background preloader

Médecine non conventionnelle

Médecine non conventionnelle
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression médecine non conventionnelle désigne en Occident une grande variété de méthodes de traitement issues de traditions parfois séculaires ou de pratiques ayant émergé aux environs du XIXe siècle, en général avant l’avènement de la méthode scientifique. Les médecines non conventionnelles sont pour cette raison globalement considérées comme pseudo-scientifiques par une grande partie de la communauté médicale. Selon les pays, et leurs traditions et législations, elles peuvent être répandues (Danemark, Allemagne, Suisse, Angleterre...), tolérées (comme en France et certains pays de tradition latine) ou bien interdites. Origines[modifier | modifier le code] Origine de l'appellation[modifier | modifier le code] Le terme « médecine complémentaire » privilégie l’idée d’associer des traitements impliquant des « philosophies thérapeutiques » différentes mais capables de coopérer dans l’intérêt du malade[3],[4]. Donc : Une économie publique ? Related:  mcaillou

Médecine tibétaine traditionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Thangka de médecine : Les racines de la santé et de la maladie La médecine tibétaine traditionnelle est une médecine traditionnelle dont certains aspects empruntés à la médecine indienne, chinoise et perse remonteraient à près de 2500 ans et qui fut codifiée plus tardivement au travers des « Quatre Tantras Médicaux » de Yutok Yonten Gonpo au VIIIe siècle. Histoire[modifier | modifier le code] Les origines ancestrales[modifier | modifier le code] Le Tibet avant le Ve siècle était principalement marqué par la culture chamanique correspondant à la tradition bön. Origine indienne et influence bouddhiste[modifier | modifier le code] C'est au Ve siècle que deux sages médecins, Vidjaya (Vijay) et Vimala (Belha), originaires d'Inde se rendirent au Tibet. En 1126, naît le 13e descendant de Yutok Yonten Gonpo, Yuthok Sarma Yonten Gonpo. Les institutions d'enseignement[modifier | modifier le code] Les médecins tibétains furent persécutés à partir de 1959.

Naturopathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bien que la naturopathie cherche à promouvoir l'auto-guérison, il n'existe pas de preuve scientifique que la naturopathie guérisse des maladies[3]. Cependant une étude faite par des chercheurs canadiens à Toronto, Edmonton et Vancouver sur 207 participants pendant un an démontre que « la naturopathie est un complément réalisable et potentiellement efficace aux soins médicaux habituels pour réduire l'incidence du syndrome métabolique et le risque cardiovasculaire. » Dans un éditorial associé, le Dr Matthew Stanbrook, rédacteur en chef adjoint du Canadian Medical Association Journal écrit que ces résultats « apportent la preuve que certains aspects de la prévention cardiovasculaire pourraient (…) être déléguées à des naturopathes. (…) Les éléments de base de l'intervention naturopathie incluent plusieurs recommandations sur l'alimentation et l'exercice qui individuellement ont été bien validés scientifiquement. » [4] D'après Dr.

MEDECINE TIBETAINE Ancien royaume des confins et des montagnes enneigées (himals, en népalais), charnière inaccessible et stratégique entre le monde chinois et le monde indien, le Tibet (également connu sous l'épithète de "Trésor des grandes eaux" a connu une histoire mouvementée, interrompue par de longues périodes d'isolement. Sur le diadème du monde, encerclé par les chaînes de montagnes neigeuses et les paysages somptueux de l'Himalaya et de la Sibérie, la médecine tibétaine a été élaborée il y a plus d'un millénaire au sein des monastères et préservée malgré de multiples vagues de répression. La médecine tibétaine est un système thérapeutique traditionnel pratiqué depuis plus de 2500 ans, elle tire ses racines premières des principes médicaux de l'ayurveda, arrivés d'Inde avec l'expansion du bouddhisme durant le premier millénaire. L'Ayurveda, Science de la Vie. Philosophie et principes fondamentaux de l'Ayureda Les 5 éléments Les 3 Doshas ou Forces Energétiques Première école de médecine Foi médicale

DesMauxDesMots Aldo Naouri est un pédiatre connu et reconnu. Pour lui, il est indispensable de fixer des limites entre 0 et 4 ans, car c'est ce qui se passe dans l'enfance qui va conditionner le futur adulte. Ainsi, la répression des pulsions fait partie de cet apprentissage. A l'entendre, on pourrait penser que son plaidoyer est dénué de tendresse, et pourtant il n'en est rien, bien au contraire... Une interview passionnante, animée et sans langue de bois. DES MAUX ET DES Des Maux Et Des Mots est la première et la seule web TV en France entièrement consacrée aux médecines complémentaires et alternatives. Emissions, interviews, conférences, coaching... Les 4 anti-inflammatoires naturels Curcuma Tout le monde connaît cet épice bien entendu. Le curcuma est originaire d’Inde ainsi que du Bangladesh. Le curcuma est une épice très anti-inflammatoire et de ce fait pourrait lutter contre de nombreuses maladies ou troubles comme : La crise de foieCandidoseMaladie de CrohnLe cholestérolLa rectocolite hémorragiqueLe cancerInflammation de la sphère ORL (otite, angine, bronchite …)Inflammation des articulationsMaladies cardio-vasculairesEczémaL’ensemble des maladies inflammatoires. Beaucoup de personnes associent le curcuma à du poivre noir ou encore de l’huile d’olive. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’absorption du curcuma n’est que très peu élevé, et la curcumine ne rejoint pas la circulation sanguine. C’est pourquoi je conseille toujours ce type de complément alimentaire, qui est certes un peu plus cher que les autres, mais qui, bien entendu fonctionne vraiment comme anti-inflammatoire, bien mieux que ceux que l’on trouve dans le supermarché ou alors en gélule. Harpagophytum

Homéopathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Timbre allemand célébrant les 200 ans de l'homéopathie en reprenant l'axiome édité par Hahnemann : « similia similibus curentur ». L’homéopathie ou homœopathie (du grec όμοιος / hómoios, « similaire » et πάθος / páthos, « souffrance » ou « maladie ») est une médecine non conventionnelle, proposée par Samuel Hahnemann en 1796[1]. Les composés utilisés ne deviennent homéopathiques que s'ils respectent le principe de similitude[4], selon lequel un patient devrait être traité au moyen d'une substance produisant expérimentalement chez une personne saine des symptômes semblables à ceux présentés par la personne affectée, l'usage de la substance étant adapté au patient grâce au principe d'individualisation selon lequel l'homéopathe analyse l'intégralité des symptômes de la personne et non uniquement ceux liés à la maladie. Malgré une certaine popularité, l'efficacité thérapeutique de l'homéopathie est grandement controversée[5].

Médecine Traditionnelle Chinoise - Les livres Utiles Michel DEYDIER-BASTIDE Le massage traditionnel chinois permet de traiter un grand nombre d'affections et de souffrances. Cet ouvrage présente les éléments essentiels de la médecine manuelle traditionnelle chinoise. 316 pages - 500 g ISBN : 290765389X - EAN : 9782907653893 Pour commander ce livre cliquez ici Ce livre est un ouvrage de synthèse accessible au grand public. Pour commander ce livre cliquez ici ANALGESIE PAR ACUPUNCTURE Théories générales et applications cliniques en micro-chirurgie oculaire Cette étude a pour objet de montrer l'intérêt analgésique de l'acupuncture. Pour commander ce livre cliquez ici La psychologie traditionnelle chinoise Xin Li, dont le contenu est aussi originel que traditionnel, est issue des principes de la sagesse taoïste de la très ancienne première Chine et des connaissances acquises par la médecine chinoise à travers le temps. Pour commander ce livre cliquez ici Pour commander ce livre cliquez ici FAUBERT Gabriel Pour commander ce livre cliquez ici

Claude Bernard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Considéré comme le fondateur de la médecine expérimentale, il a en particulier laissé son nom au syndrome de Claude Bernard-Horner. On lui doit les notions de milieu intérieur et d’homéostasie, fondements de la biologie moderne. Biographie[modifier | modifier le code] Après un échec au baccalauréat, il rejoint en janvier 1832 un camarade à Lyon, et se place dans la même pharmacie que lui en tant que préparateur. Ses travaux sont récompensés par trois prix en physiologie de l'Académie des sciences, (en 1845, 1849 et 1851)[5]. Travaux scientifiques[modifier | modifier le code] Concernant l’induction du diabète par piqûre au travers du crâne du plancher du 4e ventricule par le "procédé de l'index"[8], sa découverte était l’aboutissement de recherches liées à son hypothèse quant à une origine nerveuse du diabète. Il confie la garde de son laboratoire au Collège de France à Auguste Tripier, puis plus tard à Paul Bert.

Related: