background preloader

Le papier contre le numérique » Article » OWNI, News Augmented

Le papier contre le numérique » Article » OWNI, News Augmented
Pour certains, la cause est entendue : en changeant de support, nous avons perdu de notre capacité à nous plonger dans de longs textes. Un point de vue trop simpliste, comme en témoignent les analyses présentées dans ce texte. Nouveau support, nouvelle culture Lit-on de la même manière sur le support papier que sur le support électronique ? Le débat commence à être ancien : on pourrait le faire remonter aux critiques de Socrate à l’encontre de l’écriture à une époque où la transmission du savoir se faisait uniquement de manière orale. La question se pose également en terme de conflit depuis la naissance de l’hypertexte, comme l’évoquait Christian Vandendorpe. Il n’est pas sûr que ce texte parvienne à réconcilier les tenants de chaque position. « Google nous rend-il stupide ? « À chaque fois qu’apparaît un nouveau média, une nouvelle façon de distribuer le savoir et l’information, il se trouve quelqu’un pour crier à l’abêtissement des masses », attaque Luc Debraine dans Le Temps.

http://owni.fr/2011/03/18/le-papier-contre-le-numerique/

Related:  Exploration

Cinq sites pour faire des nuages de mots Si vous voulez embellir un blogue ou écrire un cv en nuages de mots, voilà 5 services qui vont vous être très utiles. Le nuage de mots est un peu le symbole du web2.0, ça commence a être un peu démodé, mais on aime quand même. Pour ceux qui ne connaissent pas le nuage de mots, c’est une représentation graphique de mots où les mots les plus répétés dans un texte sont les plus gros et les mots les moins répétés sont les plus petits J’ai aussi testé une option freeware logiciel dans ce billet, mais je préfère nettement les versions en ligne. Eteins ton livre, il est tard XEnvoyer cet article par e-mail Eteins ton livre, il est tard Nouveau ! Pas le temps de lire cet article ? La Presse veut faire le grand saut vers le numérique - Actualités Techno-économie - Médias et Web fermer [x] Cet article provient de l’édition papier du magazine. Seuls les abonnés ont un accès illimité à ces articles.

Google Glass: la vie en réalité augmentée, ce n'est pas si cool «Comment la réalité augmentée va foutre en l’air votre vie amoureuse»: c’est le titre que The Atlantic consacre à Sight, le petit film de près de huit minutes qui fait son chemin sur les sites spécialisés en technologie et les blogs de geeks. Sight, projet de fin d’études de deux étudiants de l’Académie des arts de Bezalel à Jérusalem, est un film d’anticipation inspiré par le projet Google Glass, présenté cette année par l’entreprise californienne qui souhaite le mettre sur le marché dès 2013. Dans ce court-métrage remarquablement réalisé, l’entreprise fictive Sight Systems propose des lentilles hyperconnectées, créant une interactivité constante avec les objets et les individus qui entourent l’utilisateur, dans un flux informationnel permanent… Un peu comme les fameuses smart-lunettes de Google, donc.

Technologie(s) et société de la connaissance : Actualité La grande peur de 2009 semble oubliée Souvenons-nous de l’été 2008. Depuis plus d’une année les cours du pétrole avaient augmenté pour atteindre en juin 145 $/baril. La demande d’automobile faiblissait après une longue période de croissance heureuse. En octobre, c’est la faillite de Lehman Brothers ouvrant une crise financière dont l’ampleur rappelait 1929. Privée de son oxygène, le crédit, la demande américaine d’automobile s’effondre en quelques mois. Les éditeurs de presse Web et papier vont bénéficier d'une TVA réduite Un décret paru au Journal officiel va autoriser les éditeurs de presse à appliquer une part de TVA réduite à leurs abonnements couplant supports numériques et papier. Les éditeurs de presse proposant des formules hybrides d'abonnement (papier+supports numériques) vont pouvoir appliquer une TVA réduite à leurs lecteurs. Un décret d'application de la loi de Finances rectificative pour 2009, paru au Journal officiel le 29 janvier, autorise ces éditeurs à appliquer une TVA à 2,10 % (jusqu'à présent réservée à la presse papier) sur une partie du prix de ces abonnements. L'autre partie du prix restera soumise à une TVA normale à 19,6 %. Cette mesure concerne autant les éditeurs de presse traditionnelle que les sites disposant de déclinaisons papier, comme Rue89. La part de TVA à 2,10 % qui représente la fourniture de la version papier de la publication, devra être fixée par les éditeurs eux-mêmes selon une "méthode traduisant la réalité économique des opérations".

Laurent Chemla : ils sont trop forts ces voleurs 2.0… Vous aviez lu une interview de Laurent Chemla sur Reflets. Laurent, c’est un dinosaure du Net français. Et à ce titre, il a vécu toutes les époques de ce réseau. Depuis l’intérieur, mais aussi en tant qu’entrepreneur atypique. Il était donc, à nos yeux, impératif qu’il vienne donner son point de vue de « vieux con »© aux jeunes (et moins jeunes) qui assistaient à Pas Sage en Seine.

L'édition traditionnelle est-elle encore viable face à l'autoédition ? L'année 2012 marque la poursuite de la montée de l'autoédition et, par la même occasion, des débats qui s'ensuivent. Suite au succès d'auteurs autoédités, un mouvement protestataire, de plus en plus appuyé, dénonce l'inutilité des groupes éditoriaux. Outre-Atlantique, le phénomène est répandu. Les auteurs autoédités trouvent dans ce système une alternative à l'édition traditionnelle qui aurait pu les refuser, ou qu'ils pensent trop industrielle. D'autres voient là l'avenir de l'édition. Ce qui est certain, c'est qu'au lieu d'accepter la cohabitation de deux systèmes différents, l'autoédition génère un débat quant à la valeur ajoutée d'une maison d'édition traditionnelle.

Les médias locaux migrent en masse vers le numérique Les sources de diffusion d'informations de proximité se transforment pour générer de nouveaux revenus grâce au technologies web. Une mutation sans précédents qui oblige les publicitaires à adapter leurs stratégies. Quant il s'agit de communiquer avec des consommateurs proche d'un point de vue géographique, les publicitaires s’orientent de plus en plus vers les plateformes numériques. C’est ce que dévoile le Local Media Annual Forecast, l’étude annuelle réalisée par BIA/Kelsey aux Etats-Unis qui se concentre sur les dépenses publicitaires des PME et les stratégies d’achat des agences de publicité. De leurs côtés, les médias nationaux ont déjà sur tiré profit du numérique notamment avec l’essor des smarthpones et des tablettes. L’érosion de la presse papier emmène donc les émetteurs d'information à reconfigurer leurs revenus.

Le point sur les alternatives pour se passer de Google Google est partout sur le web, les différents outils qu'il propose font partie des plus utilisés dans le monde. Je suis moi-même un utilisateur de la grande majorité de ses services, je t'en parle d'ailleurs régulièrement ici, et je dois bien avouer que j'en suis plutôt satisfait. J'aurais du mal à te conseiller d'utiliser d'autres outils, étant donner que ce sont bien souvent les plus performants. Mais je comprends tout à fait que certains internautes soient un peu inquiet de laisser autant d'informations dans les mains d'une seule entreprise. Et puis après tout, il n'est sans doute pas idiot de ne pas vouloir laisser tout ses oeufs dans le même panier.

Les quotidiens passent au payant les uns après les autres Cette fois, c'est fait. Depuis plusieurs mois, on savait que le groupe Voix du Nord avait l'intention d'utiliser le site son quotidien régional Nord Littoral, basé à Calais, comme laboratoire. Il y a un an tout juste, le 1er octobre 2010, il avait ainsi testé les réactions de ses internautes en imposant l'inscription pour le consulter (lire mon billet).

Digital art gallery - MandelBulb MandelBulb Forme de la nature ? Sculpture sur bois ?...

Related: