background preloader

Liste d'accidents nucléaires

Liste d'accidents nucléaires
Related:  EPUISEMENT DES MATIERES PREMIÈRES (ENERGETIQUES d'abord)

Où se trouvent les installations nucléaires en France ? - Cartographie Le Réseau Sortir du nucléaire a édité fin 2010 une carte avec l’implantation des installations nucléaires en France. Centrales, usines, sites de stockage de déchets, sites militaires... Cette carte montre l’ampleur de la présence du nucléaire en France. © Réseau Sortir du nucléaire Alors que l’Allemagne a décidé de fermer ses 7 plus vieux réacteurs et que la Suisse suspend son programme de renouvellement de centrales nucléaires suite à la catastrophe japonaise, la France, pays le plus nucléarisé au monde, poursuit son programme de construction de réacteurs dans des conditions parfois inquiétantes. Le Réseau Sortir du nucléaire demande la « fermeture immédiate des 16 réacteurs nucléaires en service depuis plus de 30 ans en France » et un référendum sur la sortie du nucléaire. La carte en grand format / Commander une version imprimée A lire, les enquêtes de Basta ! Borloo et Bachelot veulent-ils couvrir la France de matières radioactives ? Comment Bouygues exploite ses salariés du nucléaire

Blocage du convoi de déchets radioactifs à destination de l'Allemagne - Nucléaire/ France/Allemagne Les opposants au nucléaire se sont fait entendre : un convoi de déchets radioactifs à destination de l'Allemagne est parti ce 23 novembre 2011 après-midi de la gare de Valognes en Normandie et le train a été bloqué une bonne partie de la journée par les militants anti-nucléaires. Même si le réseau Sortir du nucléaire n'a pas appelé au blocage du convoi, c'était une occasion pour démontrer les dangers d'une telle cargaison. Les 14 tonnes de déchets nucléaires sont réparties dans 28 conteneurs et transportées sur les 11 wagons de ce convoi exceptionnel. Il s'agit des matières radioactives retraitées dans l'usine de La Hague d'Areva et transformées en plusieurs centaines de cylindres en verre. Cette impressionnante quantité correspond à un an et demi de la production de l'électricité nucléaire allemande. Et ces conteneurs, appelés aussi les «Castors», sont conçus pour résister à une chute de 9 mètres sur une surface dure ou bien à un feu de 800 degrés pendant une demi-heure.

Mine d'Asse Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Coupe schématique de la mine d'Asse-II La mine d'Asse est une ancienne mine de sel en Basse-Saxe, qui a été exploitée depuis 1965 comme mine de recherches, et entre 1967 et 1978 comme site d'essais techniques en vraie grandeur, et en utilisation finale pour le stockage des déchets radioactifs en couche géologique profonde. Depuis 1965, la mine a été exploitée au nom du gouvernement fédéral par une institution de recherche, qui s'est appelée d'abord Gesellschaft für Strahlenforschung mbH (Société de recherche sur la radioactivité SARL), ou GSF, puis, après de nombreux changements de dénomination, s'appelle Helmholtz Zentrum München (Centre Helmholtz de Munich) ou HMGU. Le nouvel opérateur a remis en question les plans de fermeture débuté par son prédécesseur. État et fonctionnement comme saline de 1906 à 1964[modifier | modifier le code] Dans l'histoire minière d'Asse, on a d'abord exploité le sel de potasse carnallite, puis le sel gemme.

Book bloc à Rome Pour ceux qui ne suivraient pas l’actualité, après les manifestations des étudiants anglais s’opposant à l’augmentation dégueulasse des frais d’inscriptions aux facultés, c’est à Rome qu’ont éclatées hier de chaudes manifestations après la réélection (à trois voix près) du vulgaire et néfaste Silvio Berlusconi à la présidence du Conseil (grâce à l'achat de voix de députés, mais ça c'est une autre histoire me direz vous…). On peut voir ça ici ou là (merci à JBB pour les liens). Et voilà qu'apparait en tête de cortège cet étonnant «book bloc». L’idée est excellente : se parer de boucliers pour aller en découdre avec les «gardiens de l’ordre» mais en y mettant la forme, en déguisant ces protections en couvertures de livres «piliers» pour la pensée du mouvement. Voilà peut-être comment on peut se battre avec ses idées. D'autres photos ici. En anglais, voici un «résumé» de cette ligne de front proposé par l’incontournable collectif italien Wu Ming : Shall we summarize?

Libérons l'énergie ! Le stockage des déchets radioactifs en Allemagne vire au désastre En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans, l'Allemagne était à la pointe de la technique. Quarante plus tard, elle l'est toujours en préparant son évacuation. Les autorités fédérales de surveillance des rayonnements et déchets nucléaires (BFS) ont remis en effet le 15 janvier leur expertise recommandant le déstockage des 126 000 barils de déchets nucléaires entreposés entre 1967 et 1979 dans la mine de sel d'Asse II, en Basse-Saxe, dans la région de Brunswick, dont 1 300 fûts de déchets de moyenne activité, contenant environ 11 kg de plutonium de l'usine de traitement de combustible usé de Karlsruhe. Depuis des décennies, 12 m3 d'eau, soit 12 000 litres, ruissellent en moyenne, chaque jour, sur les parois de la mine de sel. La montagne exerçant une pression gigantesque sur les galeries de sel, 32 points d'infiltration supplémentaires ont été recensés depuis 1988. «Asse est à peu près aussi trouée qu'un morceau de gruyère suisse »

14 centimes pour le Smic, 84 milliards pour le CAC 40 Vendredi, 19 Novembre 2010 14:26 La hausse du Smic au 1er janvier, qui sera officiellement connue en décembre, se situerait autour de 1,6% s'il n'y a pas de coup de pouce gouvernemental, de sorte que le salaire horaire minimum passerait "le seuil des 9 € bruts". Actuellement, le Smic horaire brut s'élève à 8,86 €. Cette revalorisation de 1,6%, selon le calcul publié mercredi par Les Echos, représente donc une royale augmentation de 14 centimes de l'heure, soit 1 euro brut par jour. De quoi mettre du beurre discount dans les épinards en promo des millions de salariés payés à ce tarif, qu'ils soient à temps complet ou non. Combien sont-ils ? Pire : les 26 millions d'emplois comptabilisés par l'Insee en 2008 n'ont représenté que 19 millions d'emplois en équivalent temps plein, et seuls 50% des salariés ont travaillé à temps complet ! Pendant ce temps, au premier semestre 2010, les grands groupes du CAC 40 ont réalisé 41,5 milliards d'euros de bénéfices, soit une hausse de 87% sur un an.

URANIUM

Related: