background preloader

Syndrome de Stockholm

Syndrome de Stockholm
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le syndrome de Stockholm désigne un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d'empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d'identification et de survie. Le terme « syndrome de Stockholm » a été créé par le psychiatre Nils Bejerot en 1973, mais le mécanisme était déjà bien connu et avait été décrit, entre autres, par des psychanalystes comme Sandor Ferenczi – qui parle d'« identification à l'agresseur » – comme modalité psychique d'adaptation à toutes sortes de situations traumatiques[1], ou par Janine Puget[2]. Ce comportement paradoxal et apparemment incompréhensible, qu'on retrouve notamment chez les victimes de prises d'otages, a également été décrit et analysé en 1978 par le psychiatre américain Frank Ochberg, en relation avec un fait divers. Le fait divers à l'origine[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm

Related:  Interculturalité dans les albums JeunesseServitude moderne et volontaire, conditionnementFun factNotions & concepts ( Ψ )DA

Le voleur de poule Texte écrit par les élèves de CM2-A à partir de l’album le voleur de poule de Béatrice Rodriguez , collection Histoire sans paroles, Autrement jeunesse. Il était une fois, à l’ores d’une forêt, une petite chaumière où vivaient un ours nommé Patate molle, un lapin s’appelant Oscar et un coq nommé Nicorico. Cocorico !!! chanta le coq Tu vas te la fermer…espèce de poule mouillée, dit Patate molle.

Le syndrome de Stockholm Partager cette page: Auteur: Jérôme Vermeulen psychologue Un hold-up à Stockholm Durant l'été 1973, un hold-up qui a lieu à Stockholm va mal tourner. Les braqueurs sont obligés de prendre en otage plusieurs employés qu'ils vont séquestrer durant plusieurs jours. Projet MK-Ultra Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le projet MK-Ultra[1] (ou MKUltra), dévoilé en 1975, est le nom de code d'un projet secret illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l'injection de substances psychotropes ou par signaux bioélectriques (sous-programme 119). De 1951 à 1963, il se nommait projet Artichoke ; le projet Bluebird (1951-1953) lui est apparenté [réf. à confirmer][2].

La nuit du visiteur / Benoît Jacques Comme vous devez sans doute déjà le savoir « la nuit du visiteur » de Benoît Jacques a reçu le prix Baobab en Novembre 2008 !?… Difficile donc de se procurer cet album après un tel succès… La semaine dernière, nous l’avons enfin eu entre les mains Et quel plaisir !!!

Étienne de La Boétie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étienne de La Boétie ([labɔesi][1] ou [labwa'ti] « avec un t dur comme dans ortie »[2]) est un écrivain humaniste et un poète français, né le à Sarlat et mort le à Germignan, dans la commune du Taillan-Médoc, près de Bordeaux. La Boétie est célèbre pour son Discours de la servitude volontaire. Il fut l'ami intime de Montaigne qui lui rendit hommage dans ses Essais. Effet Streisand Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'effet Streisand est un phénomène médiatique au cours duquel la volonté d’empêcher la divulgation d’informations que l'on aimerait garder cachées — qu'il s'agisse de simples rumeurs ou des faits véridiques — déclenche le résultat inverse. Par ses efforts, la victime encourage malgré elle l'exposition d'une publication qu'elle souhaitait voir ignorée. Il s'agit donc à proprement parler d'un « effet pervers »[1]. Origine[modifier | modifier le code] L'expression « effet Streisand » fait référence à un incident, survenu en 2003, au cours duquel Barbra Streisand avait poursuivi en justice l'auteur et le diffuseur d'une photographie aérienne de son domaine privé, Kenneth Adelman et Pictopia.com, afin d'empêcher sa propagation[2],[3].

L'inquiétante étrangeté Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'inquiétante étrangeté (Das Unheimliche en allemand) est un concept freudien. L'essai, paru en 1919 et traduit en français par Marie Bonaparte, analyse le malaise né d'une rupture dans la rationalité rassurante de la vie quotidienne. D'après sa correspondance avec Sándor Ferenczi dans une lettre datée du 12 mai 1919, Freud déclare avoir exhumé un vieux travail. Les notes en bas de page indiquent que son ouvrage Totem et Tabou était déjà paru. La date exacte de cette première version n'est pas connue.

L'ogre, le loup, la petite fille et le gâteau de Corentin Mardi 7 février 2006 2 07 /02 /Fév /2006 20:49 Auteur : Philippe Corentin. Thèmes : Logique, nourriture, humour Philippe Corentin reprend ici le conte du chou, de la chèvre et du loup avec beaucoup d'humour, car c'est un album rigolo que celui là.

[Infographie Médias] Qui consomme quoi et quand?  Cette infographie réalisée par l’équipe de MBAOnline.com, détaille la consommation des médias par tranches d’âges et par tranches horaires. En tout, 5 générations ont été étudiées et 15 activités, connectées ou non, ont été matérialisées par différents pictogrammes. Le résultat est intéressant, on apprend par exemple que: Au réveil les 18-29 ans se partagent entre l’écoute d’information à la radio et la consultation des news sur Facebook.Tandis que les plus jeunes préfèrent, eux, écouter de la musique sur leur baladeur.La generation X et les Baby Boomers se dirigent pour leur part majoritairement vers la radio.Sans surprise, de 20h à 23H la télé reste le média le plus consommé. Et ce, par toutes les tranches d’âges.

Logorrhée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une logorrhée (de logo-, la « parole » et de -rrhée, tiré du grec rheî, « couler ») est un flux de paroles. Explication[modifier | modifier le code] La logorrhée recouvre un besoin fort de parler, souvent de façon incohérente, généralement avec un débit rapide et continu. Elle peut être associée à certaines maladies mentales, lorsqu'elle prend la forme d'une pulsion irrépressible de parole (troubles bipolaires par exemple). On constate aussi une logorrhée chez les enfants souffrant d'une hydrocéphalie.

Related: