background preloader

Les effets destructeurs du management à la cool - 9 août 2015

Les effets destructeurs du management à la cool - 9 août 2015
Pour comprendre la souffrance qui infuse dans les open spaces fleuris d’aujourd’hui, alors que jamais on ne s’est tant soucié de bien-être au travail, le nouveau livre de Danièle Linhart, « la Comédie humaine au travail» (sous-titré : «De la déshumanisation taylorienne à la sur-humanisation managériale»), est d’un recours précieux. Voilà une chercheuse du CNRS qui depuis trente ans observe les mutations sociales au travail. Pour mieux comprendre ses lois non écrites, ses faux semblants, elle se faufile dans les congrès de managers, avec le risque de s’y faire insulter. (C’est arrivé, nous le verrons plus loin.) La sociologie comme sport de combat est diversement appréciée. Danièle Linhart pourrait comme bien d’autres, sociologues ou journalistes qui font profession de décrire le réel, se retrancher derrière une prudente impartialité. Notre siècle croit dépassée l’image d’un Chaplin à califourchon sur la machine, aux heures féroces du taylorisme ? La contradiction est flagrante.

http://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20150808.OBS3895/les-effets-destructeurs-du-management-a-la-cool.html

Related:  Holacracy - Entreprise libérée - Part 2GouvernanceActusManagementBouquins

Michelin transforme ses méthodes de travail - Pneumatique Le spécialiste du pneumatique Michelin est en mutation depuis deux ans. En France, cette transformation passe par un repositionnement de ces usines, mais aussi par une nouvelle organisation du travail: dimanche ouvré, compteur de réactivité... Pour concilier l'"économiquement nécessaire" au "socialement acceptable", Michelin mise sur les propositions de ses salariés. L’autogouvernance : un modèle de société Le livre du consultant en organisations Frédéric Laloux, Reinventing Organizations, vers des communautés de travail inspirées est devenu l’une des Bibles des livres de management sur les entreprises libérées. Et effectivement c’est un longseller très inspirant, riche en exemples et en détails qui rendent l’ensemble vivant. Pour autant, pas plus que le livre de Getz ou de Robertson, on n’y trouvera pas une méthode à appliquer pas à pas pour transformer son organisation, d’abord et avant tout parce que ces transformations sont expérientielles : leur réussite dépend de leur appropriation et de leur adaptation.

Ces dirigeants qui ont fait un burn out Les chefs d’entreprise portent sur leurs épaules un poids considérable et peuvent facilement basculer dans un état dépressif dangereux pour leur santé et pour leur business. Pourquoi ces dirigeant font-ils un burn-out ? Pourquoi les patrons n’avouent-ils jamais leur burn-out ? Pour la première fois, l’observatoire Amarok livre, propose une étude sur le burn-out des dirigeants ou ce qu’on appelle la « dépression patronale ».

Que faire si vous êtes victime de harcèlement moral au travail Entreprendre.fr Publié le 07 oct 2015 Véritable fléau dans le monde du travail, le harcèlement moral touche de nombreux salariés sans distinction de sexe. Hommes et femmes sont confrontés à ce facteur de stress. Joyeux Bordel : Tactiques, Principes et Théories pour faire la Révolution Sur toute la planète, des millions de personnes ont pris conscience, non seulement de la nécessité d’agir pour mettre un terme aux inégalités croissantes et aux dégâts écologiques, mais aussi de la possibilité d’y parvenir en faisant appel au pouvoir de l’imagination. Élaboré aussi bien pour les militants aguerris que pour les nouveaux activistes, Joyeux bordel est le manuel indispensable du militant moderne. Pensé par des dizaines d’activistes du monde entier, Joyeux Bordel ! met en lumière de nouvelles voies vers un militantisme créatif, efficace et revigorant. Il est à la fois un manifeste du farceur, un mode d’emploi de l’action directe façon Greenpeace, et un manuel d’entraînement à l’organisation des masses, à la pédagogie et aux pratiques émancipatrices.

Libérer l'entreprise, mais de quoi? La liberté prônée répond à trois dérives: le management désincarné, le management de la défiance et le management malveillant. Le management désincarné est celui où la stratosphère de l’entreprise - couche hiérarchique contenant les spécialistes - pilote le quotidien des salariés opérationnels à coup de logiciels de planification ou de management par objectifs. Cela est vécu par les collaborateurs comme une bonne manière de joindre l’inutile au désagréable. La recherche montre que personne n’est dupe de l’inefficacité de ces approches.

Réinventer le monde de l’entreprise Frédéric Laloux et Etienne Appert ont conjugé leurs talents pour écrire une version résumée et illustrée du célèbre Reinventing organizations. Le résultat est un petit chef d’œuvre de créativité et de pédagogie. Je suis allé rencontrer le dessinateur Etienne Appert pour en savoir plus sur la genèse et la portée de ce projet. Santé et travail : nouvelles perspectives de recherche et d’action CC Pixabay ClkerFreeVectorImages Dans notre société à hautes exigences sanitaires, il paraît pourtant acceptable que le travail fasse mal. Qu’il soit pénible, qu’il provoque souffrances, usure et pathologies dont témoignent le vieillissement différentiel et les écarts d’espérance de vie entre catégories socioprofessionnelles, qu’il soit dangereux (en France dix décès par semaine sont dus à des accidents de travail) : tous ces maux paraissent intrinsèquement liés au travail-même. Pourtant, de multiples événements manifestent une remise en cause de ce fatalisme : ne serions-nous pas à un moment de changement de posture ? CC Flickr Jean Pierre Gallot

Les trois démons du manager (et comment les combattre) Il est parfois contre-nature pour un chef de lâcher la bride, d'accorder pleinement sa confiance, de penser "out of the box". Toutes ces qualités qui l'aideraient pourtant à gagner en efficacité. Le manager n'a alors pas le choix. Il doit neutraliser ses postures-réflexes instinctives, auto-protectrices et... contre-productives. Voici les trois principaux démons, bien ancrés dans son cerveau, qui menacent de lui pourrir la vie et sa carrière. Démon n°1 : "Je suis obligé de tout contrôler"

Robespierre sans masque, par Maxime Carvin (Le Monde diplomatique, novembre 2015) Gérard Fromanger. – « Chauds et froids de Robespierre », de la série « L’atelier de la Révolution », 1988-1989 Private collection / Bridgeman Images En décembre 2013, un laboratoire annonce avoir reconstitué, à partir d’un moulage mortuaire, le « vrai visage » de Maximilien de Robespierre. Libérer les énergies Le thème de la libération est à la mode. Les entreprises et organisations dites libérées sont souvent en fait « en voie de libération ». Elles explorent, expérimentent, essayent de s’en sortir et de trouver de nouvelles voies. Comme beaucoup d’entreprises en fait.

Related: