background preloader

Fair use

Fair use
Fair use is a limitation and exception to the exclusive right granted by copyright law to the author of a creative work. In United States copyright law, fair use is a doctrine that permits limited use of copyrighted material without acquiring permission from the rights holders. Examples of fair use include commentary, search engines, criticism, parody, news reporting, research, teaching, library archiving and scholarship. It provides for the legal, unlicensed citation or incorporation of copyrighted material in another author's work under a four-factor balancing test. Fair use is one of the traditional safety valves intended to balance the public's interest in open access with the property interests of copyright holders. Fair use under United States law[edit] The legal concept of "test copyright" was first ratified by the United Kingdom of Great Britain's Statute of Anne of 1709. Once these factors were codified as guidelines in 17 U.S.C. § 107, they were not rendered exclusive. Related:  open art / open culture

Internet ravit la culture En créant une zone de réappropriation illimitée des contenus, le web ouvre la voie au remix populaire de la culture. Un fait majeur dans l'histoire de la propriété intellectuelle et de la création que décrypte André Gunthert, chercheur à l'EHESS. Dans son célèbre article “L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique”, publié en 1939, Walter Benjamin dessine l’opposition paradigmatique de deux cultures. Face à l’ancienne culture bourgeoise, appuyée sur le modèle de l’unicité de l’œuvre d’art, les nouveaux médias que sont la photographie et le cinéma imposent par la “reproductibilité” le règne des industries culturelles. Un demi-siècle plus tard, la révolution des outils numériques nous confronte à une nouvelle mutation radicale. Mythologie des amateurs Cette évolution a d’abord été perçue de façon confuse. Dans cette mythologie optimiste, l’amateur est avant tout conçu comme producteur de contenus vidéos, selon des modalités qui ont des relents de nouveau primitivisme.

The TEACH Act The TEACH Act Intro | Section 110(2) | Checklist | TEACH Act Toolkit Introduction Copyright law provides educators with a separate set of rights in addition to fair use, to display (show) and perform (show or play) others' works in the classroom. Until recently, however, when the classroom was remote, the law's generous terms for face-to-face teaching in Section 110(1) shrank dramatically in Section 110(2) -- some would say to the vanishing point! These severe limitations on what could be performed in distance education received lots of attention. The Copyright Office prepared its report and recommended significant changes. The TEACH Act expands the scope of educators' rights to perform and display works and to make the copies integral to such performances and displays for digital distance education, making the rights closer to those we have in face-to-face teaching. Section 110(2)'s expanded rights 1. Exclusions from coverage Not everyone, nor every work, is covered. Conditions: 1. a. 2. a.

France : plus de 15 ans de numérique pour les musées < @_omr notes Il est courant de lire ou d'entendre que les musées viennent tout juste de s'ouvrir au numérique et qu'il s'agit même d'une révolution ! (Un exemple parmi tant d'autres : "Les musées, à l’aube d’une révolution numérique ?" - inria.fr - 16/07/2012) Si la présence du numérique s'intensifie au musée comme dans le reste de la société, elle est loin d'être nouvelle. Quelques repères : Création par le ministère de la culture d'une base de données des peintures des musées français. Premières bornes interactives à la Cité de Sciences et de l'Industrie. "Mémoires de Pierre" (film incluant 3 minutes d'images de synthèse), prémisse aux réalisations du projet Gunzo (numérisisation et reconstitution la grande église de Cluny) Mars : livre d'or multimédia (vidéo) à la Cité des sciences - créé pour la manifestation "Cliquez pour le savoir" (puis utilisé dans différentes expositions). * Juillet : Ouverture du site internet du Louvre MILIA 1995 Le DVD-Rom du Musée du Louvre

the eCourse « Teaching Art Online tao: the way is an eCourse designed to teach artists how to create an eLearning environment for their students with digital download tutorials, eBooks and multimedia online classes. The journey begins by learning how to create a small (5-10 page), beautiful and effective PDF tutorial suitable to share a short technique. The course continues on the path to a rich student experience by showing you how to turn a series of tutorials into an eBook and then takes eLearning to another level by exploring ways to give your students a rich, multimedia learning experience. Build on your skills with each module. The eCourse comes with me as your patient guide. Teaching Art Online - the way to bring art classes to students around the world. Class begins February 4, 2013 and ends March 29, 2013. Module One: Creating A Digital Download {Art Tutorials} Watch over my shoulder as I create a PDF tutorial using free software that works whether you are on a PC or a Mac. In this Module Learn How To: Just Added!

Et si Albrecht Dürer avait eu un Tumblr ? Un détour par la Renaissance, quand les œuvres des artistes étaient recopiées par la gravure : voici ce que nous propose Calimaq dans cette chronique pour mieux éclairer les problèmes actuels du droit d'auteur. Et in fine trouver des pistes de solutions pour réconcilier tous les partis. Imaginons un instant que le peintre et graveur Albrecht Dürer soit soudainement transporté depuis la Renaissance jusqu’à notre époque et que pour diffuser ses œuvres, il décide d’ouvrir un profil sur la plateforme de microbbloging Tumblr… L’hypothèse peut paraître un brin saugrenue, mais une telle manipulation de l’espace-temps constituerait une expérience fascinante. Car Dürer fut l’un des artistes les plus copiés en son temps et il était particulièrement susceptible vis-à-vis des reproductions de ses créations réalisées sans autorisation, notamment ses gravures. Malheur à toi, voleur du travail et du talent d’autrui. Monograms of Albrecht Dürer. Tu ne copieras point (le monogramme) Jésus face à Hérode.

Online Art Teacher Company Name: The Art Institutes APPLY Job Title: Adjunct Art Teacher Job Code: 17846 Location: Draper, Utah 84020 Job Category: Education/Training Date Posted: 08-16-2012 SEND TO FRIEND Job Description: Job Summary The part time instructor facilitates meaningful learning of the course competencies in the curriculum and proactively supports all facets of the learning environment. Key Job Elements Will teach classes in foundation arts, color theory, fundamentals of design, observation drawings, drawing in perspective. Reports To: Dean of System-Wide Programs, Academic Department Director Directly Supervises: None Interacts With: Academic affairs department, other school/campus functional areas, curriculum task force and other committees, other faculty, and students Job Requirements Knowledge: Master’s degree in Art. Work Environment The work environment characteristics described here are representative of those an employee encounters while performing the essential functions of this job.

Open Data : Europeana ouvre les données de 20 millions d'oeuvres Europeana, la médiathèque co-financée par l'Union Europénne, a annoncé mercredi la mise en ligne d'un ensemble de métadonnées couvrant 20 millions d'oeuvres numérisées, sous une licence gratuite qui autorise toute forme d'exploitation. Excellente nouvelle pour les développeurs, et pour les amateurs d'art. Alors qu'en France les données culturelles sont exclues du champs des données devant être offertes librement au public, Europeana a annoncé mercredi l'ouverture de ses métadonnées couvrant 20 millions d'oeuvres référencées, dans 29 langues. Les données accessibles via une API sont publiées sous une licence Creative Commons CC0, la plus généreuse de toutes, qui autorise quiconque à exploiter l'ensemble gratuitement, y compris à des fins commerciales, sans aucune restriction. Lancé en novembre 2008, Europeana met en ligne des oeuvres numérisées issues de différents musées, bibliothèques, archives et collections audiovisuelles européennes. Lire L'Assemblée nationale se met à l'Open Data

The Ultimate Guide to The Use of Blogs in Teaching Free Blogging platforms for teachers and students :A- Edublogs The world's most popular educational blogging service, Edublogs lets you easily create and manage student and teacher blogs, quickly customize and include videos. B- Blogger This is a free weblog publishing tool from Google, for sharing text, photos and video. This is probably the most user friendly blogging platform out there. You can set up as many blogs as you want and right from your Google account. C- Wordpress This is another great blogging platform for students and teachers and is very easy to use and completely free. How to set up a blog It depends on the kind of blogging platform you are going to use but generally speaking, the process is very easy and takes only a couple of minutes. Here are some examples of some of the best blogs nominated for Edublogs awards for the year 2011.

Fêter le patrimoine, mais laisser disparaître le domaine public Ce week-end, nous célébrons donc les Journées européennes du patrimoine, et vous serez des milliers et des milliers à aller visiter des monuments et des lieux de culture en France. Il faudrait sans doute s’en réjouir, mais je n’y arrive pas. Vraiment pas… Car voyez vous, ces journées sont celles du Patrimoine, mais pas celles du domaine public. Les deux choses sont liées, mais elles demeurent profondément séparées en France. Dans la plus grande indifférence… Le domaine public est une notion liée à la propriété intellectuelle. Source : Sketchtlex. Il y a eu une Journée du domaine public, cette année, organisée le 26 janvier dernier par les associations Wikimedia France et Creative Commons France, à l’image du Public Domain Day, que le réseau européen Communia a mis en place le 1er janvier de chaque année pour célébrer l’entrée dans le domaine public de nouvelles oeuvres. Quelques mois plus tard, voici donc ces Journées du patrimoine qui reviennent. Et non, surprise !

L’inverse du piratage, c’est le copyfraud, et on n’en parle pas | Hotel Wikipedia Le piratage ne cesse de défrayer la chronique, mais curieusement, on parle beaucoup moins du phénomène inverse : le « copyfraud » ou fraude de copyright. Il ne s’agit pas de diffuser indéfiniment une œuvre protégée, mais au contraire d’effectuer une fausse déclaration de droit d’auteur entraînant la protection frauduleuse d’un contenu librement accessible. Le copyfraud est sans doute aussi répandu que le piratage. Cependant, les contrevenants sont rarement, voire jamais condamnés. Il faut dire que certains d’entre eux ont pignon sur rue : le Times britannique, la Réunion des musées nationaux, la Bibliothèque nationale de France, un département français… Définir le copyfraud Le copyfraud a été défini il y a quelques années par un juriste américain, Jason Mazzone. Ces infractions ne sont presque jamais réprimées. Le code de la propriété intellectuelle français se contente ainsi d’une définition négative : le domaine public commence lorsque les droits d’auteur expirent.

Apple n’aime pas la culture populaire Les industries culturelles considéreraient-elles la culture populaire comme illégitime et productrice de spectateurs pirates? Notre culture n'aurait-elle pas de valeur face à leur économie? Pier-Alexis Vial nous livre son point de vue. Pas un long billet cette fois-ci, juste une petite note pour parler d’une nouvelle invention de la firme à la pomme fleurant bon le mépris des foules et la défense acharnée du monopole des industries culturelles. Culture populaire, concurrence déloyale Ici, à Culture Visuelle, maints et maints articles ont souligné les efforts des industries légitimes pour faire passer l’acte d’appropriation d’une œuvre par le spectateur pour de la vulgaire piraterie. En bref c’est le musée et les historiens de l’art qui décident de ce qui est de l’art, ou pas, et ce sont les enjeux économiques des entreprises audiovisuelles qui les poussent à promouvoir des canaux de diffusion régulés par une autorité hautement responsable. Or, à mon avis, le débat n’est pas vraiment là.

Related: