background preloader

Projets

Projets
La Fing valorise et met en réseau des projets innovants et ceux qui les portent. Elle soutient ou fait émerger certains projets transformateurs. Projets en cours Expérimenter le partage des données personnelles entre les organisations et les individus qu’elles concernent. En savoir plus Campagne Infolab : développer une culture de la donnée au service des entreprises et des acteurs du territoire En savoir plus Lors de la manifestation Futur en Seine en juin 2009, la Fing présentait la "Montre Verte", un prototype de capteur environnemental personnel et (...) En savoir plus CitéLabo est un dispositif de partage et d’accompagnement de l’innovation numérique et urbaine, issu du programme Villes (...) En savoir plus La Fing est l’un des partenaires du projet de R&D européen ELLIOT, qui vise à créer une plate-forme d’applications de l’"internet des objets" (...) En savoir plus Fédérer les acteurs de l’open data, partager les expériences avancées, mener des expérimentations, préparer les étapes (...) Related:  Urban ressourcesintelligence collective

Esri CityEngine - 3D Modeling Software for Urban Environments [Dossier] Qu’est-ce que le design thinking ? On pourrait penser que c’est une mode, mais le design thinking est bel et bien né dans années 1950. De San Francisco à Delhi, en passant par Londres et Berlin, cette méthode qui oblige à repenser les cycles de création et de management en entreprise par le design convainc les plus réfractaires. Trois écoles spécialisées ont déjà ouvert. FrenchWeb a récemment consacré un atelier dédié en juillet dernier : qu’est-ce que le design thinking ? Comment les entreprises peuvent-elles en tirer parti? Réponses avec Jean-François Marti (fondateur de Nealite) et Cédric Borderie (fondateur de Creasenso). Le design thinking est « un mode d’application des outils de conception utilisés par les designers pour résoudre une problématique d’innovation, par une approche multidisciplinaire centrée sur l’humain » Les grandes dates du design thinking: L’économie de l’expérience La pensée du designer Le design thinking, c’est s’inspirer du mode de pensée des designers pour innover dans tous les domaines.

Accueil Outils et méthodes | Design de Services, la ressource francophone et collaborative d'une discipline innovante Illustrant l’expérience d’un usager, le scénario est un outil narratif permettant de rendre compte d’un point de vue subjectif sur différentes séquences de l’usage d’un service. Séquence L'outil scénario sert la représentation d'une séquence d'usage. Le scénario peut comprendre des ellipses ou des flashbacks pour assurer le bon déroulement de la narration et le juste rendu du vécu de l’utilisateur. Effectivement, le scénario ne suit pas linéairement la séquence d’usage du service, mais s’adapte à la perception d’un usager pour proposer des séquences focalisées sur ses perceptions. Média Du teaser vidéo au témoignage écrit, en passant par le film d’animation, le scénario peut exploiter de multiples supports.

Territoires en Transition France L'empathie, cette incroyable compétence en matière de management Être empathique suppose de savoir se mettre à la place de l'autre, et il est infiniment plus aisé d'opérer ce type de mouvement lorsqu'on ne dispose pas d'une place sociale attitrée que lorsque celle-ci se trouve attribuée et acceptée comme une sorte d'état de nature. Il est infiniment plus aisé de se dévoiler lorsque l'autre représente ce voyageur, celui qui n'est pas vraiment de notre monde mais que l'on croise, dans un train, à l'épicerie ou dans toutes sortes de configurations professionnelles. Pour toutes ces raisons, même si les patrons atypiques ne sont pas systématiquement plus sympathiques que les autres, ils sont, à coup sûr, plus empathiques et ils mobilisent les personnes, plus que les personnages, parce qu'ils se moquent plus largement que les autres des rôles convenus. Cette disposition représente une véritable compétence en matière de management, parce qu'elle permet de soustraire la capacité d'action aux registres formalistes des savoirs gestionnaires.

Reinterpreting Green Space in cities This post is also available in: Chinese (Traditional) ‘A product of the creative encounter between the man-made and the natural, between order and disorder, the garden can offer productive metaphors for the interactions between human life and time, care, thought or space.’ The fate of the city garden has been featured on This Big City in the past. With pressure on urban space increasing as populations grow and building becomes more intensive, will gardens be a less common sight in future cities? Those interested in this subject (who happen to be in London this weekend) might enjoy the Serpentine Gallery’s Garden Marathon. Held annually in west London’s Kensington Gardens, this sixth Garden Marathon aims to be ‘an exploration of the concept of the garden’. As we’ve seen with New York’s High Line, if you are prepared to reinterpret green space, the results can be impressive. Charles Jencks - The Avenue of Doubles focuses through a sewer pipe on a volcano 375 million years old

JEUX ET JEUX DE ROLE EN FORMATION (Sophie Courau) Imagining an Elastic City Planters and urban gardening tools at Kennedy Greenway in central Boston, the site of the Occupy Boston encampment. Last spring, after attending a panel about urbanism in Mumbai, I wrote a blog post about what I called the "entropic city" — one that is constantly changing and re-imagining itself. “Entropy,” I argued, “is a cultural and an economic necessity. Restricting and channeling change imposes a dominant idea of what change should be, and what existing conditions are undesirable. But it also stifles innovation and creates monocultural economic environments that are vulnerable to dramatic changes. This post got a lot of attention, which got my attention. But there is a lot more potential to tactical urbanism than placemaking. Layers of history have accumulated in Rome (although it's questionable whether Rome's status as a tourist destination and heritage site truly allows flexibility). Urbanism, and national strength, are cyclical. Credits: Photos by Diana Limbach Lempel. + share

Définition et processus de l'innovation sociale 4 - Les preneurs S'approprier, bénéficier, utiliser l'innovation sociale, participer, développer, ajuster, évaluer Le terme preneurs fait ici référence à deux types d'acteur : Les utilisateurs : des professionnels qui s'approprient une nouvelle façon de faire et la mettent en pratique dans leur organisation (agents de développement, intervenants, gestionnaires, décideurs, etc.). Les bénéficiaires : sont les usagers ou les prestataires d'un nouveau service ou d'un nouveau produit mis au point pour eux. Bien sûr, leur rôle premier est de bénéficier d'un nouveau service, d'utiliser une nouvelle approche, de s'approprier un lieu, une entreprise ou une nouvelle façon de faire.

TEAM | Q&A with Chiara Camponeschi « Enabling Suburbs Chiara Camponeschi is author of The Enabling City and works at the intersection of interdisciplinary research, social innovation and urban sustainability. 1. What do you think are the most difficult challenges, contradictions and opportunities facing suburbs and their communities, or Aspley/your suburb and its community? Suburbs are particularly vulnerable places. As predominantly car-centric, they lack lively public spaces where the act of socializing can go beyond forms of recreational or status-defining consumption. The emphasis on driving and shopping not only makes a problematic statement about the idea of participation itself, but also impoverishes the very social infrastructures that promote neighbourliness, encourage trust, and counteract the pervasive ‘culture of fear’ that dominates mainstream discourse. 2. I see these challenges as a tremendous opportunity to spark a conversation about the future of suburbs and their sustainable survival. 3. 4. 5. 6. Like this: Like Loading...

publication_etat_deslieaux_democratie_participative.pdf La Rochelle va accueillir le premier véhicule urbain sans chauffeur au monde Google et son véhicule robot n’ont qu’à bien se tenir. L’entreprise française Induct expérimentera bientôt son véhicule Cybergo, à conduite automatique et complètement autonome en énergie, en plein cœur de La Rochelle. Un face à face avec les américains Il faut dire que Cybergo a déjà un passif outre-Atlantique. La petite entreprise française a déjà tenté de se mesurer aux plus grands centres de recherche américains il y a quelques années à l’occasion des fameux concours de l’Agence de Recherche et Développement du Pentagone (DARPA). En 2005, elle était la seule équipe européenne à participer au DARPA Grand Challenge, une course de véhicules totalement autonomes sur un parcours de 200 km en plein désert de Mojave aux Etats-Unis. Fort de ce succès, Induct a voulu poursuivre son odyssée et travaille depuis deux ans déjà sur la conception de véhicules électriques intelligents qui puissent être exploitables en milieu urbain.

Related: