background preloader

Et si tout devenait gratuit…

Et si tout devenait gratuit…
LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pascale Krémer Boutiques sans argent, boîtes à livres, cafés “suspendus” pour le client suivant… La culture du don se développe. Par solidarité mais aussi rejet du gaspillage. Sur chaque rayonnage, vaisselle, petit électroménager, jouets pour enfants, une grosse étiquette indique le prix. « Zéro euro. » Pourtant, cela ne rate jamais. Les nouveaux clients posent la question, comme si leur cerveau ne pouvait intégrer l’information : « Et ça, c’est combien ? » C’est gratuit, doit répondre Debora Fischkandl toute la journée. Au début de l’été, la boutique sans argent a ouvert avenue Daumesnil, à Paris. Un mariage à zéro euro Devant le portant à vêtements adultes, Béatrice Lanouar hésite, chemisier tendu à bout de bras, comme s’il allait lui coûter une fortune. C’est à Mulhouse (Haut-Rhin), en 2010, que s’est créé le premier Magasin pour rien associatif, d’inspiration allemande. “C’est compliqué pour les gens d’accepter quelque chose de gratuit. Mieux.

http://www.lemonde.fr/m-plan-b/article/2015/09/07/et-si-tout-devenait-gratuit_4748011_4498071.html

Related:  Pour sortir de la criseUtopiessociété/militantismeDivers Polis 3Futur

GAC, Repair cafés, donneries,… Une carte interactive pour les localiser Le Réseau des Consommateurs Responsables propose en ligne et en version papier une carte qui répertorie toutes les alternatives de consommation à Bruxelles et en Wallonie. On sait qu’elles existent, qu’elles sont même de plus en plus nombreuses, mais il est difficile parfois de localiser les initiatives qui invitent à consommer « autrement » : potagers collectifs, Groupes d’achat commun, Repair cafés, systèmes d’échange local, réseaux d’échange de savoirs et donneries… L’ASBL Réseau des Consommateurs Responsables a décidé de les rassembler en une carte interactive de Wallonie et Bruxelles. Au total, plus 900 initiatives sont répertoriées. Il suffit de cliquer sur sa province, choisir l’initiative qui nous intéresse et ses coordonnées s’affichent. Cette carte, participative, appelle aussi les citoyens qui connaissent ou lancent de nouveaux projets à les ajouter sur la carte.

René Girard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. René Girard René Girard en 2007. OFFICE DE L’HOSPITALITÉ à la Plomberie - 46 - Echo des Vosges - Epinal - Extraits Questionnaires sérieux et sourires Cette performance se joue avec un questionnaire très sérieux sur la rencontre, l'hospitalité extrême, les seuils à franchir avant d'arriver au 46 de la rue Saint Michel. Sophie se prête avec bonne humeur à l'inquisition administrative de la "patronne" -presque modèle- pour évoquer un accueil " monstrueux" d'humilité et de chaleur qu'elle a vécu à Tizy-0uzou en Kabylie. Ayour, de 7 ans d'âge en a profité pour exposer ses derniers dessins, édités sur une imprimante laser. Même si elles ne font pas d'ombre à l'exposition OBEY de Shepard FAIREY qui se tient juste à coté, le message est fort.

La police danoise s’oppose à la confiscation des bijoux des réfugiés Le chef de la fédération de la police danoise considère que la loi visant à confisquer les objets de valeur des réfugiés arrivant au Danemark serait impossible à mettre en œuvre. Alors que le parlement danois s’apprête à voter une loi autorisant la confiscation des objets de valeur apportés par les réfugiés, le chef de la fédération de la police danoise vient de déclarer son opposition à cette mesure, rapporte Deutsche Welle. Interviewé par une radio publique danoise, Claus Oxfeldt a expliqué que la loi serait impossible à mettre en œuvre: «Je ne peux pas imaginer que nous saisissions les alliances des réfugiés qui arrivent dans le pays.»

Dix propositions pour prospérer sans croissance On assiste à l’avènement en Europe, de l’Espagne à la Catalogne, de la Grèce à la Slovénie et à la Croatie, d’une gauche nouvelle dont la nouveauté tient non seulement aux idées mais aussi au jeune âge de ses membres. Cette gauche sera-t-elle aussi une gauche verte et proposera-t-elle un modèle coopératif alternatif pour l’économie inspirée des idées de la décroissance ? Ou, à l’instar de la nouvelle gauche d’Amérique latine, conditionnée par les exigences du capitalisme global, cette nouvelle gauche reproduira-t-elle la logique expansionniste du capitalisme en se bornant à substituer les sociétés multinationales par des sociétés nationales, répartissant un peu mieux les miettes entre la populace ? Comme contribution à ce débat, n ous présentons ci-après dix propositions, inspirées par la décroissance, que nous avons rédigées pour le contexte espagnol. Audit citoyen de la dette. Partage du travail.

Comment réussir en partant de presque rien En Belgique, il est encore possible de réussir brillamment en partant de pas grand-chose. Même si on est loin du monde anglo-saxon, prompt à célébrer ses self-made-men : Richard Branson, ce dyslexique qui a fondé Virgin après avoir quitté l'école à 16 ans ; Steve Jobs, le fondateur d'Apple, resté un semestre seulement à l'université ; Mary Barra, patronne de General Motors, entrée dans le groupe à 18 ans... Là-bas, être parti de rien est une fierté revendiquée haut et fort. Mais, contrairement à la France qui voue une passion aux diplômes, un brin aristocratique avec une élite "ENA-Polytechnique-HEC", la Belgique est un pays d'entrepreneurs et se montre ouverte avec ses talents.

François Jullien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jullien. Cet article ou cette section d'une biographie doit être recyclé. (février 2012) Une réorganisation et une clarification du contenu est nécessaire. Invisibilisées Les femmes d'exception ne sont pas au Panthéon, rarement dans les livres d'histoire, peu souvent dans les mémoires. Désormais elles ont leur tumblr. Le collectif Georgette Sand souhaite imposer une légitimité qui découle des compétences et non de la perpétuation de l'endogamie. "À en croire nos manuels scolaires aujourd’hui : une société dans laquelle plus de 90 % des citoyens et des citoyennes seraient des hommes.

Céline Alvarez, une institutrice révolutionnaire L'ancienne enseignante a démissionné de l'éducation nationale, mais n'a pas renoncé à diffuser les outils de l'école de demain Ne dites pas d'elle qu'elle est « professeure » : cela efface son sourire, assombrit son humeur. D'abord parce que l'année scolaire qui vient de débuter se fera sans elle : Céline Alvarez n'a pas repris, ce 2 septembre, le chemin de l'école maternelle Jean-Lurçat de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) où elle avait entrepris, en 2011, de croiser la pédagogie Montessori avec la recherche en sciences cognitives. Faute de pouvoir élargir l'expérimentation, elle a pris la lourde décision de donner sa démission. Ensuite parce que ce n'est pas pour « professer », comme elle dit, que cette jolie trentenaire a passé en candidat libre, il y a cinq ans, le concours de l'enseignement. Et elle le justifie sans s'embarrasser de fausse modestie : « C'était pour infiltrer le système et parvenir à le changer, pas pour enseigner.

Faut-il prendre l’effondrement au sérieux Les scénarios d’avenir énergétiquement vertueux, qui nous proposent de changer de modèle énergétique pour des solutions plus durables à base de solaire, d’éolien, d’hydraulique, de géothermie… (et parfois encore, non sans polémiques, de nucléaire), comme ceux que nous proposent le prospectiviste Jeremy Rifkin (@jeremyrifkin) dans La troisième révolution industrielle (voir notre article « Nous avons à nouveau un futur »), le spécialiste de génie environnemental de Stanford, Mark Jacobson (@mzjacobson), le stimulant rapport (.pdf) de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) ou même le scénario Negawatt sont tous basés sur des déploiements industriels ambitieux en matière d’énergie renouvelable – même si tous évoquent également, d’une manière plus ou moins appuyée, l’exigence à décroître. Image : La table périodique des éléments selon leur abondance. L’insoluble équation des ressources Le mythe de la croissance verte

Related: