background preloader

15 innovations qui vont métamorphoser la grande distribution

15 innovations qui vont métamorphoser la grande distribution
Related:  MERCA STMGdistributeurs

Innovation et marques nouvelles frontières des stratégies du développement durable - Élisabeth Laville Revue des marques : numéro 89 - janvier 2015 En dépit des efforts déployés par le développement durable, le monde tomberait-il de Charybde en Scylla ?Non, car c’est compter sans un nouveau paradigme centré sur l’offre verte qui ne doit plus être de niche. Élisabeth Laville* Élisabeth Laville Après une vingtaine d’années de mise en oeuvre dans les entreprises, le développement durable est dans l’impasse : pour les observateurs les plus exigeants, il tourne souvent à vide, puisqu’il échoue à résoudre les problèmes planétaires auxquels il ambitionne de répondre. La révolution par l’offre Le développement durable ne change rien s’il ne change pas les offres. Quels que soient les efforts déployés, être moins mauvais ne suffit pas à être bon – et tant qu’on ne change pas l’offre, la plupart du temps on ne change pas grand-chose. La preuve de l’efficacité par le succès Les marques qui inscrivent le développement durable dans leur positionnement sont celles qui réussissent le mieux. Notes

La livraison à la carte, la future recette du succès Que ce soit pour se relancer dans la restauration ou se démarquer dans la distribution, livrer doit rimer avec flexibilité. "Bonjour, c'est le livreur." Une phrase qui se fait plus souvent attendre qu'entendre, à la grande frustration des clients, habitués au tout, tout de suite. Livrer pour survivre Exemple avec la restauration traditionnelle : "La plupart des restaurants ont aujourd'hui besoin d'un business additionnel. Armée d'un tel argument de vente, son entreprise n'y va pas avec le dos de la cuillère. "Quand en 2014 le marché de la restauration classique perdait 3%, celui de la livraison à domicile augmentait de 6%" Le tout moyennant une commission de 30% au lieu des 12% habituels. Désormais, un défi majeur se pose, pour Gilles Raison : "Il va falloir être rapidement capable de différencier les modes de livraison selon la distance à parcourir pour minimiser les coûts et réduire le temps d'attente. Livrer pour se différencier Le défi de la flexibilité

Le marché de la bijouterie fantaisie - Etudes sectorielles Après une décennie de croissance quasi-ininterrompue, les ventes de bijoux fantaisie ont reculé pour la deuxième année consécutive en volume en 2013. Confrontés au renforcement de leurs contraintes budgétaires, les ménages ont préféré limiter, voire différer, leurs achats. Et ce d'autant plus face à la hausse des prix moyens des bijoux fantaisie et en argent. Alors que la demande commence à s'essouffler, l'offre continue, elle, de s'enrichir, notamment avec la quasi-généralisation des rayons bijouterie fantaisie dans les boutiques de prêt-à-porter. Dans cette étude, les experts de Xerfi vous proposent leurs prévisions exclusives sur le marché de la bijouterie fantaisie à l'horizon 2015. - l'évolution de l'environnement externe et notamment l'analyse des moteurs et freins conjoncturels du marché (consommation et pouvoir d'achat, évolution des prix des matières premières, etc.). - l'élargissement de l'offre. - le renforcement de l'identité de la marque. - le déploiement sur Internet.

Start-up et grandes entreprises : comment les écosystèmes provoquent l’innovation « Cela fait des années que l’on parle de transformation digitale. Mais aujourd’hui, on industrialise, on passe enfin à l’échelle. » En introduction du premier Afterwork de la Transformation, qui réunissait le 8 septembre start-up et DSI pour échanger autour de solutions innovantes, Nathalie Wright, Directrice Générale, Grandes Entreprises et Alliances chez Microsoft France, a rendu compte de ce basculement qui est en train de s’opérer sur le terrain. Petit à petit, les tâtonnements numériques font place à de véritables stratégies, et les essais se transforment en retombées. Pour autant, si l’on ne souhaite pas se faire dépasser, l’innovation reste une nécessité. Une innovation qui peut provenir des écosystèmes développés par les grands groupes : c’est le cas par exemple au Crédit Agricole, avec l’incubateur Le Village, ou chez Microsoft, avec l’accélérateur Microsoft Ventures. Le Village a un impact sur l’activité du Crédit Agricole car il provoque de l’innovation.

Starbucks France se lance dans la grande distribution avec des Frappuccinos® en bouteille « Le lancement des Frappuccinos® en bouteille en France est une belle opportunité pour Starbucks de croître sur le marché du café en bouteille, encore peu développé dans le pays », commente Jeff Hansberry, président du channel development chez Starbucks Coffee Company. « Nous sommes déjà présents sur ce secteur dans le monde entier et notamment dans plusieurs pays européens, où l’expérience auprès des consommateurs s’est avérée très positive. » Lancés en partenariat avec Solinest suite à un accord de licence signé en décembre 2011, les Frappuccinos® sont actuellement disponibles à la vente dans les hypermarchés, supermarchés et les commerces de proximité de Paris et sa région au sein des enseignes Monoprix, Carrefour, Leclerc, Auchan ou Franprix. Les Starbucks Frappuccinos® en bouteille seront disponibles dans une totalité de 900 points de vente environ.

Les cartes de fidélité : avantage ou arnaque 1 - Comment ça marche ? Ces cartes, comme leur nom l'indique, ont pour objectif de récompenser votre fidélité. Un principe simple : à chaque passage en caisse, vous la remettez à l'hôtesse de caisse pour cumuler en fonction de vos achats des points, voire des euros au sein d'une cagnotte. Publicité Pour l'obtenir : rien de plus facile ! Cependant : chaque carte a des avantages et des inconvénients. Lidl s’embourgeoise et ça marche ! Un incroyable virage sur l'aile. Pour se relancer, l'enseigne allemande a tourné le dos au hard discount, relooké ses magasins et copié les meilleures marques. Pour un peu, on le croirait amoureux. "N'est-elle pas ravissante ?", soupire Michel Biero, le cogérant de Lidl France, en charge des achats. Qui donc ? Etonnant pour cet épicier populaire qui s'interdisait tout spot télé. >> En vidéo : découvrez les chiffres fous du gaspillage alimentaire. LA COURSE a débuté en 2012, avec la nomination de Friedrich Fuchs par le groupe Schwartz (la maison mère, basée dans le Bade-Wurtemberg). De gauche à droite: Arnaud Meheust, cogérant en charge de l'immobilier, Friedrich Fuchs, gérant principal de Lidl France, et Michel Biero, cogérant en charge des achats.© Martin Colombet pour Capital/DR/SP/ Photomontage Artpress La remise en route repose d'abord, on l'a dit, sur la modernisation du parc. "AUF WIEDERSEHEN" le hard discount ? 1988L'enseigne allemande se lance dans l'Hexagone. François Miguet

Les outils d'analyse stratégique de l'entreprise : l'analyse PESTEL Intervient à deux niveaux : national par l’intermédiaire des décisions prises par le gouvernement en place (politique fiscale, subventions, etc) et international avec les décisions prises par le consensus de plusieurs nations (politique monétaire, PAC, etc). Comprend toutes les variables et tous les facteurs qui jouent sur le pouvoir d’achat et les dépenses de consommation de vos clients et fournisseurs. Il est important de s’intéresser aux différentes caractéristiques de la population (taille, répartition par âge, structure familiale, composition religieuse, etc) comme aux modes et aux tendances qui peuvent influencer la vente des services ou produits. Correspond aux forces qui créent de nouvelles technologies, de nouveaux produits ou qui influencent directement ou indirectement la capacité des entreprises à innover. Définit l’ensemble des ressources naturelles qui influencent l’activité de votre entreprise.

Related: