background preloader

Re:farm the city

Re:farm the city
I will share here a low cost solution for the recycling of organic waste, appropriate for apartments and urban housing that do not have a piece of land or an outdoor area. This construction is inspired by the Cadico earthworms nice project. The photos are from the composter I made here at home : ) It’s called a Vermi composter because we use worms in the process, uhuuuuu big thanks to the worms, they deserve! To make this kind of composter, it is important to use stackable supports to separate the different stages of composting. In this case, I used 3 buckets of margarine 15L reused. You can ask for them for free at local businesses such as coffee shops, bakeries, juice houses, etc.. The first step is to cut the center of the lids that stands between the buckets. Then we will make holes into the bottom of the 2 buckets that will stay on top and receive the organic waste. We also make small holes in the lid that will stay on top and was not cut: We use the California red worms. . . . . .

http://www.refarmthecity.org/blog/

Related:  Agriculture urbaineAgriculture Urbaine

L'agriculture Nantes Métropole mène une politique de soutien et de développement de l'agriculture, composante importante de son identité et acteur économique de l'agglomération nantaise.Avec un territoire marqué par 15 000 ha de zones agricoles et 15 500 ha de zones naturelles (dont 9 500 ha de zones humides), l’activité agricole reste une activité économique importante, avec près de 330 exploitations, 1 400 emplois directs et une très grande diversité de productions et des produits locaux emblématiques. L’agriculture au service de la biodiversitéPour favoriser la prise en compte de la biodiversité dans les pratiques agricoles, Nantes Métropole entreprend des « diagnostics biodiversité » au sein de sept exploitations volontaires, dont la ferme fruitière Les Trois Villages, à Carquefou.

Vincent Callebaut Architecte DRAGONFLY The world of fast-food and frozen food is over! The urban keen interest of the beginning of our Century turns toward the garden flat bringing back the countryside in our overcrowded cities fighting from now on for a community urban agriculture able to contribute to the durability of the city and to rethink the food production. On the roofs, terraces, balconies, in the hollow of the non-built public spaces, in the interior yards and the suspended greenhouses, the eco-warrior aspires to escape from its competitive and consumeristic universe imposed by the laws of the market. He desires to cultivate its immediate landscape so as to better take root in the ground by creating his own ecologic and alimentary biodiversity.

Lutte contre l’artificialisation, que font nos voisins ? / Gestion de l'espace-Urbanisme / Nos thématiques Le constat d’une artificialisation démesurée des espaces agricoles tant en France que dans les autres pays européens a conduit le ministère de l’agriculture à mettre en place une veille sur les pratiques régionales des pays voisins en matière de gestion économe de l’espace. Ce travail de « benchmark » inédit a abouti à la publication début mai 2012 d’un rapport corédigé par le conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et le conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER). L’étude des pratiques des régions du Bade Wurtenberg (Allemagne), de la Flandre (Belgique), du Pays Basque espagnol et du canton Bâle-Campagne (Suisse) fait ressortir des difficultés communes mais aussi des pistes envisagées pour faire face à l’inquiétante réduction des surfaces agricoles et naturelles. Christopher de Laburthe

Vertigo - vol 10 - Agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture. Selon les prédictions, ce pourcentage pourrait doubler dans la prochaine génération. Depuis 1996, les chiffres disponibles pour certaines villes ont démontré une augmentation du nombre de producteurs, de production et de valeur dans cette activité urbaine.

About City Farmer Shoemakers, fashion models, computer geeks, politicians, lawyers, teachers, chefs … all city dwellers … all can grow food at home after work in back yards, community gardens or on flat roofs. For the past 36 years, City Farmer has encouraged urban dwellers to pull up a patch of lawn and plant some vegetables, kitchen herbs and fruit. Our message is the same today as it was in 1978 and will be relevant far into the future. This website is a collection of stories about our work at City Farmer here in Vancouver, Canada, and about urban farmers from around the world. The site is maintained by City Farmer executive director, Michael Levenston. Email: cityfarmer@gmail.com eVolo, projet lauréat : les clefs de la victoire Lauréate de l’édition 2011 du concours eVolo, la proposition 'LO2P' de l’équipe Julien Combes-Gaël Brulé, en prenant la forme d’une roue géante, s’éloigne des images canoniques de tours et autres structures verticales. «Par définition, le concours eVolo offre beaucoup de liberté dans l’interprétation du concept de gratte-ciel. Nous voulions quelque chose de haut et nous sommes partis sur quelque chose de rond en référence à l’oxygène», explique Julien Combes. La métaphore n’est pas anecdotique.

Farm City Le mode alimentaire américain basé sur une très forte consommation de viande de boeuf est une catastrophe écologique pour la planète - voir là et là, et risque de dévenir un enjeu d'aménagement urbain essentiel dans les décennies à venir - voir là. D'autres vont plus loin en imaginant carrément des immeubles associant en plein coeur de villes des élevages verticaux couplés à des abattoirs. C'est notamment le cas d'Amir Yousefi avec son projet "Carnivore Factory".

Et si on transformait le toit de votre immeuble en potager ? Une ferme Lufa sur un toit de Montréal (Fermes Lufa) Une batavia fraîchement cueillie qui craque sous la dent est un plaisir simple mais difficile à satisfaire pour un citadin. A mesure que les villes s’étendent et que les bonnes terres agricoles s’épuisent, l’appétit des consommateurs pour les produits frais et locaux se fait plus pressant. Pourquoi ne pas développer des cultures maraîchères en ville sur l’espace inutilisé des toits ?

The Taiwan Tower is a Sustainable Twin Syscraper for the 21st Century The Taiwan Tower is a proposal by Vienna-based architect Steven Ma in Collaboration with San Liu, Xinyu Wan, and Emre Icdem. This highly innovative project consists of a set of super slim twin towers that reach a height of 350 meters where an observatory and sky-park is located. The plinth of the towers is formed by an intricate set of museums that will exhibit Taiwan’s past, present, and future. Retour à la terre en pleine ville Dans une salle du centre de formation du parc naturel du Maharashtra, on croise des informaticiens, des avocats, des médecins, des étudiants, des personnes âgées et des adolescents boutonneux. Pour eux, Preeti Patil est une célébrité. Ils ont tous lu comment cette femme, responsable de la restauration au sein de l’administration portuaire de Bombay, a galvanisé son service en transformant la terrasse de 280 mètres carrés jouxtant la cantine en une “forêt” luxuriante. Ils sont sidérés d’apprendre que son potager recycle les 20 kilos de déchets produits quotidiennement par la cuisine de la cantine. Et qu’elle y récolte des légumes incroyablement savoureux, parmi lesquels des épinards, des gombos, des aubergines et des tomates cerises, que les salariés mangent souvent crus et, bien sûr, des fruits comme les goyaves, les pommes cannelle, les mangues, les bananes et même les noix de coco d’un gigantesque palmier planté contre le mur de la terrasse. vvv

Related: