble devrait être présenté ou accessible aux ayants droit (propriétaires, fournisseurs, prêteurs, fisc...). Il existe donc trois finalités au bilan comptable : Le bilan comptable interne, généralement détaillé, utilisé par les responsables de l'entreprise pour différentes analyses internes ;Le bilan comptable officiel, destiné aux tiers (actionnaires, banques, clients, salariés, collectivités...). Typologie des bilans comptables[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bilan_comptable

Related:  Processus 1 - Opérations courantes de comptabilitéeclatdejoiePrésentation BilanP2

La présentation du bilan comptable Résumé du cours Le passif (colonne de droite) indique l'origine des fonds dont dispose l'unité commerciale et concerne les capitaux propres, ceux avancés par les banquiers, les fournisseurs, l'État, les apporteurs de capitaux, etc.L'actif (colonne de gauche) indique comment sont employées les ressources. Les éléments figurant au bilan sont plus ou moins développés selon l'importance de l'entreprise (système de base, système abrégé, système développé) comme pour le compte de résultat (...) Sommaire du cours Introduction

Comment lire, comprendre et interpréter un bilan comptable ? Savoir lire un bilan comptable est important ; le comprendre et l’interpréter est essentiel. Compta-Facile fait un tour d’horizon complet du bilan comptable : de quoi se compose-t-il ? Comment procéder à une lecture correcte d’un bilan comptable ? La comptabilisation de l'affectation du résultat A l’issue de chaque exercice comptable, les comptes de charges et de produits sont soldés par le compte 12 « résultat de l’exercice ». Lorsque les produits sont supérieurs aux charges, on parle de bénéfice comptable (compte 120). A l’inverse, lorsque les charges sont prépondérantes, on parle de perte comptable (compte 129). L’affectation du résultat comptable doit faire l’objet d’une comptabilisation particulière. Les écritures comptables à enregistrer dépendent de la forme de l’entreprise (entreprise individuelle ou société) et également du caractère de cette dernière (société de personnes ou société de capitaux).

Affectation des résultats - Décision et formalités Avril 2017 L'affectation des résultats d'une société à la clôture de l'exercice doit suivre la procédure prévue par la législation. Le point sur les règles applicables. A la clôture des comptes de l'exercice écoulé, les bénéfices ou les pertes de la société peuvent être affectés de différentes manières. Cette affectation est décidée dans le cadre de l'assemblée générale annuelle appelée à se réunir dans les 6 mois suivant la clôture. La décision intervient après l'approbation des comptes de l'exercice écoulé.

Comment passer les écritures d'affectation du résultat ? Comment passer les écritures d'affection du résultat ? L'affectation du résultat est décidée lors de l'Assemblée Générale Ordinaire (AGO) après le vote des actionnaires. Cette assemblée doit être tenue dans les 6 mois suivants l'arrêté des comptes. Le traitement comptable de l'affectation du résultat diffère selon les multiples hypothèses envisagées lors de cette décision collégiale. De plus, il sera différent selon les affections pratiquées dans le passé. Augmentation de capital Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une augmentation de capital d'une entreprise, consiste à faire croître le capital social de cette entreprise, en créant de nouvelles actions achetées par des actionnaires (anciens ou nouveaux), au besoin en faisant appel aux marchés financiers (si l'entreprise est cotée en bourse), ou encore en incorporant dans le capital social la partie des profits qui avait été mise en réserve car n'ayant pas été distribuée. Les actions ne sont pas nécessairement cotées en bourse. À titre d'exemples : l'entrée en bourse originale de Google a été suivie un an après par une augmentation de capital géante ; cinq ans plus tard, la plus importante augmentation de capital de l'histoire a été réalisée par Petrobras pour 70 milliards de dollars, en septembre 2010 à Wall Street. En France[modifier | modifier le code] Formes de l'opération[modifier | modifier le code]

Amortissement des véhicules de tourisme, réforme 2017 – les experts RH by GERESO L’article 42 du projet de loi de finances pour 2017 (PLF 2017) propose une modification des plafonds de déduction fiscale de l’amortissement des véhicules de sociétés afin d’encourager les entreprises à acquérir ou à utiliser des véhicules moins polluants. Actuellement, les entreprises soumises à l’impôt sur les bénéfices doivent procéder à une réintégration extra-comptable pour la fraction des dotations aux amortissements des véhicules de tourisme relatives au prix d’acquisition TTC qui excède : 9.900 € pour les véhicules émettant plus de 200g de CO2 par kilomètre, acquis après le 01/01/2006 et dont la première mise en circulation est postérieure au 01/06/2004.18.300 € dans les autres cas.

PLF 2017 : Réforme de la déduction de l'amortissement des véhicules de sociétés Dernière mise à jour 04/04/2017 L'article 42 du projet de loi de finances pour 2017 modifie les règles de déduction du résultat imposable de l'amortissement des véhicules de sociétés. Les nouvelles limites de déduction en fonction des émissions de CO2 encouragent les entreprises à utiliser des véhicules moins polluants. Législation actuelle Pour la détermination du résultat imposable à l'impôt sur les sociétés ou à l'impôt sur le revenu, l'amortissement des véhicules de sociétés (ou véhicules de tourisme) est limité. Selon l'article 39-4 du CGI, les entreprises qui possèdent (ou louent) un véhicule de tourisme doivent procéder à une réintégration extra-comptable pour la fraction des dotations aux amortissements relatives au prix d'acquisition TTC qui excède 18.300 € TTC.

Augmentation de capital, Lexique financier

Related: