background preloader

1839anti Slavery Society today

1839anti Slavery Society today
Related:  ONG Organisations non gouvernementalesworkers/labor

1823ancêtre del'Anti Slavery Society Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Anti-Slavery Society (qu'on peut traduire en français par « Société contre l'esclavage ») était le nom courant de deux organisations abolitionnistes britanniques différentes : La première, fondée en 1823, avait pour but l'abolition de l'esclavage dans l'Empire britannique. L'action de l'Anti-Slavery Society perdure aujourd'hui au travers de l'organisation non-gouvernementale Anti-Slavery International. ↑ Nelly Schmidt, L'abolition de l'esclavage : cinq siècles de combats XVIe-XXe siècle, Fayard, Paris, 2005, p. 141↑ Nelly Schmidt, op.cit., p. 147 World Organisation Against Torture (OMCT) - Global network fighting against torture and other human rights violations

Artists boycott Guggenheim Abu Dhabi project | The Art Newspaper Controversies United Arab Emirates More than 130 artists, curators and writers have signed a petition demanding that the museum improve working conditions By Helen Stoilas. Web onlyPublished online: 17 March 2011 Visitors view the Saadiyat Island Cultural District model at the Emirates Palace in Abu Dhabi in 2007. NEW YORK. The petition, published online and addressed to Richard Armstrong, the director of the Guggenheim Foundation and its New York museum, says: “Human rights violations are currently occurring on Saadiyat Island, the location of the new museum.” The boycott demands that the Guggenheim and its Abu Dhabi partner, the Tourism Development and Investment Company (TDIC), guarantee that workers will be reimbursed for any recruitment fees they may have paid, and that they hire a “reputable independent monitor” who will determine if conditions on the work site comply with international laws and standards and makes these findings public. Submit a comment All comments are moderated.

Nadine Dreyfus épouse de JeanLisbonne Nadine Lisbonne, cette grande dame de la Résistance qui a vécu à Laroque-des-Arcs, s'en est allée sur la pointe des pieds le jeudi 14 juillet. Naît le 31 décembre 1914 à Bâle, elle appartient par son père Armand Dreyfus à la grande dynastie des Louis Dreyfus. En 1937, elle se marie avec Jean Lisbonne qu'elle a rencontré alors qu'elle avait 12 ans. 1940, la guerre est là. Nadine Lisbonne, sa mère et ses deux sœurs décident de rejoindre le Lot. Les quatre femmes s'engagent dans la Résistance. Elle contribue à sauver des familles juives et des résistants. La colonne fracturée, elle est cachée par la famille Orliac.

[français] - FIDH : mouvement mondial des droits de l'Homme FIDH : mouvement mondial des droits de l’Homme 178 organisations de défense des droits de l’Homme à travers le monde Page d'accueil [français] - Rapports focus precsuiv Mots-Clés Qui sommes nous ? Régions Thèmes Contact Agir web Copyright © 2014 - FIDH : mouvement mondial des droits de l’Homme | Haut de page | Page d'accueil | Plan du site | altospam For Bangladeshi Garment Workers, It Is Still 1911 Getty Images Uncanny: A fire last December in Dhaka, Bangladesh, bore a striking resemblance to the Triangle factory fire a century earlier. By Gal Beckerman Published March 16, 2011, issue of March 25, 2011. The details sound eerily familiar. The only big difference was the number of dead. Also, this second fire was last December, in Bangladesh. We look at the events that took place 100 years ago and they feel so distant from our reality. “There are a lot of parallels with the garment industry in Bangladesh,” said Kevin Kolben, an assistant professor at Rutgers University, who specializes in international labor law. Bangladesh offers the most telling example of just how little has changed. The fire in December took place in a factory owned by the Ha-Meem Group of Bangladesh, which employs 5,000 workers, mostly women, who make pants for customers in the West. The basic problems that led to the 1911 fire are still present today and, in some ways, are getting worse.

JeanLisbonne Avocat fondateur CARE-France LISBONNE (Jean, A.L.), Avocat. Né le 9 juin 1912 à Paris 5e. Fils de René Lisbonne, Editeur, et de Mme, née Marthe Netter. Mar. en secondes noces le 27 décembre 1961 à Mlle Francine Sillam (1 enf. : Martine [Mme Martine Lisbonne] et 3 enf. d’un premier mariage : Marie-Carole, Marie-Brigitte [Mme Jacques Klossa], Marie-Virginie) Etudes : Ecole alsacienne et Facultés de droit et des lettres de Paris. Diplômes : Docteur en droit, Diplômé de l’Ecole libre des sciences politiques Carrière : Avocat (1933-99) puis Avocat honoraire (1999) à la cour d’appel de Paris, Avocat-conseil du ministère des Affaires étrangères, Avocat agrégé du Trésor public, Adjoint au maire puis Maire de Sonchamp (1977-83), Président de l’International Law Association (1984-86), Président de la section des droits ibero-américains de la Société de législation comparée, Ancien vice-président de Care France, Vice-président d'honneur de l’Ecole alsacienne. Œuvres : Décoration : Distinctions : Lauréat de la faculté de droit de Paris Membre

International | Working to Protect Human Rights Contexte La Cour suprême a confirmé en février un jugement rendu en 2005 par la Haute Cour et qui avait conclu à l’illégalité du cinquième amendement à la Constitution. L’arrêt de la Cour ne prévoyait pas la possibilité d’enquêter sur les atteintes aux droits humains commises entre août 1975 et avril 1979, période qui avait été couverte par l’amendement. Au mois de mars, le Bangladesh a ratifié le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Haut de la page Violences faites aux femmes et aux filles Selon des statistiques officielles, parmi tous les crimes et délits signalés à la police au cours des six premiers mois de l’année, les violences faites aux femmes étaient les plus nombreux. Arrestations et détentions arbitraires En février, la police a interpellé quelque 300 sympathisants du Camp des étudiants islamiques du Bangladesh, la branche étudiante de la Société de l’islam, un parti d’opposition. Utilisation excessive de la force Exécutions extrajudiciaires Peine de mort Impunité

The Nannies' Norma Rae It’s the most intimate class divide in human civilization, or at least in such relatively civilized places as Manhattan and Park Slope, Brooklyn. On the one side, there is the professional couple bringing in six figures a year; on the other, the nanny or maid without whom the couple wouldn’t be able to practice their professions. Conditions of employment are as variable as the individual employers are — from respectful and considerate all the way to criminally abusive. On average, a domestic worker is likely to get less than $15 an hour, no benefits and none of the credit or glory. To my knowledge anyway, there has never been a successful career woman — or man, for that matter — who’s responded to being praised for “doing it all” by saying, “Actually, Manuela (or Angelica or Harriet) does most of it.” You don’t have to be down on your knees scraping congealed crème fraîche off marble tiles to see that there’s something not quite right about this picture.

1992 Jean Guyot crée Fondation Hippocrène Au lendemain de la deuxième guerre mondiale pendant laquelle il fait partie de la résistance, il devient inspecteur des Finances et entre au cabinet de Robert Schumann en 1946 puis au Trésor où, en tant que sous-directeur, il assume les tâches de trésorerie de l'Etat et du financement des investissements. Il participe à la Commission des Investissements, créée sur une idée de François Bloch-Lainé. Il contribue également à allouer les fonds de contre-partie de l'aide Marshall en France, qui sont tout indiqués selon lui pour financer les investissements dans le cadre du Plan. Dans ses fonctions, Jean Guyot travaille fréquemment avec le Plan, dirigé par Jean Monnet et des liens de respect et de confiance s'établissent entre les deux hommes. A la création de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier (CECA), Jean Monnet lui demande d'en devenir le premier responsable financier. Sa carrière de financier n'occulte pas son rôle de grand commis de l'Etat.

Related: