background preloader

Le carnet du projet interdisciplinaire ADN

Le carnet du projet interdisciplinaire ADN

https://nowakowski.hypotheses.org/

Related:  Réforme du collègeles EPIEPINumérique et EPIculte

Collège : mieux apprendre pour mieux réussir Après des années qui ont vu sa place et son rôle mis en cause à mesure que ses moyens s’amoindrissaient et que sa performance se dégradait, l’école est engagée dans une refondation globale qui est au cœur du redressement de notre pays voulu par le Président de la République. L'enjeu de cette refondation tient dans ce double défi de rétablir la performance du système éducatif, en assurant la réussite du plus grand nombre et en luttant contre le déterminisme social, et de rendre à l’école sa mission de transmettre et de faire partager les valeurs de la République. La loi du 8 juillet 2013 a déjà permis d’engager des évolutions positives, concentrées sur le premier degré, là où se forment les premières inégalités d’apprentissage. Aujourd’hui, nous devons prolonger la refondation en imaginant une nouvelle organisation du collège, opérationnelle dès la rentrée 2016. C’est cette réforme que vous présente le dossier suivant. En 10 ans, les élèves ont régressé en français, en maths, en histoire.

L’interdisciplinarité constitue une voie d’excellence La réforme du collège voit de nouveau en cette rentrée se développer invectives, flashes et philippiques. La réforme conduirait à un renoncement (à quelles valeurs ?). Elle aboutirait à un égalitarisme niveleur (la réforme remettrait-elle en cause les notes, les livrets scolaires, les examens ?). On assisterait à un abaissement du niveau (les détracteurs se font prédicteurs ou voyants). La nuance n’est pas dans l’air du temps des contempteurs. Revenons sur cette tribune publiée dans les journaux du quatre juin dernier, signée par trois anciens ministres de l’éducation : messieurs Bayrou, Chevènement, Ferry, et deux philosophes, messieurs Onfray et Bruckner : « Nous n’acceptons pas l’affaiblissement des disciplines au profit d’une interdisciplinarité floue, sans contenu défini, dont les thèmes sont choisis selon la mode et l’air du temps, imposés autoritairement et uniformément par le ministère, conduisant au "zapping" pédagogique ».

 Lettres : Un dépliant touristique des Enfers I- Le contexte pédagogique Ce travail a été proposé à une classe de 6ème de 28 élèves très hétérogène. Si certains élèves maîtrisent totalement les compétences de lecture et d’expression, d’autres souffrent de lacunes très importantes. La lecture est au stade du déchiffrage pour certains, la découverte des textes est donc pour eux lente et fastidieuse. Aller au musée sans bouger De multiples collections à distance Les technologies performantes de l’internet sont désormais parfaites pour donner accès à des trésors culturels, qu’ils soient écrits, audio ou visuels. Couplées aux outils d’imagerie particulièrement pointus, elles donnent à voir de nouveaux éléments scientifiques. Au musée de Toulouse, des scans de la sépulture de Treviec ont ainsi permis de révéler que, loin d’être un couple paisiblement inhumé, il s’agissait en fait du dernier tombeau de deux femmes tuées violemment. De la même manière, il est possible d’étudier sous tous les angles un masque de deuil kanak, sans risquer de mettre à mal son intégrité physique, tout en recueillant de précieuses données sur le montage et la composition des objets. Les équipes de chercheurs issues d'universités différentes, parfois très éloignées géographiquement peuvent alors collaborer davantage sans devoir se déplacer au bout du monde.

Claire Augé-Rabier : Réaliser un livre audio au lycée A l’Ecole, la rencontre entre la poésie et l’oral se fait essentiellement sous la forme de la récitation : un exercice qui instrumentalise quelque peu la poésie pour travailler les capacités de mémorisation. D’autres possibilités de rencontre existent pourtant, plus créatives et plus formatrices sans doute. Professeure de lettres au lycée Charles Chaplin à Décines dans l’académie de Lyon, Claire Augé-Rabier explore de nouvelles activités que facilite le numérique : ses élèves ont réalisé un livre audio rassemblant leurs lectures à voix haute d’un livre entier des « Contemplations » de Victor Hugo. Dans quel contexte ce projet de livre audio est-il né ? L’idée du livre audio n’a paradoxalement pas été l’idée clef d’un projet. Il est né presque de lui-même, du développement d’un travail.

Un projet interdisciplinaire autour du portrait : l'apport de la photo numérique Un projet culturel et éducatif : travail d’écriture, de mise en voix, d’analyse d’images et travail de la photographie avec les professeures du lycée et des intervenants extérieurs. Armelle Chéenne, professeur-documentaliste au lycée professionnel Auguste-Perret , à Evry (91), a emprunté une mallette d’appareils photo numérique, dans le cadre d’un projet pédagogique interdisciplinaire, en équipe avec Stéphanie Gahinet et Carmele Bonnet, professeures de lettres-histoire, et Pauline Claude, médiatrice culturelle de la Région Ile de France. Voici leur témoignage. Le projet « Je suis, tu es...variations sur le portrait » invitaient les élèves de trois classes du LP Auguste Perret d’Evry à s’intéresser au portrait, et ce, à travers différentes approches. Il comportait deux volets : Nous nous intéresserons ici au volet portrait photographique.

Dossier "EPI" (enseignements pratiques interdisciplinaires), comment faire Les Enseignements pratiques interdisciplinaires vont se mettre en place à la rentrée 2016. Dans certains collèges, on anticipe déjà et on met en place des EPI expérimentaux. Dans d’autres, les pratiques interdisciplinaires existent depuis un certain temps, sous la forme d’itinéraires de découverte ou sous d’autres formes.

Un concours d’écriture pour réconcilier sciences et lettres Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laura Buratti Le concours « Nouvelles avancées », créé en 2010 à l’Ecole nationale supérieure de techniques avancées (ENSTA ParisTech), est prêt à recevoir ses premiers textes depuis le 20 octobre. Cette 7e édition vous propose de vous glisser « Dans la peau d’Archimède, Einstein et les autres », à travers une nouvelle sur un sujet scientifique mais abordée de façon littéraire. L’objectif est de prouver que sciences et lettres peuvent faire bon ménage et que l’écriture et l’imagination ne sont pas l’apanage des littéraires. Le jury, composé de membres de la communauté scientifique et du monde littéraire ainsi que d’étudiants, sera présidé par Jérôme Ferrari, romancier et prix Goncourt 2012, et par Etienne Klein, physicien et philosophe des sciences. Vous pouvez dès à présent déposer votre nouvelle (moins de 12 000 signes, espaces et ponctuation comprises) à l’adresse suivante, et ce jusqu’au 23 janvier à minuit.

La plateforme collaborative des EPI au collège Plus précisément, c’est :une démarche de gestion de projet ;une réalisation concrète individuelle ou collective ;une évaluation prise en compte dans le cadre du brevet des collèges ;une durée de 2 ou 3 heures par semaine dans le cadre d’heures réservées aux « Enseignements obligatoires » sur une organisation trimestrielle ou semestrielle. Pour qui et pour quoi ? Les EPI ne concernent que le cycle 4 (5e-4e-3e). Ils ont un caractère obligatoire pour tous les élèves. Ils ont pour objectif de faire travailler ensemble les équipes éducatives et d’apprendre aux élèves à travailler autrement, à développer des compétences nouvelles, notamment : l’usage des outils numériques ;l’expression orale ;l’esprit créatif ;la participation.

Printemps des poètes 2015 : Liberté j’écris ton nom Chaque année, le Printemps des poètes veut libérer la poésie des supports, des lieux, des pratiques qui l’emmurent : des livres trop confidentiels, des espaces trop institutionnels, des pratiques trop scolaires. De nombreuses opérations tentent de la diffuser davantage et autrement, à l’École et dans la Cité, pour qu’adviennent de vivantes rencontres. Du 7 au 22 mars 2015, le 17ème Printemps des poètes lance plus particulièrement un appel général à « l’insurrection poétique ».

L'interdisciplinarité au collège avec Amélie Mariottat Il s’en passe de fort belles au collège de Piégut-Pluviers en Dordogne ! Projets interdisciplinaires, blog et murs virtuels, créations audio et vidéo, tablettes et classe inversée, liaison cycle 3, ateliers d’écriture, concours de capsules réalisées par les élèves, ludification de l’enseignement… : Amélie Mariottat, professeure de français, mène ce remarquable et foisonnant travail en collaboration avec ses collègues de diverses matières. Elle en explique ici les modalités, stimulantes, et les enjeux, essentiels : mettre les élèves en activité pour redonner sens, plaisir et efficacité aux apprentissages ; développer par le numérique ouverture culturelle et esprit d’innovation pour lutter contre les inégalités sociales et géographiques. « Le français ensemble et pour chacun » : autrement dit, le français ici préfigurateur du collège de demain ?

Related: