background preloader

Utiliser TBI / TNI en classe

Utiliser TBI / TNI en classe
Du Tableau noir au Tableau blanc interactif Le tableau noir se répand dans les salles de classe à partir du milieu du 19ème siècle et permet au professeur d’écrire, de dessiner et aux élèves de participer ; les affiches scolaires ont été les premières à apporter des illustrations en classe, au début du 20ème siècle ; le projecteur de diapositives (1970) était une façon économique de diffuser de nombreuses images en classe. la télévision (1980) a offert la possibilité de diffuser des animations et vidéos, mais à une taille réduite. le rétroprojecteur de transparents (1990), très utilisé permettait de diffuser facilement les pages photocopiées dans les manuels et de créer un peu d’interactivité en superposant différentes couches de transparents ou en écrivant dessus au feutre. l’ordinateur et le vidéoprojecteur (2000) ont supprimé toutes les limites existantes concernant le contenu diffusé. Technologie innovante et pédagogie conservatrice ? Le support de cours Carte heuristique Attention ! Related:  TBI et VPI

Le numérique, support de l’anglais à l’école Témoignage d’une enseignante du premier degré qui, depuis sa sortie de l’IUFM (Institut universitaire de formation des maitres), a pratiqué l’anglais dans toutes ses classes. Je suis enseignante depuis treize ans et en CM depuis huit ans. Je n’ai jamais utilisé de méthode pour enseigner l’anglais, en revanche j’élabore mes programmations en fonction d’albums, de supports vidéos ou audios. J’utilise aussi les travaux de quelques collègues bloggeuses intervenantes en anglais. Je n’ai pas la prétention de la perfection, ni de l’exhaustivité, puisqu’en fin de cycle je dois tenir compte du vécu angliciste de mes élèves, ce qui change souvent le niveau. Des pratiques diversifiées Je fais une ou deux séances d’anglais par semaine dans ma classe, selon les projets en cours, avec une programmation sur deux ans, puisque je garde mes élèves. Les outils numériques Depuis trois ans, ma pratique s’est étoffée grâce à l’installation d’un tableau numérique interactif (TBI) et d’une classe mobile.

Outils et ressources : guide | Classe Inversée Vous trouverez ici les meilleurs outils et ressources pour inverser votre classe. Cette section sera mise à jour régulièrement. N’hésitez pas à donner vos avis et suggestions dans le forum. – Création de contenu et annotation Visme : Permet de créer des animations, slides et infographies de manière très intuitive (gratuit).EdPuzzle : Outil de création de vidéo qui permet d’utiliser des bouts d’autres vidéos trouvées sur le net (youtube, vimeo…). Permet aussi d’inclure des questions dans sa vidéo et de voir si chaque élève l’a bien vue et a répondu juste aux questionsAww : tableau blanc en ligne, très simple. – Screencast (pour enregistrer ce qui se passe à l’écran) Screencast-O-Matic : option “picture in picture” (permet d’inclure dans la vidéo une petite fenêtre qui affiche ce que filme votre webcam), partage en ligne avec notes et sous-titres. – Gestion de classe / LMS (Learning Management System) Canvas : LMS très complet. – Autres

TBI or not TBI Avec le numérique, c’est toujours pareil. Les premiers inconvénients sont d’ordre technique et liés à l’équipement matériel (connectique, autonomie, connexion, configuration). C’est vieux comme le premier ordinateur, mais c’est loin d’être passé de mode. Dans sa dernière étude, Le tableau blanc interactif : usages, avantages et défis, Thierry Karsenti (titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication en éducation) s’est intéressé à l’usage pédagogique d’un outil technologique massivement déployé, dans certains pays notamment, au service du numérique éducatif. Un outil dont les usages se trouvent trop souvent réduits à une transformation de la salle de classe en cinéma. Quelle politique d’équipement ? Mais, d’après Thierry Karsenti, c’est la politique même d’équipement massif qui est à interroger. Et Nipédu de se retrouver dans les conclusions de ce rapport. Régis Forgione, Nicolas Durupt, Fabien Hobart Sur la librairie

La classe inversée Je réfléchis sérieusement à tester la classe inversée avec mes ce2. C'est pourquoi j'ai recensé ces quelques liens que je partage ici. Si vous aussi vous êtes tentés par une expérimentation avec vos élèves, faites vous connaître : le travail à plusieurs est toujours plus efficace. Laurent Sitographie Qu'est ce que la classe inversée ? (10/04/13)- Prezi de Adeline Collin : - Wikipédia - Classe inversée : Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. - Blog de Marcel Lebrun : classes inversées, Flipped Classrooms ...ça flippe quoi au juste ? -(22/02/2013) :- Ça va Flipper avec Marcel Lebrun : - Infobourg : la pédagogie inversée

Éloge de l’interactivité Qu’apporte le numérique à l’éducation, à l’enseignement, aux apprentissages ? La question est ouverte du côté des chercheurs et reste entière du côté des enseignants. Le numérique est un outil qui ne vaut que si l’on s’en sert. La pédagogie se révèle alors comme le moteur, l’essence essentielle pour qu’il devienne un support pour enseigner autrement. Le tableau interactif, nous dit-il, il ne pourrait plus s’en passer. « J’essaie de m’adapter aux élèves et j’avais besoin de faire évoluer mes pratiques pédagogiques. » La rencontre entre l’envie et l’outil a été fructueuse sans doute parce qu’elle s’appuie sur la recherche d’une pédagogie adaptée. Aujourd’hui principalement professeur en filière générale avec quelques cours en complément à la fac, il est intervenu dans des sections de formation par apprentissage, de formation pour adultes et dans la voie professionnelle. Ne pas rester statique Partager Les stages sont organisés autour de trois phases. Monique Royer Sur la librairie

La classe inversée, c'est quoi ? - La classe inversée sciencesgenevoix Très sommairement, cela consiste à externaliser la phase d’enseignement (celle durant laquelle les données ou les informations sont transmises) par l'intermédiaire de capsule vidéo (de 3 à 7 mn) pour laisser place ou une place plus grande en classe aux activités durant lesquelles la phase d’apprentissage peut se dérouler. C’est cette dernière qui permet aux données, aux informations recueillies, de devenir des connaissances. A noter que les activités de classe seront le plus possible des activités de groupe de manière à favoriser l‘instruction par les pairs. On parle de la classe inversée du lycée Genevoix dans le journal Le Monde du 29 août 2015 suite au 1er congrès de la classe inversée au lycée Montaigne à Paris au mois de juillet. Pour être acteur de son apprentissage. Une interview de Héloise DUFOUR lors du congrès de la classe inversée 2015 au lycée Montaigne (Paris) : Le travail en classe inversée se fait le plus souvent par groupe.

Open-Sankoré versus Openboard Open-Sankoré est un logiciel libre et gratuit et multiplateforme de tableau blanc interactif compatible avec n’importe quel VPI. Ce qui permet de l’utiliser n’importe où et donc en classe et à la maison. Pas de contrainte de licence, de logiciel payant. Je m’en sers énormément en classe…. MAIS c’est un logiciel qui a été développé entre 2010 et 2013. Il existe un site de partage de ressources élaborées par des utilisateurs ou par les réseaux Canopé. Ces ressources sont utilisables dans leur état d’origine ou modifiables selon les besoins de chacun et sont toujours accessibles malgré l’arrêt du développement. Elles se trouvent sur la planète Sankoré Cet arrêt n’empêche pas son utilisation mais cela signifie qu’il ne sera plus amélioré….. C’est là qu’apparaît OpenBoard ….. OpenBoard est développé pas nos amis suisses et a beaucoup de points communs avec Open-Sankoré. Voici un modeste comparatif non exhaustif et perfectible évidemment : Sympa la couleur en plus sur OpenBoard

OpenBoard, logiciel libre d'enseignement numérique interactif En mai 2020, le logiciel OpenBoard a été mis à jour en version 1.5.4 et est installé dans tous les établissements du secondaire I et II, ainsi que dans plusieurs établissements du degré primaire. Il est utilisé au secondaire avec des écrans tactiles Wacom et au primaire avec des tableaux blancs interactifs. A la rentrée 2020, OpenBoard 1.6 a été installé sur les configurations Ubuntu du secondaire. Principales nouveautés de cette version : Les enseignant·e·s peuvent parfaitement utiliser OpenBoard sur leurs propres ordinateurs pour se familiariser avec cet outil ou préparer leurs cours. ​Il est vivement recommandé d'utiliser la même version qu'à l'école, soit la 1.5.4. Cette version est à disposition des enseignant·e·s pour Mac, Windows et Linux (Ubuntu) sur le site openboard.ch. N'hésitez pas à poser vos questions sur le forum du site officiel openboard.ch Remarque : ce forum n'étant pas hébergé au Service Ecoles Médias, vous devez créer un identifiant pour l'utiliser.

S'approprier un tableau numérique en maternelle - Prim à bord La revue trimestrielle de l’association prescolaire du Québec de 2013 a publié deux articles consacrés à l’exploitation du tableau numérique interactif en classe maternelle. Ces propositions offrent des premières pistes d’utilisation et accompagnent les rituels d’apprentissage de la maternelle : l’accueil des élèves la gestion du temps avec le calendrier les séances de langage l’exploitation de chansons et comptines les règles de vie les activités d’écriture la gestion des ateliers et des projets.... Toutes ces situations peuvent, en petits groupes ou en grand groupe, se mettre en œuvre avec le tableau interactif. Ces deux articles sont téléchargeables en format pdf. Pour aller plus loin vous pouvez retrouver sur le site du récit une série de situations d’apprentissage pour la maternelle.

TNI ou TBI, VPI, écran interactif, que choisir ? - Prim à bord Définition : Ces différents systèmes permettent de projeter à l’aide d’un vidéoprojecteur l’écran de l’ordinateur associé, et d’agir sur la surface projetée. Selon le produit, il est possible d’agir avec un stylet spécifique, un doigt ou la souris d’un ordinateur. Ils sont dans certains cas associés à des logiciels qui facilitent la gestion d’une succession de tableaux et offrent de multiples options de transformation et de production de contenu. Quelles différences ? Le tableau blanc interactif,TBI ou le tableau numérique interactif,TNI intègre le vidéoprojecteur à une surface tableau avec la possibilité d’interagir avec un stylet, un doigt et dans certains cas avec plusieurs points de contact en même temps. Le tableau équipé de capteurs et d’une sortie audio permet une restitution de qualité. Parallèlement à ces deux options, on trouve également l’écran tactile qui n’a pas besoin de vidéoprojecteur, c’est l’écran de l’ordinateur proposé dans un format tableau qui est interactif.

Tice 74 - Site des ressources pédagogiques TICE - Quelques exemples d’utilisation du TBI (sous format vidéo) Tice 74 - Site des ressources pédagogiques TICE Vous êtes ici : Accueil > EQUIPEMENTS > Tableaux Interactifs/Visualiseurs > Quelques exemples d’utilisation du TBI (sous format vidéo) Visites Par : Olivier MARMOUX, ATICE départemental Publié : 23 mars Format PDF Quelques exemples d’utilisation du TBI (sous format vidéo) Quelques exemples d’utilisation du TBI (sous format vidéo) Utilisation du TBI en cycle Dans cette rubrique Les tableaux blancs interactifs : fonctionnalité et pédagogie Dans ce dossier sont également présentées les activités en regard des possibilités des logiciels. Un comparatif des fonctionnalités proposées par les constructeurs clôt le dossier. En conclusion, l’accent est mis sur l’apport du TNI pour la construction des apprentissages et sur la nécessité d'un accompagnement des enseignants pour qu'ils s'approprient l'outil et l'intègrent dans leurs pratiques. Le dossier Des exemples en classe de mathématiques, de sciences et de technologie L'enseignant G. Des études sur le terrain Plusieurs études sont citées dont la première, réalisée par des chercheurs britanniques, concluait que l'usage du TNI n'améliorait pas les résultats des élèves aux examens. Quelle interactivité ? Une carte conceptuelle formalise les valeurs pédagogiques du TNI pour l'élève et l'enseigant. Prise en main du TNI TNI, outil de présentation Fonction simple et première des TNI. TNI, pour l'annotation de ressources Revenir sur le processus Résolution de problèmes Activités Les auteurs

Tableaux interactifs et tablettes à Bruxelles : étude de cas. Souvent dictée par une volonté politique, l’injonction numérique doit encore faire ses preuves dans les pratiques d’enseignement et d’apprentissage. Une étude 2016 du CRIFPE* présentait une tendance courante d’utilisation du tableau numérique (TBI/TNI) comme un simple outil de projection ; les tablettes serviraient souvent de support de travail sur les manuels scolaires ou de recherches internet. Une publication récente de l’Université libre de Bruxelles analyse un programme de déploiement, dans des écoles de la ville, de 279 tableaux et 841 tablettes (respectivement dans 90 et 35 établissements) : 139 enseignants et 1 036 élèves confrontés à de nouveaux outils, dans une variété de facteurs personnels, comportementaux et environnementaux. Quelques résultats Côté enseignants, il ressort un usage pédagogique assez hétérogène. Côté élèves, l’étiquette "digital native" est assimilée à une doxa (opinion confuse) et est fortement remise en question. Les niveaux d’utilisation Références

Related: