background preloader

Tombe des Taureaux

Tombe des Taureaux
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Intérieur de la Tombe des Taureaux La tombe des Taureaux (Tomba dei Tori en italien) est une des tombes étrusques peintes[1], datée de 540-530 av. J.-C., de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia. Histoire[modifier | modifier le code] La tombe a été découverte en 1892. Description[modifier | modifier le code] Fresque duTaureau face à une scène érotique La tombe contient deux chambres funéraires articulées autour d'un vestibule à columen (chambre centrale : 4,31 m × 4,52 × 2,52 (h) ; chambre postérieure de droite : 3,26 m × 2,52 × 2,00 (h) ; chambre postérieure de gauche : 3,47 m × 2,52 × 2,10 (h)). Les peintures sont sans doute l'œuvre d'un peintre étrusque, car les peintures comportent une thématique grecque voire orientalisante mais aussi un style local. Représentation de la scène marine[modifier | modifier le code] Représentation du guet-apens de Troïlos par Achille[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tombe_des_Taureaux

Related:  La tombe des taureauxbazar temporaire 5Bazar temporaire 9

Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des taureaux Jean-Claude Daumas pour Latine Loquere MONTEROZZI (Secondes Arches) Découverte : 1892 Trois chambres sépulcrales : les deux postérieures ouvrent dans le vestibule d´entrée à plafond à deux pentes peu marquées et à columensouligné en rouge. Seul le vestibule d´entrée est décoré et les fresques concernent avant tout la paroi du fond où les deux portes donnant accès aux chambres postérieures sont soulignées par un encadrement (piédroits et linteau débordant) peint en rouge. FRONTON (très surbaissé) : de part et d´autre du support du columen, des « poursuites ».

Pygmalion et Galatée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mythe[modifier | modifier le code] Ayant nié la divinité d'Aphrodite, les Propétides sont punies par la déesse qui allume dans leur cœur le feu de l'impudicité. Tombe des petites Fleurs Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Tombe des petites Fleurs (Tomba dei Fiorellini en italien) est l'une des tombes peintes étrusques[1], datée de la seconde moitié du Ve siècle av. J.-C., de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia.

La tombe des Taureaux : questions sans réponses... - Au Fil du Temps Quatrième observation : Quel rapport entre la scène mythologique et les groupes érotiques ? La scène centrale mythologique montre en fait une "vendetta" : Achille, inconsolable, va procéder au sacrifice sanglant de Troîlus pour assouvir son désir de vengeance suite au meurtre de son ami Patrocle. Les scènes érotiques ou jeux lascifs qui peuvent nous paraître impudiques, illustrent ici une autre sorte de comportement compensatoire face à la Mort. La juxtaposition de ces représentations n'est donc ni incohérente ni aléatoire mais bien signifiante lors du passage du monde des vivants à celui des morts.

Dionysos Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans la mythologie grecque, Dionysos (en grec ancien Διώνυσος / Diốnusos ou Διόνυσος / Diónusos) est le dieu de la vigne, du vin et de ses excès, de la folie et la démesure, ainsi que du théâtre et de la tragédie. Il est le fils de Zeus et de la mortelle Sémélé. Il ne vit pas sur le mont Olympe : c'est essentiellement un dieu errant.

Nécropole de Monterozzi (Tarquinia) : tombe des Olympiades Jean-Claude Daumas pour Latine Loquere MONTEROZZI (Secondes Arches ; transférée au Musée de Tarquinia) Découverte : 1958 Chambre unique rectangulaire, plafond à double pente, columen. Paroi d´entrée (décor très détérioré) : sur le fronton : 1 personnage de banquet ; au-dessous : quelques traces de peinture. Paroi du fond “ fronton : scène de banquet avec 4 personnages (2 de chaque côté du support du columen) et les récipients typiques : 1 kylix, 1 olpé, 1 cratère à volutes pour le mélange vin-eau. Tombe des Olympiades Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La tombe des Olympiades (de l'italien « tomba delle Olimpiadi ») est une des tombes étrusques peintes[1] de la Nécropole de Monterozzi, dont les fresques ont été transférées dans une reconstitution de la tombe au musée archéologique national de Tarquinia. Description[modifier | modifier le code] La tombe a été découverte en 1958 par la fondation Carlo Maurilio Lerici et daterait du VIe siècle av. J.

La tombe des Taureaux. - Au Fil du Temps Dans la partie gauche, trois personnages s'adonnent à des jeux érotiques. Un homme nu, agenouillé, porte sur le dos une femme (au corps blanc) en tenue légère, transparente et coiffée d'un tutulus . Les jambes en l'air, elle s'offre à la pénétration de l'homme debout devant elle. Le taureau de gauche est sagement couché et semble parfaitement calme et indifférent. On se pose tout de même un certain nombre de questions sur cette décoration sépulcrale qui peut apparaître pour nous, qui la regardons 2500 ans plus tard, quelque peu incongrue ... Comment interpréter l'attitude opposée des deux taureaux dans ces deux scènes ?

Chant I (Iliade) Chante, Déesse, la colère du Péléide Achille, pernicieuse colère qui valut aux Achéens d'innombrables malheurs, précipita chez Hadès les âmes généreuses d'une foule de héros, et fit de leurs corps la proie des chiens et de tous les oiseaux — ainsi s'accomplissait la volonté de Zeus — depuis le moment où, sitôt après leur querelle, se séparèrent l'Atride roi des guerriers, et le divin Achille. Quel dieu les jeta dans la lutte et dans ce désaccord ? Le fils de Latone et de Zeus.

Le sport dans la civilisation étrusque : entre Grèce et Rome 1 Voir J.-P. Thuillier, Les Etrusques. La fin d’un mystère ?, Paris, 1992 ; Id., Les Etrusques. Hist (...) Tombe du Baron Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La tombe du Baron (en italien Tomba del Baron) est l'une des tombes étrusques peintes[1] de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia. Description[modifier | modifier le code]

Chant XVIII (Iliade): le bouclier d'Achille (ekphrasis) Ainsi combattaient-ils, à la façon d'un feu qui multiplie ses flammes. Cependant Antiloque, rapide messager, parvint auprès d'Achille. Il le trouva devant ses nefs aux cornes relevées, méditant au fond de son esprit sur ce qui déjà venait de s'accomplir. Tombe des Augures Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La tombe des Augures (en italien tomba degli Auguri) est une des tombes étrusques peintes[1] de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia. Description[modifier | modifier le code] Réalisée entre -540 et -530 probablement par un peintre grec d'Orient, et découverte en 1878, la Tombe des Augures de Tarquinia est une tombe étrusque a camera.

Tombe des Lions rouges Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La tombe des Lions rouges (en italien, Tomba dei Lioni rossi) est une tombe étrusque de la nécropole de Monterozzi dans la province de Viterbe du Latium (Italie). Description[modifier | modifier le code]

Related: