background preloader

Au lycée, un cours pour démonter les théories du complot - Le Monde

Au lycée, un cours pour démonter les théories du complot - Le Monde
Confrontés aux doutes de leurs élèves sur la réalité des attentats du 7 janvier contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo, deux enseignants de région parisienne ont décidé de décortiquer en classe les théories du complot. « On a eu des confusions à cause d'Internet qui transmettait de mauvaises informations ou qui donnait d'autres idées, qui nous faisait douter en fait... Il y a en qui disent que c'était un complot, que le policier à l'entrée de Charlie Hebdo, il n'a pas été tué », raconte Hanane, élève de seconde du lycée Paul-Eluard à Saint-Denis. Face à ces discours, « les leçons de morale “descendantes” ne servent à rien : il faut partir des discours des élèves, de leur pratique des réseaux sociaux », estime Guillaume Gicquel, professeur d'histoire-géographie. Avec Anne Pellegrini, sa collègue de français, il a donc proposé aux élèves de regarder et analyser en classe des vidéos trouvées sur Internet ou Facebook. « A quoi a-t-on affaire ? Avec AFP

http://www.lemonde.fr/campus/article/2015/02/09/au-lycee-un-cours-pour-demonter-les-theories-du-complot_4572804_4401467.html

Related:  Conspirationnisme et complotisme (EMI)désinformation - intoxressources documentationlecture d'images, de textes diversLes théories du complot

Pourquoi les théories du complot cartonnent? En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Replay Emissions bien ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 1 La photo de la "Joconde syrienne" est un fake Tour à tour vendeuse de chewing-gums dans les rues d’Amman en Jordanie, puis souffrant de malnutrition dans Madaya assiégée par le régime syrien, cette fille aux grands yeux bleus a longtemps ému les réseaux sociaux. À tel point que les médias l’ont surnommée la "Joconde syrienne". Pourtant, rien de tout cela n’est vrai.

Wikipédia:Projets pédagogiques Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. C'est un fait : les élèves et étudiants utilisent massivement Wikipédia, parfois avec des usages inappropriés — copiés-collés, absence de croisement des sources, etc. Il y a donc tout intérêt à les former à l'utilisation correcte de cet outil et à développer leur esprit critique. Au-delà de la sensibilisation, faire rédiger les élèves sur Wikipédia permet de les confronter à une communauté de travail réelle, de les entraîner au travail collaboratif et de leur fournir une éducation au numérique. Un autre avantage est la satisfaction que procure une production immédiatement publiée et disponible en ligne sur la durée (contrairement à un devoir rendu sur papier). La contribution à Wikipédia oblige enfin à la recherche documentaire, puisque toute information, pour être ajoutée, doit être sourcée, et permet le développement de connaissances sur le respect du droit d'auteur et les licences libres.

L’embrigadement Radicalisation, complotisme et réseaux sociaux : comment en parler sans danger Les événements de janvier et novembre 2015 ont placé la notion de radicalisation au cœur des réseaux sociaux numériques : les personnes qui ont commis les attentats se seraient radicalisées en ligne et auraient utilisé les réseaux sociaux pour se former et se coordonner dans leurs actions. Le sujet est délicat car il est porteur de risques de censure ou de diminution des libertés notamment en ligne. Définitions Pour éviter les confusions et les amalgames, il faut bien clarifier les définitions, même si elles ne sont pas stables : Les trois questions à se poser face à une théorie du complot "Spicee", média d'information en ligne, publie en partenariat avec Europe 1 "Conspi Hunter", une série de documentaires visant à mettre en lumière et démonter les mécaniques à l'œuvre dans les "théories du complot". Dans son deuxième numéro (la vidéo ci-dessus, en illustration de l'article), les réalisateurs expliquent quelles sont les trois questions à se poser systématiquement devant une théorie du complot : quelle est la source de ces théories ? Que se passe-t-il si on les pousse jusqu'au bout ? N'y a-t-il pas une explication de bon sens à mettre à la place ? Charlie Hebdo, le 11 septembre, les "reptiliens", les avions qui balancent des somnifères… Dans cette série de documentaires, les journalistes entendent s'attaquer aux thèmes préférés des complotistes, ces théoriciens qui interprètent les événements du monde par la conspiration, souvent celle d'une poignée d'élites cachée et toute puissante. >> Est-il vraiment pertinent de s'attaquer à ces théories ?

Les théories du complot sont peu plausibles : une équation le prouve Un chercheur a écrit une équation qui permet de prévoir la probabilité qu'un complot soit maintenu secret en fonction du nombre de personnes impliquées. On se demande parfois comment les projets maléfiques des méchants de films d’action peuvent rester secrets si longtemps avec autant d’employés qui s’affairent dans des bases hyper secrètes. N’y a-t-il pas un risque qu’au moins l’un d’eux parle de son travail après un verre de trop et ne ruine la conspiration?

Guide de survie numérique : comment détecter et éviter de propager des rumeurs ? Comment ne pas se laisser piéger par une intox sur le web ? RSLN vous propose trois étapes indispensables pour éviter de participer à la propagation d’une rumeur. Les tragiques événements de novembre l’ont montré une fois de plus : il en faut peu pour que les rumeurs, même les plus insensées, se propagent en temps réel sur le web. Si ce n’est la question de la temporalité, la diffusion d’une rumeur n’a rien de bien nouveau en soi. Pour autant, ni les Etats, ni les médias, ni bien sûr des millions d’internautes n’échappent au phénomène. Face à cela, des bonnes pratiques existent.

Education aux médias - CLEMI Le Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information est «chargé de l'éducation aux médias dans l'ensemble du système éducatif» (décret du 28/03/2007). Culture médiatique et numérique Internet responsableLa large utilisation des réseaux sociaux par les jeunes et l'essor des médias participatifs nécessitent plus que jamais... ConcoursOpération académique ou nationale, le concours est un dispositif qui vous permet d'expérimenter sur une courte période... Organisation académique Le projet académiqueParticularités de l’académie de Bordeaux en matière d’éducation aux médias et à l’information Les classes médiasInitiées dans l’académie de Bordeaux en septembre 2008 à titre expérimental, ces classes reposent sur une...

Un journaliste raconte comment il a piégé des complotistes “Prendre les conspis à leur propre piège”. C’est l’idée qui a germé dans la tête de Thomas Huchon, journaliste pour le nouveau site d’information Spicee, site 100% vidéo, lancé en juin 2015. Il a réalisé un documentaire de 42 minutes (lien payant) dans lequel il tente d’observer la propagation d’une fausse information au sein de celle qui est surnommée la “complosphère”. Après s’être inventé une fausse identité sur Twitter et Facebook sous le nom de “Lionel Perrottin” en avril dernier, le journaliste a créé et propagé un faux documentaire complotiste dans lequel il est affirmé que le virus du Sida a été inventé par les Etats-Unis, que Cuba a, en réponse, développé un vaccin contre la maladie, et que c’est pour cette raison que le Barack Obama a mis fin au blocus contre l’île cubaine depuis la seconde moitié de 2015. Nous avons demandé à Thomas Huchon de nous parler de la genèse de son documentaire ainsi que de ses projets futurs. Quel est le but de ce docu ?

Related: