background preloader

Les principes comptables à appliquer

Les principes comptables à appliquer
La comptabilité et les résultats qui en découlent sont fondés sur des principes comptables qui doivent être respectés : principe de prudence, principe de séparation des exercices, principe du coût historique… Ces principes sont d’une grande importance pour répondre à l’objectif de la comptabilité : transmettre une information économique et financière fiable et cohérente aux lecteurs des comptes et des autres documents financiers. Nous allons dans cet article présenter les principes généraux édictés par le PCG (Plan Comptable Général) qui sont à appliquer en comptabilité. Le principe comptable d’indépendance des exercices Ce premier principe comptable est très important, il signifie que la vie d’une entreprise est découpée en exercices comptables d’une même durée : un an (sauf exception liées au premier exercice ou aux modifications de la date de clôture, pour plus d’informations : la durée de l’exercice comptable). Le principe comptable du coût historique Le principe comptable de prudence

http://www.compta-facile.com/les-principes-comptables-a-appliquer/

Related:  Veille comptable - CGLes sources réglementaires relatives aux travaux d'inventaireScénario 1Scénario 1 - Les sources réglementaires relatives aux TIprocessus 1 et 2

La comptabilisation des dépréciations de titres de participation Les titres de participations sont des immobilisations financières qui doivent être évalués à l’arrêté des comptes et comparés à leur valeur d’entrée. Dans le cas où une moins-value latente apparaît (lorsque la valeur d’inventaire est inférieure à la valeur d’entrée dans le patrimoine), elle doit obligatoirement faire l’objet d’une provision. Cet article de Compta-Facile définit les dépréciations de titres de participation ainsi que la comptabilisation de ces dépréciations.

Information et systèmes d'information A. Définition Le système d'information (SI) est l'ensemble des informations circulant dans l'entreprise et des moyens (humains, matériels, méthodes) mis en œuvre pour les gérer. B. Image fidèle / Principes comptables / Le PCG ou le droit comptable commun Date maj : 16/04/2015 Image fidèle L’image fidèle est désormais placée au rang de l’unique objectif de la comptabilité. Elle remplace le triptyque traditionnel des objectifs de la comptabilité « régularité, sincérité, image fidèle ». Contrairement à la prudence, la régularité et la sincérité, l’image fidèle n’est curieusement pas définie dans la terminologie du plan comptable 1982.

L'évaluation des stocks en comptabilité En comptabilité, tous les stocks doivent être évalués, qu’il s’agisse de marchandises, de matières premières, d’en cours de production ou encore de produits finis. Cette évaluation est importante car elle permet de déterminer la valeur globale des stocks figurant en comptabilité au bilan (qui ont été comptés au préalable lors de l’inventaire). 1. L’évaluation des stocks en comptabilité : règles générales

International Financial Reporting Standards Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Depuis 2005, les IFRS ( International Financial Reporting Standard), sont le référentiel applicable aux sociétés cotées sur un marché européen. Un référentiel comptable est un ensemble de normes (règles) définissant les méthodes de comptabilisation, chaque pays a son propre référentiel qui peut être plus ou moins éloigné des IFRS. Qui sommes-nous ? / Footer / Focus IFRS FOCUSIFRS est le résultat d’une coopération entre le Conseil supérieur de l’Ordre des Experts-comptables (CSOEC) et la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes (CNCC) pour aider les professionnels de la comptabilité et de la finance à mieux connaître le référentiel comptable international de l’IASB. Notre objectif est de vous fournir une information gratuite sur les IFRS et dans la mesure du possible, vous informer : sur les évènements particuliers et l'actualité en temps et en heure ; sur les derniers documents techniques disponibles : sur la parution d’ouvrages et d’articles qui puissent aiguiller votre jugement ; sur les projets au sein de différents organismes (IFRIC, IASB, IASCF, AMF, CESR, CNC, UE, etc.) concernés par ce référentiel.

La comptabilisation des créances douteuses et irrécouvrables Les entreprises peuvent éprouver des difficultés à recouvrer des créances qu’elles détiennent auprès de leurs clients. Ces créances peuvent revêtir un caractère « douteux » voir « irrécouvrable » pour diverses raisons (procédure collective ouverte à l’encontre du débiteur, difficultés financières etc.). Ces difficultés ont des incidences comptables. C’est pourquoi Compta-Facile vous propose, à travers cet article, de faire un point complet sur les enregistrements comptables des créances douteuses et des créances irrécouvrables.

l26040 Normes comptables internationales (IAS) L’exigence pour toutes les entreprises cotées au sein de l’UE d’établir leurs comptes conformément aux normes comptables internationales (IAS)*/normes internationales d’information financière (IFRS)* améliore la transparence et la comparabilité de la comptabilité des entreprises. L’efficacité des marchés s’en trouve renforcée et les coûts d’une levée de capitaux pour les entreprises diminuent, ce qui accroît la compétitivité et dope la croissance au sein de l’UE. Règlement (CE) no1606/2002 du Parlement européen et du Conseil du 19 juillet 2002 sur l’application des normes comptables internationales Il exige de toutes les sociétés cotées de l’UE, y compris les banques et les compagnies d’assurance, de préparer, à partir de 2005, leurs comptes consolidés conformément aux IAS. Le règlement prévoit l’établissement de deux organismes pour appuyer le processus:

Related: