background preloader

Liste des découvertes et inventions liées au hasard

Liste des découvertes et inventions liées au hasard
Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(février 2014). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. 1977. L'imprimante à jet d'encre. On trouvera ci-dessous une liste de découvertes, d'inventions et d'innovations faites par accident, à la suite d'un concours imprévu de circonstances ou par hasard – ce qu'il est devenu courant d'appeler, sous l'influence du livre de Royston Roberts, Serendipity: Accidental Discoveries, les découvertes et inventions faites par sérendipité. par accident[1] ;par un concours de circonstances[2] ;par erreur[3] ;par hasard pur[4] ;par inadvertance ;par maladresse[5] ;par mégarde[6] ;par négligence professionnelle[7]. En géographie maritime[modifier | modifier le code] La plupart des îles ont été découvertes par hasard. En géographie terrestre[modifier | modifier le code]

Voyages et aventures des trois princes de Serendip La bibliothèque libre. Ce roman, digne de figurer à côté des Mille & une Nuits & des Mille et un jours, pour la richesse de l’imagination, est une traduction du roman italien, intitulé: Peregrinaggio di tre giovanni figlivoli del re fi Sarendippo, de Cristoforo Armeno. Le Traducteur est le chevalier de Mailly. M. Gueulette en a tiré le plus grand parti dans ses Soirées bretonnes[1]. Aller ↑ Les soirées bretonnes, tome 31 du Cabinet des Fées.

Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles 1er février 2005 par par Pek van Andel m.v.van.andel@med.rug.nl Texte traduit et adapté du hollandais par Danièle Bourcier, directeur de recherche au CNRS bourcier@msh-paris.fr Sérendipité, ou de l'art de faire des trouvailles Ex chercheur et expérimentateur à l'université de Groningue, Pek van Andel possède la plus grande collection mondiale de sérendipités et est considéré aux Pays-Bas comme "sérendipitologue". L'auteur a proposé aux journaux Le Monde et Le Figaro le texte qui suit - texte d'une communication faite le 1er février 2005 à l'université de Cannes - qui en ont refusé la publication (mais était-ce finalement le bon endroit où le publier ?). Automates Intelligents Le mot serendipity ('sérendipité' en transcription) a été forgé il y a 251 ans. Introduction Les trois fils du roi de Serendip (mot du perse ancien pour Sri-Lanka) refusèrent après une solide éducation de succéder à leur père. L'histoire Le mot sérendipity a été crée le 28 janvier 1754. [...] Epilogue 1. 2. 3. 4. 5. 6.

La sérendipité : Quel rôle joue le hasard dans la science ? Commençons cette émission par une devinette : Quel est le point commun entre les découvertes de l’Amérique, l’homme de Néandertal, la pierre de Rosette, la grotte de Lascaux, la poussée d’Archimède, la loi de la gravitation, les rayons X, la radioactivité, l’électromagnétisme, l’infrarouge, l’aspirine, l’aspartame, l’insuline, le LSD, la pénicilline, le vaccin antivariolique, le Viagra, l’ADN, la pilule contraceptive, le Velcro, la photographie, la Citroën 2CV, le Post-It, le Kleenex, la gomme à effacer, le jacuzzi, le Frisbee, le Kevlar, le Téflon, le Laser, l’hélice de bateau, la dynamite, la Tarte Tatin, le Nutella, le Carambar, le Coca Cola, le Sauternes, les chips ou le Roquefort ? La réponse, vous l’avez devinée, c’est le hasard, point commun à cette liste à la Prévert. Ou, plus précisément, la sérendipité, dont nous allons parler aujourd’hui. La sérendipité a fait l’objet du colloque de Cérisy en juillet 2009.

Discussion:Sérendipité Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rackham : de la sérendipité, août 2005[modifier | modifier le code] Recycler l'article ? En y faisant le ménage à la rigueur, mais pas en en mettant des pans entiers dans les conteneurs de recyclage prévus pour les déchets. J'ai découvert par hasard (est-ce de la sérendipité ?) Comme dans la plupart des cas où l'on se trouve face à un néologisme (car c'en est bien un, puisque l'origine anglo-américaine du terme n'est pas de nature classiquement étymologique), il est très délicat de donner de ce mot une définition précise, complète et non ambigüe. Dans les lectures que j'ai faites, le mot désigne aussi bien : - la qualité d'une découverte due au hasard (mais dans ce cas, il vaudrait mieux qualifier la découverte de "sérendipitienne", que je préfère à "sérendipiteuse") - les circonstances sérendipitiennes dans lesquelles une découverte s'est effectuée - la démarche adoptée par le chercheur sérendipitien Rackham le 19 août 2005 D. À D. Faux. Faux. 1.

JDN - Journal Du Naturel (nouvelle version) - La synchronicité ou ces hasards chargés de sens... Note utilisateur: Détails Catégorie : Reflexions Mis à jour le mercredi 7 mai 2014 13:24 Affichages : 3001 Qu'on le nomme hasard ou coïncidence , ce phénomène intriguant et mystérieux fascine tellement l'homme qu'il cherche à en décrypter le sens depuis la nuit des temps. C'est seulement au début du vingtième siècle, qu'un biologiste autrichien, Paul Kammerer, ouvrit la voie en s'intéressant scientifiquement au hasard puis en élaborant le principe de la sérialité, appelée aussi loi des séries. A la même période, le psychiatre Carl Jung, fasciné lui aussi, par des séries de coïncidences qui lui semblaient si chargées de sens que les expliquer par le simple hasard lui paraissait trop improbable, décida de consacrer ses recherches à ce phénomène. Les évènements synchronistiques qui nous touchent le plus émotionnellement, semblent être ceux liés aux rencontres et à notre sphère relationnelle. Interview Jean-François Vézina Quel est votre définition du hasard et est-il forcément nécessaire?

La sérendipité à l'origine de dizaines de découvertes scientifiques majeures Le principe d'Archimède, les antibiotiques, l'aspirine, la radioactivité, le Teflon, le Velcro, etc, aucune de ces découvertes qui nous ont changé la vie, n'auraient été faites sans sérendipité. Ce mot est très tendance dans le monde de la recherche mais quand les scientifiques en parlent, c'est surtout pour déplorer le fait qu'on ne lui laisse pas assez de place alors qu'elle est à l'origine d'une foule de découvertes qui ont révolutionné l'histoire des sciences. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. OKNe plus afficher × Sérendipité : hasard et inventions Ce mot curieux est entré dans le dictionnaire il y a quelques années à peine. Les antibiotiques à base de pénicilline, les radiographies, l'aspartame qui sucre notre café ou encore le four à micro-ondes qui réchauffe notre soupe ont un point commun : la sérendipité. Pour bien comprendre, reprenons l’exemple de la pénicilline. Importance de la notion d’erreur

Sylvie Catellin Hasard «Dans la perspective classique, le mot définitif sur le hasard a été dit par Spinoza: une chose n’est appelée contingente (fortuite, produite par hasard) qu’en raison de l’insuffisance de notre connaissance». Le hasard est incompatible avec le déterminisme strict, lequel a longtemps été considéré comme le fondement de la science puisqu’il est l’hypothèse générale selon laquelle tout phénomène a une ou plusieurs causes dans les phénomènes antérieurs. Précisons que le déterminisme exclut le fatalisme — je mourrai d’ici dix ans quoi que je fasse et quoi qu’il advienne! — qu’il affirme non pas «la nécessité d’un événement quels que soient ses antécédents, comme le fatalisme, mais la détermination nécessaire d’un événement par ses antécédents et que, par là il exclut aussi le hasard». Le mot hasard pouvant être pris dans deux sens bien différents, il subsiste toutefois une certaine confusion sur ses rapports avec la science. Il y a aussi le hasard par absence de cause. Remy de Gourmont, «357.

Retour sur le hasard: les hasards heureux Docteur Jeckyll… En présentant le premier dossier, je me suis dit que j’avais quand même donné du hasard une vision assez négative. Le hasard contre intuitif, qui fait tout pour nous embrouiller, bourré de paradoxes… Cet aspect existe, bien sûr. Toutes les personnes qui ont passé un bac scientifique pourront le dire, les exercices de « proba » font partie des plus glissants. Et pourtant… face à ce versant « Mister Hyde », se trouve un versant bien plus positif du hasard. L’idée de base est toujours la même : quand il y en a beaucoup ça va, c’est quand il y en a un seul qu’il y a des problèmes… Revenons un tout petit peu sur la loi des grands nombres : en prenant l’exemple le plus simple, celle-ci dit par exemple que si on joue un grand nombre de fois à pile ou face, la proportion de pile sera d’autant plus proche de 50% que l’on joue longtemps. Reprenons maintenant l’exemple dans lequel une partie consiste à jouer plusieurs fois de suite, par exemple 7 fois, à pile ou face.

Les trois princes de Serendip Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Voyages et aventures des trois princes de Serendip, communément appelé Les Trois Princes de Serendip, est un conte persan publié en 1557 par l'imprimeur vénitien Michele Tramezzino. Origines du conte[modifier | modifier le code] Les Trois Princes de Serendip (Serendip était en persan ancien le nom de Ceylan ou Sri Lanka ) est présenté sur sa page de titre comme traduit du persan en italien par un certain Cristoforo Armeno ; on doute cependant sérieusement que cet Armeno ait existé ailleurs que dans l'esprit fertile de Tramezzino. Il est probable que ce soit Tramezzino lui-même qui ait compilé dans cet ouvrage un certain nombre de contes anciens, principalement indiens. L'ouvrage rencontra un grand succès, puisqu'une deuxième édition parut en 1584, ainsi qu'une traduction en allemand en 1583 et une première traduction en français en 1610. Serendip désignait en vieux persan l'île de Ceylan, de nos jours Sri Lanka. Theodore G.

Occasions inespérées, rencontres fortuites... Doit-on croire au hasard Occasions inespérées, rencontres fortuites... Doit-on croire au hasard ? Nos chemins de vies seraient-ils écrits ? Le livre « La fin du hasard » d'Igor et Grichka Bogdanov nous apporte des éléments de réponse sur ce débat éternel. © Microzoa/Stone/Getty Images Le hasard ! Qu’à cela ne tienne ! « C’était écrit ! Ici, faisons une première halte. C’est, en gros, ce que pensaient avant lui Isaac Newton au XVIIIe siècle puis, plus tard, Laplace et son fameux démon censé tout connaître, jusqu’à la plus petite particule de matière dans l’Univers. A sa manière, en pleine crise de 1929 – deux ans après le légendaire Congrès Solvay et le dramatique affrontement contre Niels Bohr que vous allez découvrir plus loin – Einstein nous apporte un début de réponse : « Tout est déterminé par des forces que nous ne contrôlons pas. La fin du hasard, Igor et Grichka Bogdanov Editions Grasset (Octobre 2013 ; 312 pages)

Pour la Science numéro collector - octobre 2019 - Les lois du hasard | Pour la Science Dans ce numéro La probabilité qu’un dé retombe sur telle ou telle de ses six faces est égale à un sixième ? Faux ! Le hasard a peu de place dans la construction des organismes vivants ? Faux ! Le hasard est une question extrêmement féconde dans tous les domaines de la science : en mathématique bien sûr, mais aussi en biologie (l’imprévu se cache au cœur de nos cellules), en physique (théorie quantique, chaos…), en sociologie (non Amour ne rime pas avec hasard), en neurosciences (c’est bien parce que notre cerveau est plutôt mauvais en probabilités que nous commettons tant d’erreurs de jugement), en économie… » Acheter ce numéro

Related: