background preloader

La cartographie, contre-pouvoir du citoyen

La cartographie, contre-pouvoir du citoyen
Il y a quelques jours Microtokyo vous présentait le détournement aussi original qu’iconoclaste de la cartographie opéré par les collectifs Bijari (Brésil) et Los Iconoclasistas (Argentine) dans leur travail de sensibilisation contre les projets de gentrification de deux quartiers populaires de grandes métropoles : La Barceloneta à Barcelone et Pinheiros à São Paulo. What’s up ? Eh bien, de telles interventions à la frontière de la et du politique sont plus que jamais nécessaires. Notamment ici, au pays du camembert, frappé d’un déficit durable de démocratie urbaine : faiblesse de la participation des populations concernées par les projets urbains, réticence des acteurs de la gouvernance urbaine à déléguer quelques rênes du pouvoir – oui à la démocratie participative et à la concertation, tant qu’elles se limitent à des effets d’annonce, terrain favorable aux requins de l’immobilier… Propos exagérés ? On se sent tellement bien en France qu’on en oublie d’aller voter ! MAPit

http://www.microtokyo.org/?p=1473

Related:  Ville du futur

Visionnez La Ville du Futur Un documentaire (52mn) d’Eric Chebassier. Le synopsis "Hier, la Ville était une chose figée, physique, principalement constituée d’immeubles, de monuments, d’infrastructures de transport, de réseaux, d’usines, et de mobilier urbain. Un territoire dont nous étions le seul élément mobile. Ce documentaire dévoile l’environnement urbain dans lequel nous évoluons. La cartographie, contre-pouvoir du citoyen Devant le déficit de démocratie urbaine en France, quel rôle pour le citadin-citoyen quand les acteurs de la gouvernance urbaine rechignent à déléguer un peu de leur pouvoir ? Voyage cartographique militant avec Microtokyo. Le détournement aussi original qu’iconoclaste de la cartographie, opéré par les collectifs Bijari (Brésil) et Los Iconoclasistas (Argentine) vous était présenté récemment sur Microtokyo, dans le cadre de leur travail de sensibilisation contre les projets de gentrification de deux quartiers populaires de grandes métropoles : La Barceloneta à Barcelone et Pinheiros à São Paulo.

Suite du projet Montre verte-Citypulse Après les premières expérimentations de la montre verte, le projet passe à la vitesse supérieure Depuis sa première expérimentation en juin 2009 à l’occasion de « Futurs en Seine », le projet « Montre verte-Citypulse » a connu des avancées significatives et franchi plusieurs étapes importantes : Historique du projet Porte dérobée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans un logiciel, une porte dérobée (de l'anglais backdoor, littéralement porte de derrière) est une fonctionnalité inconnue de l'utilisateur légitime, qui donne un accès secret au logiciel. Technique[modifier | modifier le code] Une porte dérobée peut être introduite soit par le développeur du logiciel, soit par un tiers. La personne connaissant la porte dérobée peut l'utiliser pour surveiller les activités du logiciel, voire en prendre le contrôle (par contournement de l'authentification). Enfin, selon l'étendue des droits que le système d'exploitation donne au logiciel contenant la porte dérobée, le contrôle peut s'étendre à l'ensemble des opérations de l'ordinateur.

Pour une mobilité plus libre et plus durable Visionnez les interviews de Daniel Kaplan et Bruno Marzloff, au sujet de la mobilité plus libre et plus durable Daniel Kaplan (Délégué général de la Fing) et Bruno Marzloff (directeur du groupe Chronos) ont publié Pour une mobilité plus libre et plus durable en janvier 2009, au éditions Fyp, dans la collection Fabrique des Possibles. Comment rendre la mobilité plus durable en s’appuyant sur l’innovation plutôt que la contrainte ? Les auteurs, interviewés récemment sur le site mobilité-durable.org nous proposent des solutions et autres pistes de réflexions. Daniel Kaplan, Délégué général de la Fing Bruno Marzloff , Directeur du groupe Chronos

Pratiquer la ville, pour une technologie de la dérive Un usage grandissant d’applications mobiles se revendique du situationnisme. Reposant souvent sur la géolocalisation, ces technologies de la dérive "augmentée" sont porteuses d’un renouvellement des pratiques de la ville… ou bien d’un retour aux sources. Urban After All S01E20 La ville événementielle gagne du terrain. Cartographie : la révolution numérique LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | David Larousserie L'époque change. Disparues les prises de bec dans un couple autour d'une carte routière.

Révéler l’hyperlocal dans les territoires du Grand Projet des Villes Mesure des expressions publiques numériques sur un territoire et définition avec les citoyens d’une "plate-forme d’innovation ouverte urbaine". Co-construire la rive droite (numérique) (Bassens, Cenon, Floirac et Lormont) Projet de renouvellement urbain, le Grand Projet des Villes de la Rive droite de la Garonne s’appuie à la fois sur des actions de construction et d’aménagement de l’espace, et sur une démarche de réappropriation du territoire par ses acteurs et ses habitants. Le numérique doit devenir l’un des outils de cette réappropriation.

Related: