background preloader

COP 21 : les acteurs, l'agenda, voir, comprendre

COP 21 : les acteurs, l'agenda, voir, comprendre

Changements climatiques, développement durable, santé et climat Infographies - Deyrolles Cliquez sur l’infographie pour la télécharger Exposition sur le changement climatique et la Conférence Paris Climat 2015 Cliquez sur la vignette pour télécharger le kit de l’exposition (journal de l’exposition, infographie et panneaux.) Brochure : Mieux comprendre le GIEC Cliquez sur la vignette pour télécharger la brochure "Mieux comprendre le GIEC" Cartes postales sur le changement climatique À télécharger : La planète qui sourit : Symbole de la mobilisation des citoyens pour le climat La planète qui sourit est l’emblème de la mobilisation citoyenne pour le climat. Cliquez sur la planète pour télécharger les visuels Voir aussi : la brochure "Petites réponses à de grandes questions sur la planète" de l’Ademe Cliquez sur la vignette pour télécharger la brochure

Climat : le désinvestissement dans les énergies fossiles rallie 500 institutions à sa cause Le Monde | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles convainc de plus en plus d’institutions, publiques ou privées, qui se détournent d’un secteur considéré à la fois comme risqué et nocif pour le climat. Sur le site de la conférence mondiale sur le climat (COP21), au Bourget, l’ONG environnementale 350.org a annoncé, mercredi 2 décembre, que ce sont désormais plus de 500 institutions, représentant au total quelque 3 200 milliards d’euros d’actifs, qui ont choisi de se désinvestir de ces énergies – gaz, pétrole et charbon. Le bilan a donc progressé depuis le mois de septembre quand, durant la Climate Week à New York, 350.org et Divest-Invest, qui mènent cette campagne de désinvestissement, avaient comptabilisé les engagements de 400 institutions représentant 2 600 milliards d’actifs, et appelé à accélérer le mouvement en vue de la COP21. Lire aussi : La mobilisation contre les énergies fossiles prospère Soutiens de poids

Site de l'Education à l'environnement pour un développement durable à destination du monde éducatif Océan et climat : chaud devant ! Océan sous influence : plus chaud et plus acide Les activités humaines sont à l’origine d’émissions de plus en plus importantes de CO2 dans l’atmosphère. Cette concentration croissante de dioxyde de carbone à plusieurs effets sur l’océan. D’une part elle provoque une augmentation de l’effet de serre : la température moyenne à la surface du globe augmente et l’océan se réchauffe. A découvrir chez Nausicaá Les méduses aiment les eaux chaudes et l’augmentation de la température de l’océan favorise leur croissance. L'homme, le climat et l'océan : repenser le futur en profondeur En 2015, la France accueille la COP 21, la Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques appelée « Paris climat 2015 ». A cette occasion Nausicaá suivra l’organisation et le déroulement de la conférence, en particulier les discussions concernant l’océan. A découvrir à Nausicaá Directeur de la publication : Philippe Valette, Directeur Général de Nausicaa.

partenaire COP 21 Cette année, la Conférence de Paris pour le climat se donne pour objectif de limiter à 2°C le réchauffement de la planète.C'est l'objectif 2°C. EDF souhaite que la conférence de Paris constitue une étape décisive dans l’engagement de tous vers une économie décarbonée, indispensable pour contenir le changement climatique et permettre un développement plus durable. Cette électricité décarbonée constitue un levier essentiel pour la transition des villes et des territoires vers une économie bas carbone. EDF, engagé pour un prix élevé du carbone EDF soutient plusieurs démarches d'entreprises qui réclament un prix élevé du carbone, afin d'inciter les investissements dans les moyens de production bas carbone et d'éviter dès aujourd'hui des émissions de CO2 dans l'atmosphère. EDF, mécène de la conférence Paris Climat 2015 au Bourget EDF s'engage pleinement auprès de l'organisation française pour la réussite de cet événement unique. EDF, fournisseur d'une électricité décarbonée

MENE1501684C L'année 2015 représente une année charnière aux niveaux national et mondial en matière de développement durable. Elle sera dominée à la fois par la préparation de l'accueil par la France de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (Paris-Climat 2015 - COP 21), par la définition des nouveaux objectifs internationaux de développement durable et par les négociations internationales sur la biodiversité. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République a introduit l'éducation à l'environnement et au développement durable dans le code de l'éducation. Ainsi, l'éducation à l'environnement et au développement durable mentionnée à l'article L. 312-19 du code de l'éducation fait partie des missions de l'école. Cette éducation débute dès l'école primaire et vise à éveiller les enfants aux enjeux environnementaux. I. Environnement et développement durable Elle s'appuie : II. III. IV. Indicateurs de suivi Annexe 1

Site gouvernemental consacré à la COP21 COP 21 en route pour la justice climatique Climat, faim, inégalités : mêmes causes, mêmes combats En décembre 2015, la France accueille à Paris la conférence des Nations Unies sur le climat, dite « COP 21 ». Membre fondateur de la Coalition Climat21, le CCFD-Terre Solidaire invite, à travers son réseau de bénévoles, à la mobilisation sur les enjeux de la justice climatique et l’urgence d’une transition écologique et sociale. Parce que nos sociétés sont demandeuses d’un changement radical, elles attendent un engagement des responsables politiques à la hauteur de l’enjeu que représentent les modifications climatiques. Ce dossier de mobilisation est conçu en articulation avec notre dossier d’information Faim et Dérèglements climatiques

Enseigner la COP 21 en SVT Comment se former et s’informer sur le réchauffement climatique ? Comment vivre la COP 21 avec ses élèves ? Les sciences du climat sont à l’honneur durant la conférence internationale de Paris. L’enseignement du climat prend d’ailleurs une part importante dans les nouveaux programmes de SVT au collège dès la rentrée 2016. Retrouvez dans ce dossier des projets menés par des enseignants au collège et au lycée ainsi que de multiples ressources repérées pour vous. Des projets pédagogiques Laurence Bariller : Préparer COP 21 au lycée Comment 10 enseignants ont-ils réussi à mobiliser des élèves de seconde et terminale dans un projet climat ? Lisez l'article... Sébastien Pardonneau emmène ses lycéens sur un glacier Comment passionner les élèves à l’étude du climat ? En classe, avec L'Hermione A peine L'Hermione appareillée, le 18 avril, les élèves de Laure Stervinou, enseignante en SVT au lycée de l’Harteloire de Brest, sont déjà au travail. COP 21 : Des collégiens font la radio Lire l'article...

Conférence de Paris de 2015 sur le climat - page wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce sommet international se tient au Parc des expositions de Paris-Le Bourget et réunit 195 pays. La conférence qui devait se terminer le , est finalement prolongée jusqu'au lendemain : le [2], un accord international sur le climat, applicable à tous les pays, est validé par tous les participants[3], fixant comme objectif une limitation du réchauffement mondial entre 1,5 °C et 2 °C d’ici 2100. Histoire des COP et négociations sur le climat[modifier | modifier le code] Évolution des émissions de CO2 par pays et par habitant entre 1990 et 2012. La conférence de Stockholm (1972) a lieu du 5 au 16 juin 1972. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), créé en 1988, a pour vocation d’évaluer d'un point de vue scientifique l'influence de l'Homme dans le changement climatique, mais aussi d'en mesurer les risques et de proposer des stratégies d’adaptation et d’atténuation. Dix indicateurs du réchauffement climatique. ...

Les institutions s'engagent-t-elles vraiment pour le... COP21 : le texte final de l'accord de Paris présenté Un texte universel, ambitieux, contraignant, juste et équilibré...C'est ce qu'a annoncé Laurent Fabius, le président de la COP21, aux 196 délégations réunies à 12h dans la salle plénière du Parc des expositions du Bourget. "Nous voici presque au bout du chemin et sans doute au début d’un autre", a-t-il déclaré avec une grande émotion dans la voix. Un chemin entamé depuis de nombreuses années et surtout depuis quatre ans, après l'échec de Copenhague en 2009. Et qui devrait s'achever ce samedi 12 décembre, si le texte est adopté dans l'après-midi à la COP de Paris. Une COP que la présidence française a voulu inclusive, en consultant chaque Partie sur le fond comme sur la forme. Tour à tour, Laurent Fabius, Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations Unies et François Hollande, le président de la République française, ont exhorté les délégations à adopter ce texte "historique", le premier "accord universel sur le climat". Viser les 1,5 °C Que contient ce texte ?

Climat : un accord historique a été signé à Paris, mais ce n’est que le début du chemin ! lundi 14 décembre 2015 à 17h25 par Nicolas Martelle changement climatique, Climat, COP 21, énergies renouvelables, Environnement Visuel d’une campagne de l’ONG WWF appelant à lutter contre le changement climatique, d’après le tableau La Liberté guidant le peuple, d’Eugène Delacroix (© P. La COP 21 s'est achevée samedi par un éclatant succès diplomatique… et l’adoption d’un texte soigneusement étudié pour ne fâcher personne. Le début d’une nouvelle ère, un accord historique, une date dans l’histoire de l’humanité… les commentaires enthousiastes ont fleuri ce week-end, après la clôture de la COP 21 au Bourget. Le côté positif • L’ambition de l’accord est de limiter le réchauffement de la planète par rapport au début de l’ère industrielle en dessous de 2 °C, et si possible à 1,5 °C, ce qui “réduirait significativement les risques et impacts du changement climatique”. Là où ça coince • Il n’y a pas d’objectifs chiffrés à long terme. Les moyens de ses ambitions ?

National - Climat: 13 jours pour un accord FRANCOIS GUILLOT/AFP(g-d) La responsable cliamt de l'ONU, Christiana Figueres, le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki Moon, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et le président François Hollande, au Bourget, près de Paris, le 12 décembre 2015 De l'aréopage sans précédent de chefs d'Etat et de gouvernement au coup de maillet final sous les vivats de délégations de 195 pays: l'avenir du climat mondial s'est en partie joué en 13 jours au Bourget. "Vous ne pouvez pas vous permettre d'être indécis, de prendre des demi-mesures, l'histoire vous interpelle". A la tribune, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, vient de résumer l'enjeu de la COP21 qui démarre, ce 30 novembre. L'immense salle aux parois de bois, où des écrans géants retransmettent les discours, est pleine à craquer: négociateurs du monde entier, qui bûchent sur le fameux accord depuis des années, ONG environnementales, journalistes... -'Personne ne l'ouvre'- La nuit est à nouveau longue.

Related: