background preloader

10 logiciels pour surveiller vos enfants sur Facebook

10 logiciels pour surveiller vos enfants sur Facebook
Facebook est théoriquement interdit aux moins de treize ans, mais vous savez comme moi qu’à moins de verrouiller l’ordinateur familial à double tour dans un placard (quoique avec HADOPI…) ou vivre dans une yourte sans électricité il est difficile de contrôler l’accès de nos chères têtes blondes au réseau des réseaux, et notamment le plus Social d’entre eux. Facebook est théoriquement interdit aux moins de treize ans, mais vous savez comme moi qu’à moins de verrouiller l’ordinateur familial à double tour dans un placard (quoique avec HADOPI…) ou vivre dans une yourte sans électricité il est difficile de contrôler l’accès de nos chères têtes blondes au réseau des réseaux, et notamment le plus Social d’entre eux. Selon l’âge et la personnalité de votre enfant, la question se pose de façon différente : le protéger des autres, mais pas seulement. Il est aussi question de le protéger de lui-même, et par là même de se protéger soi, juridiquement parlant. 1. Prix : gratuit. 2. Prix : gratuit.

Un simulateur d'entretiens d'embauche en 3D Le centre de réalité virtuelle de Clermont-Ferrand vient d’inaugurer un nouveau système d’entretiens d’embauche virtuels. Commandé par une société de conseil en ressources humaines nommée Athalia, le simulateur permet à des candidats de s’exercer au passage d’entretiens d’embauches avec un jury composé d’avatars 3D très réalistes. Un principe qui comporte un certain avantage pour les potentiels utilisateurs (entreprises, organismes de formation) explique Laurent Baleydier, Directeur du centre APRV (Association Promouvoir la Réalité Virtuelle) : « réunir cinq personnes pendant plusieurs heures pour faire passer des entretiens représente un coût important pour les entreprises ». De la haute technologie… Concrètement, pour la partie visible par le candidat, l’entretien se déroule au sein du cube immersif du centre de réalité virtuelle de Clermont-Ferrand. De la place pour l’imprévu Via Newsauvergne.

(Billet invité) Pierre Bellanger : L'avenir des réseaux sociaux J'ai le plaisir de partager avec vous cette réflexion de Pierre Bellanger, fondateur et PDG de Skyrock, et donc de la plate-forme Skyblog, sur l'avenir des réseaux sociaux. Les premiers services de réseaux sociaux sur Internet ont eu pour promesse initiale d’aider à la mise en relation entre elles de personnes appartenant à des populations définies par un besoin ou une situation. Sous la forme originelle de groupes de soutien, les malades souffrant d’une même pathologie se retrouvent sur des forums précurseurs de ces services. En Asie, le coréen « CyWorld » débute en 1999 et fédère la jeune génération qui s’y retrouve sous le couvert d’avatars. Au Japon, « Mixi », fondé en 2000, recrute sur invitation, favorisant la constitution d’un réseau homogène. Le chinois « Renren », créé en 2005, se focalise sur la communauté estudiantine ‐ avec quand même plus 160 millions de membres ‐ qui échangent sous pseudo. Tout d’abord, le premier usage de « Facebook » est incroyable.

Guide du travail collaboratif à distance NetPublic évoquait en février 2012 une formation en ligne gratuite sur le travail collaboratif à distance sous la forme d’une auto-formation en ligne proposée par Isabelle Gonon (CNAM Paris). Ce module vise à définir avec précision et à différencier les notions de travail collaboratif, communauté virtuelle et réseau social. A l’issue de cette séquence pédagogique, l’apprenant est capable de mettre en oeuvre une méthode de travail collaboratif en situation de formation et de faire un choix raisonné d’outils à utiliser. Méthodologie de projet Ce guide reprend les différents éléments de la formation afin de comprendre et d’apprendre à travailler dans un mode collaboratif en ligne. Sommaire du guide du travail collaboratif à distance 1. 2. 3. Distinguer collaboration et participation Distinguer groupes ou communautés virtuelles et réseaux sociaux Qu’est-ce que le travail collaboratif ? 4. 5. 6. En formation En entreprise 7. Glossaire Signification des abréviations Bibliographie Licence :

Chaque jour 20 000 profils sont supprimés de Facebook Discrimination à l’embauche et football C’est une bombe qu’a lâchée le site Médiapart dans l’enceinte même de l’arène de la Fédération Française de Football. Mais quels ont été les objectifs des têtes pensantes de notre fédération ? Rétablir une répartition “représentative” de la France à travers 11 joueurs de foot ? Faire de la discrimination positive pour une majorité devenue minorité non visible ? La communication de la FFF via Laurent Blanc se veut “technique” telle une analyse pragmatique d’un DRH : l’équipe de France est en manque de productivité car ses jeunes employés (les jeunes des centres de formation) sont tous issus du même moule. Le fond du problème vient des critères de plus en plus stricts de recrutement des centres de jeunes : taille, critères purement physiques et athlétiques. Alors où est la véritable sélection et la discrimination positive ? Cela revient-il à dire que chaque style de jeu revient à favoriser un type de couleur ?

L'armée américaine veut contrôler les foules sur Facebook et Twitter Les révélations de l’Electronic Frontier Foundation il y a quelques semaines, selon lesquelles les États-Unis utiliseraient de faux profils sur les réseaux sociaux pour manipuler l’opinion, avaient déjà soulevé une polémique outre-Atlantique. La voilà qui prend de l’ampleur cette semaine avec de nouvelles révélations à propos d’un logiciel dédié à cela. Une simple mesure anti-terroriste ? L’armée américaine travaille en effet au développement d’un logiciel destiné à créer et contrôler de faux profils sur différents réseaux sociaux, et qui seraient utilisés entre autres pour manipuler l’opinion et diffuser une propagande pro-américaine. C’est une société américaine, Central Command (Centcom), qui est chargée du développement de ce logiciel. Ainsi, aucune des interventions effectuées via ce logiciel ne serait en anglais, l’entreprise estimant qu’il serait inapproprié de « surveiller les publications américaines » avec une telle technologie.

L'usage des tablettes chez l'enfant fait débat Cyber George, 22 mois, est assis sur une petite chaise bleue, face à un bureau pour enfant. Il a entre ses mains un jeu pour les grands - un iPad. Une situation de plus en plus fréquente qui divise parents et pédiatres. Penché sur la tablette, l'enfant appuie sur les icônes de "La boîte à Meuh", une application qui produit des sons de vaches, de canards et de chiens. Pour sa mère, Aurélie Mercier, 32 ans, les applications iPad ont l'avantage de repousser les limites du monde de son fils : "c'est une fenêtre ouverte sur des milliers de choses que nous n'avons pas à la maison, condensées dans ce si petit objet". Le nombre d'applications pour bébés et enfants en bas-âge explose, selon Heather Leister, qui teste ces programmes sur le site américain theiphonemom.com depuis 2009. "S'il existe une application simple à comprendre, un enfant l'adoptera", explique-t-elle. "C'est là que la simplicité des jouets et des jeux sans règle préétablie est cruciale.

Etude : avoir trop "d'amis" sur Facebook favoriserait le stress

Related: