background preloader

Matthieu Ricard : «Que l’on arrête de nous tanner en disant que les gens sont naturellement méfiants !»

Matthieu Ricard : «Que l’on arrête de nous tanner en disant que les gens sont naturellement méfiants !»
Rencontrer le moine boudhiste Matthieu Ricard, c’est se faire servir un excellent thé, agrémenté d’un optimisme presque béat. Il dit qu’on le prendra pour un «imbécile», on ajoutera «heureux» ! L’ancien chercheur en biologie moléculaire a publié Vers une société altruiste, aux éditions Allary, avec la collaboration de Tania Singer, chercheuse en neurosciences. Etonnante proposition que de lier des disciplines a priori antagonistes - bouddhisme versus économie, sacré versus tangible. Avec son franc-parler, il prone davantage de bienveillance et de compassion dans nos systèmes financiers. Naïveté assumée, certes, mais réconfortante. Dans nos sociétés individualistes, l’altruisme n’est-il pas une valeur en berne ? C’est notre grand défi par excellence. Vous avez rencontré des chercheurs en neurosciences. Si on ne le fait pas, on nous reproche d’être de doux rêveurs ! Rapprocher le bouddhisme et l’économie, une idée surprenante ? Vous expliquez que l’on peut s’entraîner à la compassion?

http://www.liberation.fr/economie/2015/08/21/matthieu-ricard-que-l-on-arrete-de-nous-tanner-en-disant-que-les-gens-sont-naturellement-mefiants_1367178

Related:  Synthèse sociétaleECO 1.4 histoire pensée économiqueThought provokingÉcologie

L’humain, un « insoutenable » superprédateur LE MONDE | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Vous vous demandez ce que la science appelle un superprédateur ? Regardez-vous dans le miroir. Une étude publiée dans la revue Science, vendredi 21 août, démontre que l’énorme pression exercée par l’humain sur les populations animales, terrestres comme marines, en fait un prédateur unique, et à même de déséquilibrer totalement les écosystèmes et les chaînes alimentaires, ainsi que de provoquer des extinctions de masse. L’idée d’une exploitation extrême de la faune sauvage est déjà largement documentée. Mais les travaux de l’équipe de Chris Darimont, de l’université Victoria au Canada, ont cherché à analyser ce tableau de chasse sous un autre prisme : en comparant l’impact de l’homme à celui d’autres prédateurs non humains.

L’économie malade de ses modèles L’économiste Gaël Giraud, coordinateur de la traduction de l’ouvrage «L’Imposture économique», suggère une remise en cause radicale des fondements scientifiques et mathématiques de l’économie «orthodoxe». Il nous explique pourquoi. Chef économiste à l’Agence française de développement et directeur de la chaire « Énergie et prospérité », vous avez coordonné la traduction de l’ouvrage de l’Australien Steve Keen, L’Imposture économique, parue aux éditions de l’Atelier. Vous partagez avec lui, qui avait annoncé l’imminence d’une crise financière dès 2005, sa remise en cause radicale des fondements de l’économie néoclassique.

En Finlande, travailler pourrait devenir un choix Dans sa déclaration de politique générale, le premier ministre finlandais a expliqué vouloir expérimenter un revenu universel. Une allocation de base versée à tous les citoyens qui devrait atteindre 1000 euros. Jusqu'ici, l'idée ressemblait surtout à une lubie utopiste réservée aux stricts milieux intellectuels. Si l'on ne connaît pas encore les détails exacts du projet de loi présenté par le premier ministre finlandais, Juha Spilä, on en connaît les contours. Le gouvernement de centre droit entend tester dans les prochains mois l'idée d'une allocation de base pour tous les citoyens du pays, sans distinction d'âge, de situation sociale ou de santé. L'expérimentation devrait être réalisée dans un premier temps dans une région du pays fortement impactée par le chômage servant de laboratoire.

Les 8 propositions de Pierre Rabhi pour vivre en prenant soin de la vie « La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d’un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit. » Les propositions qui suivent sont extraites de la Charte Internationale pour la Terre et l’Humanisme, écrite par Pierre Rabhi pour le mouvement Colibris, issue de son livre Vers la Sobriété Heureuse, paru en 2010 aux éditions Actes-Sud. Plus que de simples idées, ces propositions réinventent un modèle de société pour proposer une alternative au monde d’aujourd’hui. #1 : L’agroécologie, pour une agriculture biologique et éthique

Pourquoi la couleur des océans varie-t-elle et quelle importance cela a-t-il sur l’environnement ? Pour l’auteur de « Ulysse », James Joyce, elle tirait sur le « vert morve ». Le poète Lord Byron y voyait plutôt un bon vieux bleu foncé. Homère, quant à lui, la comparait à un « vin noir ». Comprendre les freins à l’économie du partage Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions d'Aurélien Duthoit Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Precepta Stratégiques Accéder à Xerfi Canal Économie Des bretelles anti-crise cardiaque remboursées par la Sécu- 4 juin 2015 Des bretelles contre les accidents cardiaques ? C'est le nouvel outil remboursé par la Sécurité sociale depuis mars 2015 et qui équipe déjà une dizaine de patients en France dont trois au CHU de Rennes où nos confrères de Ouest-France ont réalisé un reportage publié mardi 2 juin 2015. 3.300 personnes chaque année en France

Dix propositions pour prospérer sans croissance On assiste à l’avènement en Europe, de l’Espagne à la Catalogne, de la Grèce à la Slovénie et à la Croatie, d’une gauche nouvelle dont la nouveauté tient non seulement aux idées mais aussi au jeune âge de ses membres. Cette gauche sera-t-elle aussi une gauche verte et proposera-t-elle un modèle coopératif alternatif pour l’économie inspirée des idées de la décroissance ? Ou, à l’instar de la nouvelle gauche d’Amérique latine, conditionnée par les exigences du capitalisme global, cette nouvelle gauche reproduira-t-elle la logique expansionniste du capitalisme en se bornant à substituer les sociétés multinationales par des sociétés nationales, répartissant un peu mieux les miettes entre la populace ? Comme contribution à ce débat, n ous présentons ci-après dix propositions, inspirées par la décroissance, que nous avons rédigées pour le contexte espagnol. Audit citoyen de la dette.

John Nash, la théorie des jeux et la question du bon choix LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Philippe Pajot Le mathématicien américain John Forbes Nash est mort à l'âge de 86 ans. Ci-dessous, un article datant de mai 2013 où il est question de sa spécialité, la théorie des jeux. BALLAST Aurélien Barrau : « Le combat animalier est frère des combats d’émancipation et de libération » Entretien inédit pour le site de Ballast L’anthropologue Claude Lévi-Strauss estimait que « l'homme a resserré trop près de lui même les frontières de son humanité ». À ne plus appréhender le monde qui nous entoure autrement que par ce que nous pouvons y prendre, nous n'avons de cesse de surexploiter le milieu naturel et de menacer sa capacité de régénération.

Altermondialisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Slogans altermondialistes lors de la manifestation au Havre contre le sommet du G8 2011 à Deauville. Les mouvements altermondialistes regroupent divers acteurs qui, opposés à ce qu'ils appellent le « mondialisme néolibéral », jugé injuste et dangereux, revendiquent la mise en place d'une autre mondialisation. Leur diversité incite à parler davantage de mouvance que de mouvement au singulier.

Related: