background preloader

Comment le cerveau supprime-t-il les mauvais souvenirs - Actualité Houssenia Writing

Comment le cerveau supprime-t-il les mauvais souvenirs - Actualité Houssenia Writing
On a découvert un circuit cérébral qui nous permet d’oublier la peur et l’anxiété. Le cerveau possède une capacité remarquable pour nous alerter sur les menaces. La nuisance sonore, les odeurs suspectes ou les prédateurs en approche nous envoient des impulsions électriques qui alertent nos neurones sensoriels. Ce processus déclenche les circuits cérébraux sur la peur ce qui nous incite à fuir ou à combattre. Le cerveau est aussi capable de savoir lorsqu’une menace initiale a été résolue ou qu’elle est désormais sans danger. Mais parfois, ce processus ne fonctionne pas et le cerveau crée des associations anormales. Comme la plupart des émotions, la peur est une chose complexe sur le plan neurologique. Normalement, des souris qui entendent régulièrement des bruits de pas finissent par apprendre que ce son est sans danger. Jusqu’à présent, les analystes n’étaient pas sûrs si la communication amygdale/cortex préfrontal était le principal facteur de l’oubli de la peur.

http://actualite.housseniawriting.com/science/2015/08/03/comment-le-cerveau-supprime-t-il-les-mauvais-souvenirs/6683/

Related:  acouphènes et lien possible avec le système nerveux, le cerveaucerveau - psychiatrieStress, Traumatisme, ÉmotionsCerveau

Des chercheurs découvrent un composant pour lutter contre la déficience mentale- Shems FM Actualités » World News Des chercheurs allemands ont découvert un nouveau composant, pouvant contribuer à la lutte contre les maladies cérébrales. Le composant servirait notamment à remédier aux déficits mentaux et à de graves maladies, telles que l’Alzheimer. L’étude est actuellement menée sur des souris de laboratoires mais si l’expérience réussit, les chercheurs décideront de la possibilité d’autres expériences plus avancées.

Le mystère de la formation des plis et replis de notre cerveau résolu Noix, spaghettis, Flanby... Les plis et replis qui forment notre cerveau nous évoquent bien des images. Ces circonvolutions seraient le résultat d'une simple compression mécanique selon une étude publiée dans la revue Nature Physics. Aider l'enfant à surmonter ses peurs “Papa, laisse la lumière allumée, j’ai peur dans le noir”, “Je voudrais tant mais je n’ose pas aller sur le manège de chevaux de bois”, “Une sorcière va venir dans ma chambre, je ne veux pas rester tout seul”, “J’ai peur quand tu cries sur moi”… Tous les enfants du monde traversent des peurs aux différentes périodes de leur vie. La peur est universelle. Cet article propose aux parents et aux éducateurs de l’enfant d’adopter un positionnement respectueux, à l’écoute de ses peurs. La peur est l’une des grandes émotions de base que rencontre l’être humain dans la vie. Les trois autres sont la joie, la tristesse et la colère.

Comment le cerveau répond à la violence Les récits de victimes de violences ne manquent hélas pas, avec lorsqu'ils sont exposés publiquement, une étrangeté. Au lieu de susciter une compassion légitime, ils déclenchent parfois des réactions d'incompréhension de ceux qui ne les ont pas vécues en raison du manque de réaction des victimes. Les progrès de la neurobiologie et des techniques sophistiquées d'imagerie cérébrale éclairent pourtant d'un jour nouveau ce qui se passe dans le cerveau lors d'une agression et la constitution, ensuite, d'une mémoire traumatique. Pourquoi n'ai-je pas crié? Pourquoi ne me suis-je pas débattu? Parkinson : le burnout de certains neurones expliqué Un épuisement des neurones dans certaines régions du cerveau serait à l'origine de la maladie de Parkinson, selon une étude publiée dans la revue Current Biology. Ces neurones, en raison de certaines de leurs caractéristiques, doivent produire beaucoup d'énergie, ce qui entraînerait leur épuisement et leur mort prématurée. À la différence de la maladie d'Alzheimer, qui touche les milliards de neurones du cerveau, les symptômes principaux de la maladie de Parkinson sont causés par la mort de quelques dizaines ou centaines de milliers de neurones dans quelques régions circonscrites du cerveau incluant la substance noire compacte, le locus ceruleus et le noyau dorsal du nerf vague. Une perturbation du fonctionnement des mitochondries est considérée comme jouant un rôle important pour la perte de ces neurones. Les mitochondries sont qualifiées d'« usines à énergie » des cellules ; elles produisent l'énergie nécessaire à leur fonctionnement.

Intuition : le cerveau en roue libre NUMÉRIQUE. Article extrait du n°827 de Sciences et Avenir. Pour en savoir plus, se référer à l'encadré de bas de page. Anti stress: sept décisions à prendre - OSER changer Beaucoup d’exigences et de demandes dans nos vies, qu’elles soient professionnelles et/ou personnelles. Quand on ne sait trop où donner de la tête, ça peut finir par des conséquences fâcheuses, sur les plans physique et psychologique. La question que plusieurs se posent alors, c’est Qu’est-ce que je peux y faire? Mais dans le ton qu’ils emploient transparaît davantage une constatation: Je n’y peux rien!

Les capacités d'introspection (ou métacognition) liées à une région du cerveau Certaines lésions cérébrales résultants de traumatismes ou d'accidents vasculaires cérébraux ainsi que certaines maladies éliminent des aspects de la capacité de réflexion sur soi-même (par ex., les personnes atteintes de schizophrénie qui ne sont pas conscientes d'être malades). Ces travaux constituent une étape importante pour mieux comprendre ces maladies. L'introspection est ici définie comme étant la pensée sur la pensée. Elle consiste à porter un jugement sur ses propres pensées et actions. Dans ce sens, est souvent aussi appelée métacognition. Synchronisation des ondes cérébrales Qu'est ce que la synchrothérapie ? Le cerveau est certes un territoire énigmatique, mais depuis une cinquantaine d'années, la science a élucidé certains de ses mystères. Aujourd'hui, on utilise non seulement des produits pharmaceutiques pour intervenir dans sa chimie, mais aussi diverses technologies pour en modifier les mécanismes physiques. Ainsi, simplement en écoutant des enregistrements conçus à cet effet ou à l’aide de petits appareils émettant des signaux lumineux, semblables à des stroboscopes, on peut accélérer ou ralentir les ondes cérébrales ou encore synchroniser les ondes de l'hémisphère droit avec celles de l'hémisphère gauche. Les ondes cérébrales Dans les différentes zones du cerveau, l'influx nerveux fonctionne en relative cohérence et de façon rythmique : les neurones s'activent ensemble (plus ou moins), comme une pulsation, puis se calment, puis s'activent de nouveau.

Notre cerveau aurait une capacité de stockage proche de celle du Web ! - 25 janvier 2016 "Ce résultat a l'effet d'une véritable bombe dans le domaine des neurosciences", annonce fièrement dans un communiqué Terry Sejnowski, neuroscientifique du Salk Institute à La Jolla, en Californie (États-Unis). Avec son équipe, il a mesuré la capacité de stockage du cerveau, et surprise : celle-ci est 10 fois supérieure aux estimations précédentes ! "L'équivalent d'au moins 1 pétaoctet (10 puissance 15), soit une capacité de grandeur proche de celle du World Wide Web", résume-t-il (une estimation a minima basée sur l'étude d'une petite zone du cerveau qu'il faudrait toutefois réévaluer nettement pour qu'elle soit réellement comparable au Web : même si la capacité de stockage de ce dernier est impossible à estimer, les 4 géants que sont Google, Facebook, Amazon et Microsoft stockeraient à eux seuls 1.200 pétaoctets de données...). Cette étude lève également le voile sur un mystère du cerveau. Une région du cerveau modélisée en 3D

Comment gérer les mauvais souvenirs? En se concentrant sur le contexte, pas sur les émotions SOUVENIRS - Un examen ou un entretien raté, une discussion importante qui finit mal, la honte de sa vie, ou pire, un décès. Comment cesser de ruminer les mauvais souvenirs? Comment réussir à passer à autre chose, sans ressentir toutes les émotions négatives qui y sont liées? Des chercheurs de l'Institut Beckman de l'université d'Illinois se sont penchés sur la question, et ont peut-être trouvé la solution. L'étude est publiée dans la revue Social Cognitive and Affective Neuroscience. Tenter de les refouler les mauvais souvenirs? Comment le cerveau évalue-t-il nos erreurs ? CERVEAU. Une expérience dont les résultats ont été publiés dans la revue Science ce vendredi 21 février a permis à des chercheurs de l'université d'Aix-Marseille d'identifier la région cérébrale qui commande l'évaluation et surtout la correction de nos mouvements. La région du cerveau en question est nommée aire motrice supplémentaire (l’AMS) avait déjà été identifiée par électro-encéphalographie comme étant impliquée dans la correction d’erreur.

ÉPILEPSIE: Limiter les crises en rétablissant le courant Actualité publiée hier Journal of Clinical Investigation En décryptant le mécanisme par lequel l'acide valproïque (Dépakine®) contrôle des crises d'épilepsie, ces chercheurs de l’Université de Californie- Irvine découvrent aussi un nouveau facteur de crises. Cerveau : comment naît la créativité des musiciens ? - 14 janvier 2016 Associée souvent au "génie artistique", la créativité livre peu à peu ses secrets aux scientifiques. Ces dix dernières années, les neurologues sont parvenus à identifier les premiers rouages d'un circuit cérébral impliqué dans cette capacité. Mais la créativité ne peut s'exprimer par simple activation de ce réseau fixe de neurones. Une nouvelle étude, coordonnée par Charles Limb et publiée dans la revue Scientific Reports, le démontre.

Related: