background preloader

Le Cosmographe - Dernières nouvelles du cosmos

Le Cosmographe - Dernières nouvelles du cosmos
Related:  alter infoAstronomie

Les moutons enragés - Les moutons en ont marre, ils s'informent! eso0847 - Astronomers Dissect a Supermassive Black Hole with Natural Magnifying Glasses eso0847 — Science Release 12 December 2008 Combining a double natural "magnifying glass" with the power of ESO's Very Large Telescope, astronomers have scrutinised the inner parts of the disc around a supermassive black hole 10 billion light-years away. The team of astronomers from Europe and the US studied the "Einstein Cross", a famous cosmic mirage. This magnification effect, known as "macrolensing", in which a galaxy plays the role of a cosmic magnifying glass or a natural telescope, proves very useful in astronomy as it allows us to observe distant objects that would otherwise be too faint to explore using currently available telescopes. In addition to macrolensing by the galaxy, stars in the lensing galaxy act as secondary lenses to produce an additional magnification. The microlensing affects various emission regions of the disc in different ways, with smaller regions being more magnified. Notes Astronomers first observed this effect in 1919 during a total solar eclipse. Contacts

NewsOfTomorrow.org - Archives CD Ebola: l’arrêté qui fait peur aux virologues français Alors qu'en Afrique, les soignants paient un lourd tribut à la lutte contre l’épidémie, en France, des spécialistes de virologie s’inquiètent de la précipitation des autorités sanitaires. Face au risque Ebola, les autorités sanitaires françaises ont-elles voulu trop bien faire trop vite? Si neuf hôpitaux de référence ont bien été désignés, différents aspects pratiques de la prise en charge médicale des personnes infectées soulèvent des questions qui inquiètent les membres de la communauté médicale et scientifique, susceptible d’être directement concernée. Il ne s’agit pas de l’isolement du virus, qui serait fait par le Centre national de référence des fièvres hémorragiques virales dans des conditions d’absolue sécurité au sein du seul laboratoire français de protection maximale (dit «P4»), le laboratoire «Jean-Mérieux» situé à Lyon. Mais il prévoit aussi qu’à défaut, ces mêmes examens peuvent être effectués dans les établissements de santé qui disposent de protections moindres:

Les mystères de Mercure dévoilées par la sonde Messenger Une année après sa mise en orbite autours de Mercure, la sonde Messenger de la NASA, dévoile peu à peu des images inédites de la planète ainsi que des données permettant d’identifier sa structure et sa composition. Si Mercure est pour la science la planète la plus mystérieuse du système solaire, ses secrets ne seront plus gardés encore bien longtemps. Ce n’est qu’une question de temps pour la sonde Messenger qui, en orbite depuis un an autour de la planète, réalise une topographie extrêmement détaillée de son hémisphère nord. Les premières données fournies par l’appareil ont fait l’objet de deux études, menées par Maria Zuber et David Smith du MIT aux Etats-Unis et parue en ligne le 22 mars dans la revue Science. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Les résultats de l’étude révèlent que le noyau de Mercure représente 85% du rayon de la planète. De possibles traces de glace Retrouvez les incroyables images de Mercure prises par la sonde Messenger

INREES | Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires Wikistrike - Rien ni personne n'est supérieur à la vérité The Milky Way Project Signes des Temps - Les Nouvelles pour ven., 04 déc. 2015 Trou noir : une dégustation d'étoile en direct | Cosmosium Fait rare, un trou noir dévore une étoile « en live » ! Le fait est assez exceptionnel pour être cité, car un tel phénomène ne se produit qu’une fois tous les 10 000 ans dans une galaxie… En réalité, le phénomène s’est déroulé il y a deux ans. Mais la reconstitution de ce phénomène à été dévoilée, dans la revue Nature, le mercredi 2 mai. La scène se passe entre le mois de mai et le mois de juillet 2010. Ce trou noir a une masse de trois millions de masse solaire. Cette lumière n’était autre que le déchirement de l’étoile aspirée par le « puit gravitationnel ». Selon Ryan Chronock, « Les trous noirs sont un peu comme les requins, on considère à tort que ce sont de perpétuelles machines à tuer. Bien qu’à long terme ce soit le destin probable de beaucoup d’étoiles, on peut peut-être considérer que cette étoile se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment, non ? Une simulation informatique d’une étoile dévorée par un trou noir. Source : ici et ici Photo : là ou là Vidéo : ici

Carte interactive de la qualité de l’eau Important : *pour la recherche du plomb, du cuivre, du nickel, du chlorure de vinyle et de l’épichlorhydrine, le prélèvement de l’eau se fait fréquemment au robinet des consommateurs. Par conséquent, leur présence dans une analyse ne signifie en aucun cas que cette pollution affecte l’ensemble du réseau ou de la ville, car elle peut ne concerner par exemple que certains branchements du réseau, certains immeubles ou logements. Les 50 paramètres analysés correspondent aux analyses réglementaires (excepté les paramètres non mesurables : saveur et odeur), définis dans le cadre des contrôles officiels (1). Ces résultats ne préjugent pas des niveaux de qualité pour d’autres paramètres susceptibles d’être analysés dans le cadre de contrôles plus spécifiques répondant à des problématiques ponctuelles ou locales, consultables en mairie ainsi que sur les sites Internet des Agences régionales de santé et du ministère de la Santé. Méthodologie de notre étude Des pollutions dues aux activités humaines

Teardrop from Heaven: Aurora Australis | Chronicles from Concordia Posted on 18/07/2012 by Daniel We may have been the last folk to see the Aurora in Antarctica, but when it came, it was unforgettable. Aurora Australis seen from Concordia Station 18 July 2012 Credit: ESA/IPEV/ENEAA/A. Kumar & E. Bondoux Incredible displays of coloured light, termed Aurora, are produced by collisions, when electrically charged particles travelling from the sun impact with charged particles in the atmosphere, as they enter the atmosphere. Aurora can be different colours - ranging from pink to red to green to blue. Aurora occur in the Northern (Aurora Borealis) and Southern Hemispheres (Aurora Australis). Aurora Australis: Over the Southern Lights between Antarctic and Australia seen from the ISS, March 2012. The reasons why they occur in the polar regions in greater intensity is due to the relative weakness in the magnetic field over the poles. A raw display of one of nature's most incredible sights dazzled our crew. Father, O father! WILLIAM BLAKE, The Land of Dreams

La fabrication de Greta Thunberg – pour consentement, acte I : l'économie politique du complexe industriel à but non lucratif - Entelekheia.fr Une enquête en six parties, dont voici le premier acte, comme les appelle l’auteur. Vous trouverez des liens sur les traductions des cinq volets suivants de l’enquête dans le prologue. Note : le titre fait allusion au célèbre livre d’Edward Herman et Noam Chomsky sur la propagande médiatique, « La fabrication du consentement ». Par Cory Morningstar Paru sur Wrong Kind of Green sous le titre The manufacturing of Greta Thunberg – For consent : The political economy of the non-profit industrial complex Mis en forme avec Forrest Palmer, du collectif Wrong Kind of Green « Ce qui est exaspérant dans les manipulations du complexe industriel à but non lucratif, c’est qu’ils récoltent la bonne volonté des gens, surtout des jeunes. 1958 : « Bianca Passarge, 17 ans, de Hambourg, se déguise en chat, avec une queue en fourrure et danse sur des bouteilles de vin. La Fabrication de Greta Thunberg – pour consentement a été écrit en six actes. J’évoque également la célèbre famille de Thunberg. Source: WWF

BX442, la grande galaxie spirale qui ne devrait pas exister Il est représenté ici une vraie image de la grande galaxie spirale BX442 telle qu'elle était il y a 10,7 milliards d'années. Elle a été composée à partir d'observations faites par Hubble et le télescope Keck à Hawaï. © David Law, Dunlap Institute for Astronomy & Astrophysics BX442, la grande galaxie spirale qui ne devrait pas exister - 2 Photos Un groupe d’astrophysiciens vient de publier dans Nature un article sur la découverte par Hubble de la galaxie BX442. Alors, pourquoi la découverte de cette grande galaxie spirale fait-elle parler d'elle ? Les simulations basées sur ce scénario, comme Deus qui fait intervenir l'énergie noire, fonctionnent remarquablement bien, même s'il reste encore quelques désaccords avec les observations. Il n'est pas question ici d'image réelle de la galaxie spirale BX442. La découverte de BX442 entre précisément dans ce cas de figure. BX442 dérange donc clairement les modèles en vigueur. Il a fallu se rendre à l’évidence. A voir aussi sur Internet

Related: