background preloader

Libérée, délivrée ? La nouvelle entreprise.

Libérée, délivrée ? La nouvelle entreprise.

http://www.franceinter.fr/emission-un-jour-en-france-liberee-delivree-la-nouvelle-entreprise

Related:  Ch 1.1 Le cadre de travail et la motivation des salariésEntreprise libérée

CHRONO Flex : une entreprise sans chef, mais avec des salariés épanouis Un salarié heureux. Employé de CHRONO Flex, il dépanne en urgence les entreprises de travaux publics. Dans son camion, il a l'impression d'être son propre chef, comme les 200 techniciens de l'entreprise."Chacun fait son business, chacun se débrouille. An-Theos Non l'entreprise libérée n'est pas une mode. - An-Theos Marc Halevy écologique, technologique, économique, organisationnelle, philosophique Je vais ici tenter de faire le lien entre Jean-François et Marc Halevy. Pour moi l’entreprise libérée est une vraie réponse aux cinq grandes ruptures proposées par Marc Halévy : écologique, technologique, économique, organisationnelle, philosophique! Je fais référence ici à Marc Halévy et le scénario des cinq ruptures et des cinq alternatives. Pour ma part j’en ai rajouté une sixième que je trouve incontournable : le courage politique, c’est-à-dire trouver des responsables capables de scier la branche sur laquelle ils sont assis pour accéder au monde nouveau qui s’offre à nous aujourd’hui. Face à la croissance démographique exponentielle dans un monde fini avec les ressources connues aujourd’hui qui deviennent de plus en plus chères à extraire, il nous invite à passer d’un monde d’abondance à un monde de frugalité.

L’entreprise libérée : enfin la solution ? Et si l’entreprise libérée était la solution pour rendre nos entreprises compétitives et assurer le bonheur au travail ? Depuis la traduction du livre d’Isaac Getz (Liberté & Cie), le concept de l’entreprise libérée est promu par une multitude d’organismes, consultants, conseils, auteurs, chaque jour plus nombreux, comme un formidable nouveau modèle de management qui va enfin résoudre tous les problèmes de nos entreprises, les rendre compétitives et assurer le bonheur au travail. Mais de quoi parle-t-on ? Est-ce un mythe ou une réalité ? Peut-on s’inspirer et tirer profit des exemples très convaincants qui nous sont présentés ou mieux vaut-il garder ses distances ? Le Management du travail : une alternative pour améliorer bien-être et efficacité au travail L’auteur, Patrick Conjard, part de ce point : le travail et le management s’ignorent. Les systèmes d’organisation et de management tendent à minimiser, voire à nier, la subjectivité du travail. Le management a perdu sa fonction régulatrice. Les conséquences sont frappantes : sentiments de mal-être, désengagement, absentéisme, etc. Dans ce contexte, la question de l’influence du management sur les conditions de travail s’impose aujourd’hui à l’agenda social des entreprises.

L’entreprise libérée : salariés responsabilisés, créativité débridée… leaders retrouvés ? EUREKA. Notion née aux Etats-Unis il y a 30 ans, l’entreprise libérée renverse la gestion pyramidale des organisations. Ce modèle peut-il aller jusqu'à refonder le pacte social entre salariés et entreprise ? Selon une étude de l’institut Gallup, en 2012, seuls 9% des salariés s’estiment "engagés" dans leur entreprise, 65% travailleraient dans une relative neutralité et 26% des salariés se sentent activement désengagés. Dès les années 1960, les recherches RH, notamment avec Douglas McGregor, se penchent sur le sujet : s’il y a une problématique d’engagement dans l’entreprise, c’est dû à un problème de management. Salariés, soyez vos propres chefs ! Bérangère Lepetit | 13 Mars 2015, 07h00 | MAJ : 13 Mars 2015, 07h14 Saint-Herblain (Loire-Atlantique) Dans l'entrée, une ribambelle de tee-shirts colorés accrochés à une corde à linge et les photos du concert de rock de l'été dernier accueillent les visiteurs. Ne vous méprenez pas, ceci n'est pas une salle des fêtes, mais un centre d'appels de 400 salariés en pleine ébullition, IMA Technologies. Sauf que cette entreprise en banlieue de Nantes a été « libérée » en 2012 par son PDG, Christophe Collignon. Fini la pyramide des chefs où tout est impulsé d'en haut.

L'holacratie : et si on se passait des chefs ? Briser la logique pyramidale pour établir un modèle égalitaire : c'est le pari de l'holacratie. Avec à la clé, la promesse d'une organisation efficace et d'un meilleur engagement. Les start-up n'ont généralement pas froid aux yeux. Pourtant, cette fois, Zappos a surpris par son audace. Le 3 janvier, le pionnier de la vente de chaussures en ligne a annoncé la suppression de tous les postes de managers. Finie la ligne hiérarchique, terminés les titres ronflants.

L’entreprise libérée, entre communication et imposture A l’heure où le modèle d’entreprise libérée est glorifié dans les médias, autant spécialisés que grand public, François Gueuze expert en management des ressources humaines, prend la plume pour faire entendre une voix discordante. Pour ou contre l’entreprise libérée ? A vous de vous forger votre propre avis. L’encadrement intermédiaire ne sert à rien sinon à contrôler en permanence, à la manière militaire, de pauvres collaborateurs asservis. Les fonctions support ne font qu’abriter des parasites vivant grassement sur le dos des « productifs ».

Sylvie Magnen : « La digitalisation est le chantier le plus clivant » Accueil Responsable de la stratégie RH de EY (France, Luxembourg et Maghreb) et avocat associé, elle était l’invitée de « Confidences de DRH ».(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos

Related:  Le bonheur au travail