background preloader

Huile essentielle

Huile essentielle
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On appelle huile essentielle (ou parfois « essence végétale ») le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques (odoriférants) volatils d'une plante. Il est obtenu par extraction mécanique, entrainement à la vapeur d'eau ou distillation à sec. D'autres extraits végétaux sont obtenus par extraction avec des solvants non aqueux volatils (hexane, éther…) tandis qu'un nouveau procédé d'extraction s'est développé récemment : l'extraction au CO2 supercritique. Enfin, l'extraction sans distillation par de l'alcool, de l'eau liquide ou un mélange des deux, porte différents noms selon les méthodes pratiquées : tisane, macération, décoction, extrait hydro-alcoolique, teinture, etc. L'ensemble est regroupé sous le terme générique « extraits naturels complexes » (Natural Complex Substances ou NCS en anglais). Définitions[modifier | modifier le code] Définition ANSM[modifier | modifier le code] Définition ANSM[1] : huiles essentielles sulfurées :

Généralités sur les huiles essentielles : définition, qualité et dénomination L’aromathérapie est l’utilisation de plantes aromatiques. Sont utilisés les principes volatiles des plantes aromatiques ne dépassant pas 20 à 30 molécules de carbone en vue d’obtenir des huiles essentielles dans un but thérapeutique. A l’heure actuelle, environ 300 à 400 plantes aromatiques sont utilisées en aromathérapie. Bien que les Egyptiens et les Chinois aient déjà la connaissance des plantes, ce n’est qu’au siècle dernier que l’aromathérapie s’est réellement développée et principalement en France avec Gattefossé qui publie en 1931 un ouvrage "Aromathérapie" dans lequel il décrit ses expériences et ses découvertes. C’est d’ailleurs le premier à montrer les relations entre la structure et les activités des composants aromatiques et à codifier les grandes propriétés des arômes naturels (antitoxique, antiseptique, tonifiante, stimulante, calmante …). A cause de leur toxicité : Tanacetum vulgare Obtenu par incision : le tronc de l’arbre ou de la plante est lésé. La famille Le genre

Plantes médicinales - Se soigner par les plantes - Phytothérapie Comment récolter et sécher les plantes médicinales ? 1. Récoltez et coupez les feuilles, fleurs ou tiges de préférence lors d’un matin ensoleillé et sec (pas de rosée). Evitez toutefois un soleil trop chaud (par ex. entre 10 h et 14 h), car la plante se protège et stocke en partie ses propriétés à l’ombre hors de portée du soleil. 2. 3. Evitez également de stocker les plantes séchées dans des sachets de plastique, sachant certains effets de ces matériaux sur notre santé. Quiz sur les plantes médicinales A lire: Culture des plantes médicinales dans votre jardin, conseils pratiques Epices et herbes aromatiques Dossier - Les arômes alimentaires Épices et herbes aromatiques Hubert Richard Article publié le 30 avril 2008 I- Introduction Les épices et les herbes aromatiques sont des produits d'origine végétale utilisées dans l'alimentation. Très prisées et convoitées depuis la plus Haute Antiquité, les épices furent monnaies d'échange ou espèces, d'où leur nom d'épices. II- Terminologie La distinction faite ici entre les épices et les herbes aromatiques est proche de celle de nos voisins anglo-saxons qui ont l'habitude d'employer le terme "spices" pour les produits aromatiques dépourvus de chlorophylle et dont la majorité provient de pays tropicaux, et celui d'"herbs" pour les plantes dont on utilise la partie herbacée à l'état frais ou séchée. La terminologie utilisée pour classer ces plantes aromatiques est parfois assez confuse; ainsi, l'oignon peut être considéré comme un aromate ou un légume, la moutarde et le raifort comme des condiments ou des aromates. Epices à saveur piquante et brûlante A.

plantes comestibles Les techniques d'extraction Les techniques d'extraction I. Introduction. 1. 2. 3. 4. II. 1. 2. Cette technique fait intervenir quatre étapes. Entraînement à la vapeur On fait bouillir un mélange d'eau et de substance naturelle contenant le composé à extraire (huile essentielle). Séchage et filtration. III. 1. L'extraction par solvant consiste à dissoudre le composé recherché dans un solvant non miscible avec l'eau et à séparer la phase organique contenant le composé à extraire de la phase aqueuse. Cette technique fait intervenir trois étapes. La mise en contact du solvant avec la substance contenant le composé à extraire. 2. Le choix du solvant obéit à trois critères et nécessite la connaissance d'un paramètre physique caractéristique de ce solvant. Etat physique du solvant. Exercices | Liste des fiches | Accueil ©1999-2015 Philippe Campion. L'ensemble de ce site est protégé en vertu de la loi sur les droits d'auteur. Toute reproduction totale ou partielle ne peut être faite sans le consentement écrit de l'auteur.

Gommage Publié par Gwen le 2 sept 2011 dans A la Une, Cosméto En panne de gommage alors que tu as un besoin urgent de te faire un minois tout doux ? Don’t panic ! Rien de plus facile à bricoler qu’un gommage. Je vous l’accorde, je n’innove pas, des gommages homemade on en trouve à la pelle sur le net. Je n’ai rien contre les gommages au marc de café, aux flocons d’avoine ou la poudre d’amande, je suis sûre qu’il sont très efficaces. Donc, mon truc à moi, ce sont les gommages prêts en 1 minute chrono, faciles à rincer, qui ne t’oblige pas à appeler le plombier et qui font la peau douce. (Après si tu as besoin d’avoir la peau douce et d’une excuse pour appeler le plombier, cela ne nous regaaarde pas !) Pour le visage : 1 cuillère à café de sel fin + 1/2 cuillère à café d’huile d’olive Ou plus si tu veux – je trouve cette quantité suffisante pour le visage – il suffit de respecter les proportions : 1 dose d’huile + 2 doses de sel. Peau de bébé assurée ! Si tu as la peau sensible : le miel. Pour le corps :

Recettes de cosmétiques naturels, savons faits maison, aromathérapie | Potions et Chaudron Je remarque que beaucoup de personnes achètent du gel d'aloé véra alors qu'elles sont très douées par ailleurs pour faire leurs cosmétiques. Alors que plus facile à faire, tu meurs ^_^ Source de l'image Ajouter du gel d'aloé véra dans une formule d'émulsion permet : - de la stabiliser (on évite alors de peser 0,2 ou 0,3g de gomme xanthane), - d'ajuster la quantité d'eau perdue au chauffage, - de tricher pour allonger une texture jugée trop compacte... tout en utilisant un ingrédient actif bon pour tout. L'aloé véra (Aloe barbadensis Liliacées) est une plante grasse très polyvalente pour la peau. Il est à la fois apaisant, hydratant, anti-inflammatoire, cicatrisant, raffermissant et très vitaminé. Il pourrait être présent dans tous nos cosmétiques si nous ne faisons pas partie des rares personnes intolérantes à ce précieux nectar. De nombreuses jardineries vendent des plants d'aloé véra en vantant les mérites de cette plante mais le gel d'aloé frais est très oxydable et difficile à conserver.

Phytothérapie : plantes médicinales, huiles essentielles. Médecine douce et médecine naturelle, santé par les plantes médicinales : liste de 360 plantes médicinales. - Dartrier, Cassia alata, CAESALPINIACEAE, feuilles : laxatif, antimycosique - Datura, Datura stramonium, SOLANACEAE, feuilles : source d’alcaloides (scopolamine, atropine), TOXIQUE - Derris, Derris sp.sp., FABACEAE, racine : source de roténone, insecticide non toxique pour les animaux à sang chaud - Digitales, Digitalis lanata, Digitalis purpurea, SCROPHULARIACEAE, feuille : TOXIQUE, insuffisance cardiaque - Dioscorée ou igname, Dioscorea sp.sp. , DIOSCOREACEAE : source de diosgénine pour l’hémisynthèse des stéroides - Douce-amère, Solanum dulcamara, SOLANACEAE, tige : usage externe en dermatologie, légèrement TOXIQUE en usage interne - Droséras, Drosera rotundifolia, Drosera intermedia, Drosera anglica, Drosera peltata, Drosera ramantacea, DROSERACEAE, plante entière : antispasmodique, sédatif léger

Liste des plantes médicinales par indication thérapeutique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Plantes médicinales d'usage traditionnel en Europe voir aussi : Se méfier des effets secondaires. Anesthésiant[modifier | modifier le code] menthe poivrée (Mentha x piperita), feuilles fraîches en application directeclou de girofle, Douleurs buccales : clou séché à mâcher. Antiseptique[modifier | modifier le code] Anti-inflammatoire en rhumatologie[modifier | modifier le code] Utilisables en tisane sans risque: autres : colchique d'automne (Colchicum autumnale) (extrait) - toxique! Astringent[modifier | modifier le code] Cœur et vaisseaux[modifier | modifier le code] Coupe-faim[modifier | modifier le code] gesse à feuilles de lin (Lathyrus linifolius) Dermatologie[modifier | modifier le code] bourrache officinale (Borago officinalis)chélidoine (Chelidonium majus) (herbe à verrues) - toxique! Digestion[modifier | modifier le code] Diarrhée : coing en gelée ou en pâte, purée de carotte (Daucus Carota) et riz (Oryza sativa) ou eau de riz Surcharge pondérale

Cueillette & Cie Dimanche 3 mai 2009 7 03 /05 /Mai /2009 09:20 Je voulais vous faire un topo sur la morille… On est en fin de saison, mais impossible de remettre la main sur mon unique photo de morille. C’était une guirlande de morilles en train de sécher. J’avoue qu’ici en Gironde je ne sais pas ou aller les chercher. De mon petit chalet, je garde le souvenir des levers de soleil que je pouvais admirer depuis mon canapé en prenant mon café. Il existe plusieurs types de morilles, Je pense avoir cueilli celle connue sous le nom de morillon… Elle se rencontre sur les bords des chemins forestiers de feuillus, dans les endroits humides des haies, taillis et parcs disposant d'une terre plutôt riche, appréciant la présence des frênes, noisetiers, arbres fruitiers et une terre argileuse. Une copine qui vit dans le coin des Pyrénées où j’ai habité m’a gentiment permis de me servir de ses photos de morilles. Attention la morille est toxique crue. Votre récolte de morille préalablement séchées ou pas. Crème

Flores en ligne La flore électronique eFlore est aujourd'hui la source d'informations sur la Flore de France la plus complète du net. Créée par les membres du réseau Tela Botanica, des amateurs éclairés ou des botanistes avertis, elle ne cesse de s'enrichir au fil des années. Il s’agit d’un site collaboratif, réunissant des naturalistes passionnés, et qui a pour objectif de regroupper en un seul lieu le maximum d'informations à la pointe des connaissances sur chaque science de la botanique: données sur la répartition, l'écologie, l'ethnobotanique, la classification,... Vous cherchez des informations sur une plante? Première étape : utilisez le moteur de recherche Dans le menu de gauche ou sur l'accueil du menu botanique, choisissez la base que vous souhaitez consulter. Le moteur de recherche vous permet de trouver facilement le taxon que vous cherchez: Si vous utilisez firefox, vous pouvez même directement ajouter ce moteur de recherche à votre navigateur. Seconde étape : consultez les fiches de plantes

Recettes jus de fruits limonades kéfir. Jus de fruits limonades kéfir naturels limonade aux fleurs de tilleul préparation 10 minutes + 20 minutes ingrédients 1 grosse poignée de fleurs de tilleul séchées, 6 litres d'eau, 500 g de sucre, 2 décilitres de vinaigre de pomme, 1 citron. Prélever le zeste du citron puis en extraire le jus. Mettre ensuite tous les éléments de la recette dans un grand pot en grès. Laisser reposer 4 jours en remuant le plus souvent possible. Placer ensuite le récipient pendant 3 jours au soleil. Lorsque de petites bulles se forment en surface, filtrer la limonade à travers un tissu fin. Verser la boisson dans des bouteilles (de préférence avec des fermetures à ressort) puis ranger ces bouteilles de limonade debout, à la cave. Cette limonade pourra être consommée après quelques jours de repos. limonade aux fleurs de sureau recette 1 préparation 10 minutes + 20 minutes ingrédients 4 ombelles moyennes de fleurs de sureau, 2 litres d'eau, 225 g de sucre, 2 citrons. Récolter les ombelles en juin, les nettoyer mais ne pas les laver. Émincer les citrons.

Les champignons comestibles ou toxiques, cueillette, recettes, conservation

Related: