background preloader

Descriptif du cahier des charges ERP - PGI - Descriptif du cahier des charges ERP - PGI

Descriptif du cahier des charges ERP - PGI - Descriptif du cahier des charges ERP - PGI
Alliance Sage ERP X3 avec Verteego Sage s'est allié avec avec l'éditeur de logiciels Verteego afin de répondre aux exigences environnementales de ses clients.Sage ERP X3 est connecté à la plateforme de traçabilité REACH en ligne de Verteego, une solution destinée aux détaillants et aux fabricants qui contribue à assurer la traçabilité des substances chimiques dans la chaîne logistique et à éviter toute rupture dans le processus. Actualité du 02/05/2012 SAP rachète Syclo SAP a racheté l'éditeur Syclo afin de renforcer l'intégration de ses solutions mobiles. Actualité du 12/04/2012 Critiques de l'ERP Oracle Plus de 36% des entreprises sont actuellement engagées dans un processus de montée de version de leur ERP. 44% des clients Oracle prévoient de le faire dans les 24 mois. Actualité du 04/04/2012 Optic 2000 choisit l'ERP Microsoft Actualité du 02/04/2012 ERP Dynamics Microsoft dans Azure Microsoft envisage de déployer ses premières applications ERPDynamics sur la plate-forme cloudAzure. Related:  Scénario 1P1 contrôle et traitement comptables et information commerciales

ERP et PGI, définition et explication Envoi effectué avec succès Vos enjeux Qu'est-ce qu'un ERP ? ERP vient de l'anglais « Enterprise Resource Planning ». Littéralement, ERP signifie donc : « Planification des ressources de l'entreprise » On utilise parfois dans le monde francophone la dénomination PGI : « Progiciel de gestion intégré » Quoiqu'il en soit, un ERP a pour principale définition « Outil informatisé de pilotage de l'entreprise » Un ERP répond aux caractéristiques suivantes : Autrement dit, un ERP ou Progiciel de Gestion Intégrée (PGI) : Connecte les fonctions en utilisant des données communes Standardise les processus et les données de la compagnie Transforme les données transactionnelles en information utile Par exemple, la saisie d'une vente génère automatiquement une écriture comptable en partie double dans le journal des ventes avec calcul automatique de la TVA collectée. Au-delà de l'aspect fonctionnel de l'ERP, il faut également que : Quel périmètre de gestion couvre un ERP ? Yourcegid une offre :

Système d'information Monitoring d'un système d'information de contrôle du trafic aérien Le système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter, stocker, traiter et distribuer de l'information[1], en général grâce à un ordinateur. Il s'agit d'un système socio-technique composé de deux sous-systèmes, l'un social et l'autre technique. Le sous-système social est composé de la structure organisationnelle et des personnes liées au SI. Le sous-système technique est composé des technologies (hardware, software et équipements de télécommunication) et des processus d'affaires concernés par le SI[2]. L'apport des nouvelles technologies de l'information est à l'origine du regain de la notion de système d'information. Enjeux du système d'information Le système d'information est le véhicule des entités de l'organisation. Les différentes natures du système d'information Système d'information et finalité de la chose Système d'information et application informatique Composition classique

Comptabilité en partie double La comptabilité par partie double est le principe de base du système comptable utilisé par toutes les entreprises et organisations. Elle est fondée sur l'idée selon laquelle les opérations et la situation financière d'une organisation peuvent être représentées par des comptes. Chaque compte contient l'historique des modifications de la valeur monétaire d'un aspect particulier de l'organisation. On parle de partie double quand l'enregistrement d'écriture est inscrit dans deux comptes (au moins) : un compte débité et un compte crédité. Historique[modifier | modifier le code] La comptabilité en partie double a été codifiée par Luca Pacioli à la fin du XVe dans le traité de comptabilité « Tractatus XI particularis de computibus et scripturis » publié à Venise en 1494, un des premiers textes à bénéficier de l'invention de l'imprimerie. Avant son invention était tenue une comptabilité en partie simple, qui ne permettait pas de recoupements faciles. Débit et crédit[modifier | modifier le code]

Le SI comptable | Information et systèmes d'information A. Définition Le système d'information (SI) est l'ensemble des informations circulant dans l'entreprise et des moyens (humains, matériels, méthodes) mis en œuvre pour les gérer. B. 1) Recueillir l'information de sources externes et internes. 2) Mémoriser l'information (elle doit être stockée de manière durable et stable). 3) Exploiter l'information (consulter, organiser, mettre à jour les informations ou en produire de nouvelles). 4) Diffuser l'information. C. 1) Le SI aide à la prise de décision. 2) Le SI est un outil de contrôle de l'organisation 3) Le SI permet de coordonner l'activité des différentes composantes de l'entreprise. II. A. Les informations comptables à enregistrer ont un certain nombre de particularités : La comptabilité financière enregistre essentiellement des transactions avec des tiers extérieurs à l'entreprise, mais aussi des informations internes (virements entre comptes, prise en compte des amortissements et des provisions). B. 1. a) Le bilan b) Le compte de résultat C. 1.

Qu'est-ce qu'un bilan ? La structure d'un bilan comptable La composition du bilan comptable Un bilan comptable peut être analysé d’après les 4 blocs suivants : Actif Immobilisé du bilan comptable : ensemble des immobilisations nécessaires à l'activité de l'entreprise (Machines, titres, outils de production)Actif Circulant du bilan comptable : ensemble des actifs détenus par la société et destinés à ne pas y rester durablement (Stocks, créances, caisse, comptes bancaires)Capitaux Propres du bilan comptable : Capital social (dettes vis-à-vis des associés) et réserves.Autres Dettes du bilan comptable : obligations à l'égard d'un tiers engendrant une sortie certaine de cash (Emprunt bancaires, dettes fournisseurs) L'équilibre d'un bilan comptable Le bilan comptable d'une société est nécessairement équilibré. Total Actif = Total Passif Pourquoi ? Lire l'article Qu'est-ce que l'actif du bilan? Les renseignements tiré d'un bilan comptable La lecture d'un bilan comptable Le bilan comptable : aller plus loin

Turbolead Turbolead permet de disposer de logiciels par simple accès à Internet. Vous pouvez accèder à l’outil informatique de n’importe ou dans le monde. Un mot de passe vous procure un accès sécurisé à votre environnement de travail collaboratif. Définition :Une application hébergée est une application informatique (logiciel de comptabilité, de CRM, d’emailing, de ecommerce ,..) qui est hébergée chez un prestataire d’hébergement. F.A.H. Basé sur Turbolead Framework Developpement plus rapide, plus facile Travail collaboratif et coopératif Travail organisé, Accès personnalisé Utilitaires intégrés Gestion des utilisateurs, localisations, sites internet

La structure du compte de résultat Le compte de résultat retrace l’activité de l’entreprise durant un exercice : ses produits et ses dépenses. Le compte de résultat est ventilé en plusieurs typologies ou classes de comptes commençant par 6 pour les charges et par 7 pour les produits. Il ne faut pas confondre les entrées et les sorties de produits et de charges réalisées durant l’année avec les entrées et les sorties de votre trésorerie soit votre caisse ou votre relevé bancaire. Le compte de résultat : les comptes de produits Le compte de résultat au niveau des produits regroupe surtout votre chiffre d’affaires. Les produits se lisent à droite ou en haut selon la présentation du compte de résultat. Selon votre activité, le compte de résultat se décline ainsi : Le chiffre d’affaires à lui seul ne retrace pas le succès de votre entreprise. Le compte de résultat : les comptes de charges Le compte de résultat : les comptes spécifiques

Le fonctionnement des comptes en comptabilité Pour comprendre comment fonctionne la comptabilité et comment se construise les états financiers que l’on retrouve dans les comptes annuels, il faut tout d’abord comprendre le fonctionnement des comptes utilisés en comptabilité. Nous allons donc abordé dans cet article de Compta-Facile le fonctionnement des comptes en comptabilité. 1. Les catégories de comptes Les comptes utilisés en comptabilité peuvent être répartis en deux catégories : les comptes de bilan et les comptes de charges et de produits : les comptes de bilan sont ceux que l’on retrouve dans le bilan comptable : il s’agit des comptes de classe 1 à 5 (capitaux propres, immobilisations, stock, fournisseurs, clients, banque…). 2. Une écriture comptable est constituée d’au moins 2 lignes dont les montants sont obligatoirement équilibré : DEBIT = CREDIT. Exemple d’écriture comptable : Généralement, une écriture comptable mouvemente à la fois des comptes de bilan et à la fois des comptes de charges ou de produits. Par exemple : A. B.

Related: