background preloader

Cette petite bande dessinée explique de manière choquante de réalisme pourquoi l'égalité des chances n'existe pas

Cette petite bande dessinée explique de manière choquante de réalisme pourquoi l'égalité des chances n'existe pas
Toby Morris est un artiste illustrateur et dessinateur, habitant à Auckland, Nouvelle-Zélande. Il a récemment publié un livre dans lequel il raconte ses aventures en tant que nouveau papa "Don't Puke On Your Dad: A Year in the Life of a New Father.” Cette petite bande dessinée, intitulée "On a Plate" ("Sur un Plateau") illustre à la perfection ce qu'est le privilège, et à quoi ressemble vraiment ce qu'on appelle "l'égalité des chances". En plaçant ces deux individus côte à côte, on peut voir à quel point la sécurité financière, le capital culturel, bref, l'endroit dans lequel on a grandi, est déterminant. Même si ces deux bébés ont grandi dans deux familles qui les aiment et qui les aident, leur futur va être radicalement différent. Voilà matière à réflexion... "Sur un plateau" Eh oui, c'est difficile de grimper l'échelle sociale quand il manque quelques barreaux au début, n'est-ce pas ?

http://www.demotivateur.fr/article-buzz/cette-petite-bande-dessinee-va-changer-a-jamais-la-facon-dont-vous-percevez-les-privileges-sociaux--3126

Related:  cours de religionFondamentauxLittératuresayuri_mj

Renaissance du livre La liberté d'expression, tout le monde est pour. Et pourtant... Pourtant, ces dernières années, de Salman Rushdie aux caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo, on n'en finit pas de la questionner. Privilège blanc ? – Peuvent-ils souffrir ? Ben oui, « privilège blanc ». Tout comme on est dans une situation de privilégié-e si on est hétéro, cis, valide, homme, mince et probablement d’autres choses, on est privilégié-e si on est blanc-he dans le système socio-culturel actuel. Pas coupable en soi, mais privilégié-e, du bon côté de la barrière. Je partage avec vous ce strip explicatif de Jamie Kapp, publié sur le site Everyday Feminism (et traduit par moi-même) : Cette BD est centrée sur la situation aux États-Unis, mais la situation est globalement la même dans les autres pays.

Mise en abyme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mise en abyme — également orthographiée mise en abysme ou plus rarement mise en abîme[1] — est un procédé consistant à représenter une œuvre dans une œuvre similaire, par exemple en incrustant dans une image cette image elle-même. On retrouve dans ce principe l'« autosimilarité » et le principe des fractales ou de la récursivité en mathématiques. Origine de l'expression[modifier | modifier le code] Toutes des salopes, ou le mythe du mec trop gentil Je vais vous raconter une histoire que vous connaissez déjà. Comme vous la connaissez déjà, pour la rendre un peu plus intéressante, et aussi parce que j’ai faim, les protagoniste auront des noms de fruits. Il était une fois un garçon qui s’appelait Poire.

Non, les Belges ne sont pas racistes, juste excédés ! Réponse au message posté par M. Julien Vlassenbroek, journaliste (RTBF), sur le mur Facebook de la chaîne publique Cher Monsieur Vlassenbroek, Votre message, qui a fait le tour de la toile, a dû illuminer la journée de tous les adeptes de la bien-pensance que compte le pays. Vous voilà érigé en parangon de la bonne cause, en héraut de la bonne parole, en héros tout court.

Des hommes, des vrais ? Dans ce Topo, on va parler stéréotypes, égalité hommes-femmes et vision du monde. Mais avant d’aborder tout ça, on va faire un petit détour… par l’Islande. Pendant longtemps, personne ne s’intéressait à l’Islande : c’était loin et froid - et surtout très cher. « 343 salauds » emmenés par Beigbeder insultent le combat pour les droits des femmes Le 5 avril 1971, 343 femmes célèbres ou moins célèbres marquaient à jamais l'opinion française en co-signant une tribune à l'initiative de Simone de Beauvoir pour défendre le droit à la contraception et à l'avortement. Vu sous l'angle du marketing politique, c'était un coup de génie : faire appel à plusieurs centaines d' "égéries" (des actrices, des écrivaines, des philosophes...) pour porter un message fort et incarné, suscitant l'adhésion et l'identification, ça n'avait encore jamais été fait. Et ça a eu son poids. Comme toute action efficace en direction de l'opinion publique, le "Manifeste des 343" a eu ses imitateurs et ses imitatrices. Parfois pour le meilleur : en se plaçant dans la lignée des femmes emmenées par Beauvoir en 1971, Clémentine Autain lançait il y a un an son "Manifeste des 313" femmes déclarant avoir été victimes de viol, pour dénoncer tous les tabous associés à la violence sexuelle.

"La jeunesse européenne traverse une crise de la passion" Ce philosophe français qui tranche avec ses pairs s'intéresse dans son dernier ouvrage, Oser la jeunesse, aux "nouveaux jeunes" dans une société qui, assure-t-il, ne rate jamais une occasion de les déconsidérer. Pour les sauver du suivisme consumériste ou du manichéisme des islamistes, Vincent Cespedes exhorte à leur réinsuffler l'élan de la passion alors que l'école, "usine à normaliser", n'est plus, selon lui, en mesure de remplir cette mission. Le Vif/L'Express : Vous écrivez que "la résignation est un plat qui se mange tôt". Comment expliquez-vous cette résignation d'une partie de la jeunesse ?

La faute à Ève Qu’il faut que les femmes aient le même salaire que les hommes pour le même travail, ça me paraît évident. Qu’elles puissent avoir le droit de vote, le droit d’avorter, qu’elles soient traitées en égales, c’est la putain de moindre des choses. Évidemment, il faut se bagarrer pour. Nos ancêtres (merci à elles) se sont déjà bien bagarrées, et elles ont fait un énorme boulot. On est quand même pas si mal loties que ça en France au vingt et unième siècle grâce à elles, même s’il y a encore des combats à mener. J’ai un respect infini pour les féministes des dernières décennies.

Tolkien Reading Day : 9 choses que vous ne saviez pas à propos de Tolkien Le 25 mars ce n'est pas seulement la journée de la procrastination mais aussi celle du Tolkien Reading Day ! Lancé en 2003 par Tolkien Society, cet évènement a pour but d'encourager la lecture des travaux de J.R.R Tolkien. Pourquoi le 25 mars vous demanderez-vous ? Et bien c'est tout simplement la date de la chute de Sauron dans Le Seigneur Des Anneaux, qui marque la fin de la guerre de l'Anneau. Pour fêter ça, voici 9 faits que vous ignoriez peut-être sur J.R.R Tolkien, 9 comme le nombre des membres de la Communauté de l'Anneau ! 1# Il se considérait lui-même comme un Hobbit

Related: