background preloader

Vidéo 1487 : Une oeuvre expliquée de Marc Chagall (1887-1985) - le coq (1947).

Vidéo 1487 : Une oeuvre expliquée de Marc Chagall (1887-1985) - le coq (1947).
Related:  analyse d'oeuvresARTISTESART

vidéo 836 : Une oeuvre expliquée d'Edouard Manet (1832-1883) "Dans la serre" - peinture à l'huile sur toile 1879. Voici l'un des Manet qui respire le plus la fraîcheur. Cette toile, de 115cm X 150 cm, aussi intitulée " Monsieur et madame Guillemet dans la serre" est un épisode de la vie mondaine à Paris, vers la fin du siècle, au moment où Alphonse Daudet publiait ses romans ( ne croirait-on pas assister à une scène de Fromont Jeune et Risler Ainé ? ). Le peintre a parfaitement réussi à mettre en conversation l'homme et la femme, celle-çi formant en quelque sorte la fleur du tableau, une fleur pimpante, exquisement "habillée" dans la couleur, une fleur dans son écrin, d'une jeunesse finement éclatante, à coté de laquelle le mari n'est qu'un gros bourdon au vol chaotique. On peut admirer ici la façon d'encadrer de rose les blancs jaunis du col et du chapeau de la belle Madame Guillemet. Madame Edouard Manet dans la serre Dans la serre, fut exposée avec En Bateau au salon de 1879. En Bateau Il se trouva un critique pour qualifier la peinture, de "croûte". Une version traduite en Anglais

Une oeuvre expliquée de Gustave Caillebotte (1848-1894) - Le pont de l'Europe 1875. Caillebotte, 1875, Genève, Petit Palais - Huile sur toile 125 x 181 cm - Cette œuvre est conservée à Genève, au musée du Petit-Palais - Elle représente une scène urbaine de la vie quotidienne Avec la collaboration de: - L'année 1875-1876 se situe dans la 3ème République, le début de la France contemporaine. Le XIXème siècle est fortement marqué par la révolution industrielle, par ses nombreuses inventions, l'idée de progrès est une valeur communément partagée. Cliquerpour agrandir Le décor Le point de fuite décentré sur la gauche donne son plein développement à l’énorme tablier, constitué de poutrelles d’acier entrecroisées. Peintre en batiment Outre la structure même du décor, d’autres détails se retrouvent d’un tableau à l’autre : le lampadaire devenu réverbère et les deux fiacres : l’un qui roule (celui de droite) et l’autre à l’arrêt. Les badauds Les passants Une impression de déjà-vu

martin maugeais vidéo 907 : Une oeuvre expliquée de Vincent van Gogh ( 1853- 1890 ) "La nuit étoilée" - peinture à l'huile sur toile (1889). La peinture de Vincent Van Gogh "La nuit étoilée" est l'une des rares peintures visionnaires d'inspiration religieuse qui symbolise la puissance de l'imagination humaine. Elle est caractéristique du peintre par sa représentation d'un ciel nocturne transfiguré. Vincent en avait déjà donné en Arles une version plus sobrement lyrique, bien que poussé par le désir qui le hantait d'exprimer son aspiration vers l'infini de la nature; dans cette interprétation, à l'enchantement des minuscules étoiles, il ajoutait les lumières de la ville, réfléchies dans l'eau, et deux amoureux au premier plan. nous allons essayer de donner une technique qui est écrit ce modèle, le dynamisme inhérent de ce travail, le rythme, la course pastoznost. Nous allons essayer de transmettre l'ambiance et l'énergie de l'image. La vidéo précédente est un essai de copiste, à partir de la palette et du dessin proposés,

Analyse d'oeuvre : Les expulsés d'Ernest Pignon Ernest L’intérêt d’aborder l’œuvre « Les expulsés » d’Ernest Pignon Ernest en histoire des arts ne fait aucun doute. Son impact sur le public en lien avec le contexte du moment à Paris l’inscrivent dans une perspective historique ; un fait marquant de l’actualité. Mais comment un simple dessin marouflé sur la façade d’un immeuble peut-il susciter autant de questions ? Vous trouverez une analyse de l’œuvre partant de recherche : sur l’artiste, son courant d’appartenance, le contexte historique et une description physique. L’ensemble de ses recherches nous amèneront à analyser et interpréter cette proposition artistique d’Ernest Pignon Ernest, un artiste actuel. Il manque parfois une problématique dans la mise en place de l’histoire des arts au collège. Nom de l’œuvre : « Les expulsés » Période historique : XXe siècle Domaines artistiques : Arts du visuel et Arts de l’espace Thématiques possibles : Arts, espace, temps et Art, Etats et pouvoir Problématiques possibles : Les expulses E. image Matériaux :

Analyse d'oeuvre : L'oeil cacodylate de Francis Picabia Sommaire Présentation générale. 3 Repérage chronologique. 3 Vie de l’artiste / de l’auteur. 3 Contexte historique de création. 10 Deux films qui retracent l’époque des années folles : 13 Le bœuf sur le toit. 14 L’histoire de « L’œil cacodylate ». 14 L’apport de Marcel Duchamp sur L’œil cacodylate. 15 Style / mouvement / courant artistiques. 16 Un mouvement international 17 La fin du dadaïsme. 17 L’humour … 17 Description de l’œuvre et interprétation. 19 Portée ou influence de l’œuvre. 22 En quoi l’œuvre a-t-elle marqué son temps ?. Peut-on la rapprocher d’autres œuvres ?. Les questions que soulève l’œuvre : 25 Lexique de base – mots clé. 25 Les sources : 26 Présentation générale Titre de l’œuvre : L’oeil cacodylate Nature de L’œuvre – Technique : Huile sur toile et collage de photographies, cartes postales, papiers divers découpés Genre de L’œuvre : Document ? Artiste / Auteur : Francis Picabia Date vie / mort : 1879 – 1953 Date de création : 1921 Les périodes historiques : XX siècle Domaine / thématique S.

Muriel Crochet Art Contemporain textile - Association Et Alors pour l'art contemporain Pour l'Art Contemporain │ Artistes │ Archives │ Alentours │ À lire │ Liens │ Contact Muriel CROCHET Plasticienne Textile © Muriel CrochetMuriel Crochet se souvient de ses moments d'enfance où l'ennui, plein de rêveries, la conduisait à observer les motifs des papiers peints et les insectes qui s'y posaient. Elle en a tiré son univers d'où l'insecte s'échappe, volant hors de son motif. Travaillant le vide et le plein grâce au Tricotin mécanique, elle scanne, imprime, brode parfois ces fonds de boîtes. © Muriel CrochetBien curieuses ces boîtes noires d'entomologistes comme nouvelles créations textiles de Muriel Crochet Examinons-les justement à la manière d'un chercheur d'insectes. Alors le jeu continue : il nous faut regarder à la loupe le chemin des fils, les nuances des couleurs, les différences d'aspects, l'origine des brillances en cherchant à savoir ou non s'ils appartiennent au support ou à l'insecte. © Muriel Crochet Le travail se poursuit avec intensité. © Muriel Crochet

vidéo 846 : Une oeuvre expliquée de Claude Monet (1840-1926) " La femme à l'ombrelle ou sur la falaise, madame Monet et son fils jean" - peinture à l'huile sur toile (1873) Ce tableau marque un véritable tournant dans la carrière de Claude Monet. Il est en effet la première oeuvre à se détacher de l'esprit académique dont sont empreints les premiers tableaux du peintre. Içi, primauté à la couleur, au plein air, touches plus libres, spontanées et enlevées: voici les composantes principales d'une technique qui se doit de révéler avant tout un sentiment par la gestuelle et la couleur. Le premier tableau de 1873, il y en aura 3, est l'un des plus spontanés parmi les portraits de plein air peints une dizaine d'années avant la réalisation des 2 autres "femme à l'ombrelle" de 1886. Femme à l'ombrelle - 1886 C'est peut-être, Suzanne Hoschédé, la fille de sa seconde épouse, qui pose pour Monet dans ces 2 ultimes versions. Le traitement de la couleur et les ombres lumineuses sont aussi légers que les traits, fins comme des plumes. Femme à l'ombrelle tournée vers la gauche - 1886 Si l'on tentait une copie de maître de "la femme à l'ombrelle tournée vers la gauche".

luzinterruptus

Related: