background preloader

COLLECTION SCIENCES ET TECHNIQUES AGRICOLES - Soltner

COLLECTION SCIENCES ET TECHNIQUES AGRICOLES - Soltner

Questionnaire Portail | EcophytoPIC A2C le site de l'agriculture de conservation - Le portail des agricultures écologiques Présent en France depuis plus de quinze ans, SIMTECH conçoit, produit, et commercialise ses propres semoirs directs à destination de la grande culture, polyculture-élevage, arboriculture et viticulture. Notre objectif est d’offrir aux agriculteurs une solution de semis simple, efficace, et économique pour l’implantation des cultures, couverts végétaux, prairies. Dans le cadre du développement de notre activité, nous recherchons un(e) technico-commercial(e) de terrain amené(e) à intervenir sur la moitié nord de la France. Cette mission au contact direct de nos clients agriculteurs comporte plusieurs volets : Commercialisation de nos produits, fidélisation et développement du portefeuille clients Analyse des besoins, conseil et suivi technique / agronomique Assistance technique (mise en service des matériels, réglages, dépannages basiques) Promotion lors d’évènements, salons, journées techniques, et sur les réseaux sociaux En savoir plus

IAASTD Une expertise collective internationale sur le rôle des connaissances, des sciences et technologies agricoles pour le développement L’Evaluation Internationale des Sciences et des Technologies Agricoles pour le Développement (en anglais IAASTD, International Assessment of Agricultural Science and Technology for Development) est un processus participatif international d’évaluation des sciences et des technologies agricoles à l’instar du MEA (Millenium Ecosystem Assessment) et du GIEC (Groupe Intergouvernemental sur le Changement Climatique). L’idée d’une telle évaluation a été lancée en Août 2002 par la Banque Mondiale et la FAO, lors du Sommet Mondial sur le Développement Durable. IAASTD s’est achevée par la Conférence Intergouvernementale qui s’est tenue à Johannesburg du 7 au 11 avril 2008. La hausse des prix des produits alimentaires en 2007- 2008 a mis en évidence l’étendue inacceptable de la faim et de la pauvreté structurelles dans le monde. On estime actuellement que plus d’un milliard de personnes, soit une personne sur six dans le monde, souffriraient de sous-alimentation. Reconnaissance de la diversité 2.

Université Virtuelle d'Agroécologie - Accueil Dans un contexte marqué par des crises structurelles multiples se pose un défi de construction d’une nouvelle dynamique agricole, nécessitant de repenser l'agronomie et de former les chercheurs et les cadres de l'agriculture. Le rapprochement des sciences biotechniques traitant des agroécosystèmes, des sciences traitant de manière plus générale des écosystèmes, et des sciences humaines et sociales, émerge comme une des priorités pour une agriculture performante sur les plans économique, social et environnemental. En proposant un ensemble de ressources organisées, l'université virtuelle d’agroécologie (UVAE) vise à contribuer à ce défi et à cette priorité, participant par la formation au renouvellement des approches de la production agricole à travers la mobilisation d’une ingénierie agroécologique. Aucune inscription n'est nécessaire: en accès libre ces ressources sont utilisables pour tous publics d’apprenants ayant le niveau de connaissances scientifiques requis.

Équilibre | Plateforme des connaissances sur l'agroécologie | Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Les écosystèmes naturels sont capables de s'autoréguler et de parvenir à un équilibre naturel entre organismes nuisibles, maladies et ennemis naturels. Les approches agroécologiques (et de nombreuses approches traditionnelles) considèrent les problèmes liés aux organismes nuisibles comme le signe d'un déséquilibre du système et cherchent à rétablir l'équilibre en agissant sur la conception du système, de manière à ce que l'exploitation agricole puisse fonctionner selon des principes écologiques. Au lieu d'axer les mesures de lutte et de réglementation contre un organisme nuisible donné, l'agroécologie cherche à diminuer les infestations de ravageurs en renforçant une communauté d'organismes qui peuvent susciter des rétroactions et des interactions complexes. À plus grande échelle, les paysages complexes et diversifiés offrent un potentiel important de maintien des fonctions de lutte contre les organismes nuisibles et de restauration des équilibres naturels.

CIAG - Cultures Intermédiaires Multi-Services L’élaboration des nouveaux systèmes de production agricole conciliant les exigences de production et d’environnement est au cœur de la transition agroécologique. L’un des axes d’amélioration des performances économique et environnementale de l’agriculture française repose sur la mobilisation de nouvelles méthodes permettant de substituer des intrants de synthèse (pesticides et engrais) et de produire des services écosystémiques. Les CIMS ou Cultures Intermédiaires Multi-Services, souvent nommées CIPAN (piège à nitrate) ou couverts végétaux (agriculture de conservation des sols), sont des cultures semées en interculture pour produire différents services écosystémiques : recyclage des éléments minéraux (N, P, K, S, etc.), couverture des sols (anti-érosion), gestion des adventices et des ravageurs, ou encore le stockage de matière organique et carbone dans les sols. Programme

UMR Agroécologie - Accueil Comment développer une agriculture durable, permettant une production qualitativement et quantitativement en phase avec les besoins alimentaires, tout en respectant l’environnement ? Les recherches développées visent à progresser dans notre connaissance des interactions biotiques (en particulier plantes-plantes et plantes-microorganismes) au sein des agrosystèmes afin de concevoir des systèmes de culture innovants respectueux de l’environnement. Ainsi, les recherches développées répondent à deux enjeux majeurs qui sont de : Dispositifs scientifiques collectifs Infrastructures : ANAEES, PHENOME Plateformes internes de l'UMR : GenoSol (conservation et caractérisation génétique de la biodiversité des sols), Plateforme de Phénotypage Plantes haut débit (4PMI), Centre de microscopie, intégré à la plate-forme fédérative DImaCell, Ensemble de ressources biologiques Partenaires académiques AgroSup Dijon Université de Bourgogne

Related: