background preloader

La Commune de Paris, 1871

La Commune de Paris, 1871

http://www.raspouteam.org/1871/

Related:  France

Louis Antoine Léon de Saint-Just (1767-1794), [homme politique français et révolutionnaire enflammé], L'esprit de la révolution et de la constitution de la France (1791) “ L’Europe marche à grands pas vers sa révolution, et tous les efforts du despotisme ne l,arrêteront point. Le destin, qui est l’esprit de la folie et de la sagesse, se fait place au travers des hommes et conduit tout à sa fin. La Révolution de France n’est point le coup d’un moment, elle a ses causes, sa suite et son terme : c’est ce que j’ai essayé de développer.” Par ces mots s’ouvre L’esprit de la révolution, rédigé par Saint-Just en 1791, commentaire critique et passionné des premières années de la Révolution et de son fabuleux travail législatif et constitutionnel. Les Fragments sur les institutions républicaines, rédigé deux années plus tard, [soit en 1793], est l’œuvre de Saint-Just, député à la Convention qui a fait voter la mort du roi.

L’union des femmes Alors que les combats continuent autour d’Asnières, aujourd’hui des citoyennes ont crée l’Union de Femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés. Elles ont lancé un appel aux femmes de Paris, leur enjoignant de rejoindre l’Union pour aider à défendre la ville contre l’armée monarchiste. De nombreuses femmes n’ont pas attendu la création de cette Union pour s’engager dans la Garde Nationale, comme cantinières, ambulancières ou soldats.

la Commune 18 mars-27 mai 1871 Tentative à implications révolutionnaires, faite par les ouvriers à Paris après l'insurrection du 18 mars 1871, pour assurer, dans un cadre municipal et sans recours à l'État, la gestion des affaires publiques. 1. Le contexte Cette insurrection prend naissance dans cette ville du travail qu'est devenu Paris en pleine croissance démographique (en 1866, sur 1 799 980 habitants, 57 % vivent du travail industriel et 12 % du travail commercial). Les députés protestataires d'Alsace-Lorraine Les députés « protestataires » d'Alsace-Lorraine La déclaration des députés d'Alsace et de Lorraine déposée le 1er mars 1871 Affiche illustrée de la déclaration des députés d'Alsace Lorraine lue à l'Assemblée nationale de Bordeaux le 1er mars 1871,

SEHRI - documentaire Le site de l'association S.E.H.R.I. est le premier centre virtuel de documentation (archives, objets, listing) en ligne consacré à la période allant de la fin de l'Ancien-Régime au début de la Seconde Restauration. L'association a été créé en 2007 par Jérôme Croyet, Docteur en Histoire et Archiviste au AD de l'Ain dans le but de combler un manque cruel sur la période. En effet si le thème de la période Impériale a la faveur des français, celui de la Révolution comprend beaucoup moins d'intérêt pour le public alors même que les dernières recherches font toutes état d'une seule et même période, la Révolution et l'Empire ne peuvent être dissociés.

Élections municipales du 26 mars 1871 à Paris Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Contexte[modifier | modifier le code] Après la journée du 18 mars et le retrait sur Versailles des autorités légales, c'est le Comité central de la Garde nationale qui détient le pouvoir de fait dans la capitale. Surpris de cette facile victoire et peu enclin à assumer les responsabilités politiques de la situation[1], le Comité central décide rapidement d'organiser de nouvelles élections municipales qu'il fixe au 22 mars.

Convois_de_deportes Nous débutons ici une série d’articles consacrés aux navires qui ont effectué le transport des déportés de depuis jusqu’en Nouvelle-Calédonie. Pour cela nous avons utilisé comme sources les Archives d’Outre-Mer à Aix-en-Provence (13), notamment la série H30 qui regroupe les dossiers de sept des premiers convois, ainsi qu'un dossier "Divers", contenant des pièces diverses. Nous avons aussi consulté l’ouvrage référence sur la déportation des Communards : Déportés et forçats de la Commune : de Belleville à Nouméa, par Roger Pérennès, Nantes, Ouest Editions, 1991. Enfin nous avons consulté l’excellent site sur lequel ont peut trouver tous les renseignements techniques concernant les navires, ainsi que des photos. 18 mars 1871 - Début de la Commune de Paris Le 18 mars 1871, une émeute éclate à Paris, sur la butte Montmartre. Adolphe Thiers (73 ans), chef du gouvernement provisoire de la République, renonce à la réprimer et s'enfuit à Versailles avec tous les corps constitués. C'est l'amorce de la «Commune». Maîtres malgré eux de la capitale, les révolutionnaires et militants socialistes vont offrir à la bourgeoisie républicaine l'occasion de se débarrasser une fois pour toutes de la «question sociale». Il en coûtera 20.000 victimes. Provocations

Archives nationales (France) - base Archim : Collection de photographies sur le Second Empire de l'abbé Eugène Misset" < Archives nationales - Page d'accueil Collection de photographies sur le Second Empire de l'abbé Eugène Misset (1850-1920) - 400 AP/217 et 218. Né à Vitry-le-François (Marne) en décembre 1850, l’abbé [Marie-Joseph] Eugène Misset fut professeur à l’École des Carmes, directeur de l’institution ou école Lhomond à Paris, dans les dernières années du XIXe siècle et les premières du XXe siècle. A la fin de sa vie, il se retira à Châlons-sur-Marne aujourd’hui Châlons-en-Champagne. Érudit, auteur d’ouvrages et d’articles historiques, l’abbé Misset avait rassemblé une importante collection de photographies relatives au Second Empire, par l’intermédiaire d’amis comme Jacques Cappoens pour la série sur la Maison de l’Empereur, d’anciens membres de l’entourage de la famille impériale comme la famille Cornu, ou encore auprès d’un certain Roussille, ancien garçon d’appartement du Prince Impérial, pour les quelques lettres autographes jointes.

La Commune de Paris par ceux qui la firent Les causes Le 4 septembre 1870, à la suite d’une journée d’émeute parisienne, l’Empire est renversé et la République proclamée. Un gouvernement de défense nationale s’installe à l’hôtel de ville de Paris officiellement pour poursuivre la guerre contre les États allemands, dont les troupes occupent le nord du pays. Commune de Paris (1871) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En juillet 1870, Napoléon III entreprend contre la Prusse une guerre mal préparée, qui le conduit rapidement à la défaite. Le , à la suite d'une journée d'émeute parisienne, l'Empire est renversé. Parcourir La barre d'outils principale est accessible à partir de n'importe quel endroit du catalogue. Historique de recherche : afficher la liste des termes des recherches effectuées. Modifier la recherche : revenir à l'écran de recherche en conservant les éléments de la recherche précédente.

Portail:Révolution française Pendant la Révolution française, il participe à la campagne du Rhin, puis devient président de la société populaire de Besançon, où il se fait remarquer par son calme et sa modération, tout en affichant clairement ses convictions républicaines. Il est le deuxième frère cadet de l'homme politique Vincent-Marie de Vaublanc. Lire la suite Autres articles sélectionnés au sein du portail de la Révolution française

c’est la guerre à Paris. Une guerre de rue, une guerre artistique, un combat de street art. C’est La Commune de Paris qu’on ressuscite. Rue d’Aboukir, place de la Concorde, place de la Bastille, cette nuit même sur les hauteurs de Montmartre, des affiches recouvrent les murs. A chaque affiche, son anecdote, et son… QRCode qui renvoie à son tour là : Raspouteam by agnesdelmotte Mar 19

Related:  Commune