background preloader

Portail:Creative Commons

Biens Communs -- Commons -- Bens comuns -- Bienes comunes La privatisation et la marchandisation des éléments vitaux pour l'humanité et pour la planète, sont plus fortes que jamais. Après l'exploitation des ressources naturelles et du travail humain, ce processus s'accélère et s'étend aux connaissances, aux cultures, à la santé, à l'éducation, aux communications, au patrimoine génétique, au vivant et à ses modifications. Le bien-être de tous et la préservation de la Terre sont sacrifiés au profit financier à court terme de quelques-uns. Les conséquences de ce processus sont néfastes. Le Forum Social Mondial de 2009, à Belem, Pará, au Brésil, se déroule au moment particulier où la globalisation néo-libérale, dominée par des marchés financiers hors de tout contrôle public, échoue spectaculairement. Cette prise de conscience s'appuie sur une vision de la société qui place le respect des droits humains, la participation démocratique et la coopération au coeur de ses valeurs.

EduTech Wiki Apprendre à élargir les droits d'usages L’implication d’un nombre croissant de collectivités dans les cartes et données ouvertes après l’essor du libre, le succès de wikipedia, les initiatives de journalisme citoyen, le développement des blogs et réseaux sociaux ouvrent de nouveaux possibles des sociétés numériques. A côté des modèles sécuritaires et privatifs prônés par les partisans intéressés des monopoles et d’une expression contrôlée, émergent les co-productions de biens communs élargis, le besoin d’un accès facilité aux savoirs et aux cultures, l’envie d’une culture plus collaborative que compétitive , d’une transparence revendiquée. Mais la question des droits d’usage élargie est complexe et il nous faut apprendre ces pratiques et usages de la mise en biens communs. Par défaut un article, une photo publiée sur le web sont soumis au droit d’auteur strict qui interdit toute réutilisation sans un accord explicite de l’auteur. Alors pourquoi ne pas faciliter cet usage élargi des contenus numériques ? Nous sommes à un carrefour

Exceptions au droit d'auteur dans un cadre pédagogique Ce que dit la loi Le droit d’auteur est défini par l’article L 111-1 du Code de la Propriété intellectuelle, article L 111. L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Dans l'exercice du métier d'enseignant, il convient évidemment d'adopter une attitude professionnelle qui tienne compte des contraintes imposées par la législation en vigueur. Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire : (...) 3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source : (...) Quelles sont les exceptions dont peut se réclamer spécifiquement la pratique pédagogique ? Que peut faire l'enseignant ? 1.1.1 Utilisation d'œuvres intégrales et d'extraits d'œuvres dans la classe Les reproductions temporaires d'œuvres intégrales ou d'extraits d'œuvres exclusivement destinées à la représentation en classe sont couvertes par les accords. Attention ! Conditions générales

Droit, photos et musées (II) « Au canard-lapin L’interdiction des photos au musée d’Orsay a fait couler beaucoup d’encre. J’ai déjà rédigé un billet sur les fondements juridiques douteux d’une telle interdiction. D’autres (qualifiés, eux) ont fait de même : voir par exemple l’article d’Anne-Laure Stérin, « Un musée peut-il interdire de photographier ? », sur le site de l’Association des professionnels de l’information et de la documentation (ADBS). Il en ressort clairement que les musées publics n’ont aucune raison légale d’interdire de photographier leurs collections. N’ayant jamais fait de droit civil, je ne m’étendrai pas sur la validité de la qualification de contrat ou sur la validité des contrats eux-mêmes — le visiteur a-t-il bien connaissance des règles qu’il est censé tacitement accepter ? En l’occurrence, la loi du 4 janvier 2002 relative aux musées de France dispose que : Faire des photos me paraît personnellement relever de « la connaissance, de l’éducation et du plaisir du public ». Une liberté n’est jamais absolue.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE: Blog - Bernard Stiegler : l'open data est « un événement d’une ampleur comparable à l’apparition de l’alphabet » RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique.. RSLN : Que représente le développement de l’open data dans la grande aventure du numérique ? Bernard Stiegler : C’est l’aboutissement d’une rupture majeure déjà largement entamée, et qui n’a rien à voir avec les précédentes. Toutes les technologies monopolisées par l’industrie de la culture, au sens large du terme, pendant un siècle, sont en train de passer entre les mains des citoyens. C’est un événement d’une ampleur comparable à l’apparition de l’alphabet qui, comme technique de publication, c’est à dire de rendu public, est au fondement de la res publica, tout comme à ce qui s’est déroulé après Gutenberg et la Réforme, généralisant l’accès à l’écriture imprimée et au savoir. À présent, toutes les activités industrielles, culturelles et scientifiques laissent désormais une trace numérique que chacun peut exploiter grâce à des outils de plus en plus accessibles. RSLN : L’Open data n’est qu’un maillon de cette révolution… Des idéologies différentes Bernard Stiegler : C’est vrai.

Cours complet : Culture Numérique de l’Enseignant : Droits et Obligations Chaque année, l’Académie de Lyon fournit en ligne (et en Creative Commons) son Cours : Culture Numérique de l’Enseignant : Droits et Obligations. Ce cours est construit en regard des compétences A32, A33 et A34 du référentiel C2i2e (C2I Enseignant). La consultation et l’étude de ce cours permettent de valider la compétence A21, relevant de la formation à distance. Il est constitué d’éléments d’information et de conseils pratiques, qui constituent les savoirs de bases pour l’enseignant. Chaque élément de ce cours est complété d’une sitographie sélectionnée, qu’il est conseillé de consulter pour approfondir les savoirs. Les contenus des pages de cours font référence au site Légamédia Educnet, base de ressources en France pour les acteurs de l’Education Nationale. Ce cours actualisé délivre aussi des points de repères actualisés indispensables pour les animateurs multimédia en EPN (espace public numérique). Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Rhône-Alpes

Coming Together to Give Schools a Boost Fixes looks at solutions to social problems and why they work. We only have to consider some of the nation’s greatest achievements to appreciate what’s possible when we coordinate efforts rationally. At its peak, for example, the Apollo program, which put a man on the moon, involved 400,000 people and 20,000 companies and academic organizations. The Manhattan Project, which produced the first atomic bomb, coordinated the work of 130,000 scientists, engineers and others. Leaders in the Cincinnati area are uniting to help students from ‘cradle to career.’ This week, I’m focusing on a new strategy for addressing large-scale social problems that has been dubbed “collective impact.” The first meetings focused on boosting college readiness, but the focus soon expanded. Since the launch of the network, the partners have reported gains in several areas on Strive’s annual “report cards” (pdf). Improving schools by using data for progress, not punishment.

Dis papa, c'est quoi une « œuvre culturelle libre » ? Quelle est la différence graphique entre la page officielle de la licence Creative Commons By ou By-Sa et celles des autres licences de la famille Creative Commons, comme par exemple la By-Nc-Nd ? Réponse : la présence pour les premières et l’absence pour les secondes du tampon virtuel « Approved for Free Cutural Works », créant ainsi une sorte de scission parmi les licences (on remarquera également que l’on passe du vert au jaune sur le bandeau des pages web). Or, lorsque l’on clique sur ce tampon, on se retrouve sur le site FreedomDefined.org qui prend le risque de proposer une définition précise de ces « œuvres culturelles libres ». C’est cette définition que nous avons reproduit ci-dessous et que nous vous proposons de commenter ensemble si vous le voulez bien (en admettant, provocation gratuite, que Facebook, Twitter et votre propre blog perso vous laissent encore le temps d’intervenir ailleurs que dans votre « egosphère »). Définition des œuvres culturelles libres (version 1.1)

«Éduquer à la responsabilité face aux risques» Une mission de l'École : former des citoyens responsables Tous les élèves doivent acquérir au cours de leur scolarité les savoirs et les comportements nécessaires pour prévenir une situation de danger, pour se protéger et pour porter secours. Cette éducation à la responsabilité face aux risques est inscrite dans le Code de l'Éducation. De nombreuses actions de prévention et d'éducation à la sécurité sont développées dans les établissements scolaires, de l'école au lycée. Caractéristiques des actions : des situations d'apprentissage ancrées dans les programmes, des actions de formation à la vie scolaire, des exemples tirés de la vie quotidienne des élèves. un travail d'équipe liant dans le cadre d'un projet éducatif enseignants, personnels d'éducation, personnels de santé, partenaires extérieurs. Un guide pratique Brochure «Éduquer à la responsabilité face aux risques» Un guide pratique pour l'école, le collège et le lycée Collection "Repères" - Guides d'intervention en milieu scolaire

14 questions à propos des nouveaux textes relatifs à l'exception dite pédagogique Protocole d'accord sur la propriété intellectuelle BO N° 5 du 04 février 2010 : Préambule Les accords conclus le 13 mars 2006 entre les ministères de l’éducation nationale, et de l’enseignement supérieur et de la recherche, en présence du ministère de la culture, et les différentes sociétés d’auteurs, relatifs à l’utilisation des œuvres cinématographiques et audiovisuelles ainsi que l’utilisation des œuvres musicales à des fins d’illustration des activités d’enseignement et de recherche sont venus à échéance le 31 décembre 2008. Le Protocole d’accord conclu le 15 juin 2009 [1] est toujours en cours de négociation financière entre les sociétés des auteurs et l’Etat. Ce dernier a par conséquent décidé de reconduire le dispositif des accords du 13 mars 2006. Les conditions générales restent inchangées, l’œuvre utilisée doit être mise en perspective pédagogique obligatoirement. Le principe L’exception Les questions Réponse 5 : Non.

CNIL Jeunes

Related: