background preloader

TVMag.com - Programmes TV - «Frédéric Mitterrand devrait démissi

http://tvmag.lefigaro.fr/

Related:  My interests

Georges Frêche est mort Home » France, La Une, Politique L’ancien maire de Montpellier et président du conseil régional du Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, est mort. Il a succombé à une crise cardiaque dimanche 24 octobre à 18h15 alors qu’il était à son bureau. Cette figure emblématique du parti socialiste avait 72 ans. Il était connu pour ses coups de gueule et son franc parler et il sera d’ailleurs exclu du parti socialiste après de trop nombreux dérapages. Georges Frêche est né à Puylaurens dans le Tarn le 9 juillet 1938. «Secret Story 4» versus «Trompe-moi si tu peux» Dernière minute: suite au décès de l'un des participants, M6 annonce mardi après-midi la déprogrammation de l'ensemble de «Trompe-moi si tu peux». L'émission era remplacée dès ce vendredi par la diffusion de la série «Bones». Jeudi soir à 20 heures, M6 diffuse la première édition de «Trompe-moi si tu peux», sa nouvelle émission de télé-réalité, en concurrence frontale avec la quatrième saison de «Secret Story», diffusée le vendredi soir en seconde partie de soirée, à 23 heures. Secrets, faux couples, cadres paradisiaques, une dose de scandale… Les deux émissions recourent à des ingrédients qui devraient les hisser au top de l’audimat. Secrets et faux couples

Toutes les audaces On retiendra de Georges Frêche l'image d'un homme de grande conviction. Il ne s'agit pas là d'une expression convenue qu'on ressortirait pour l'occasion. Georges Frêche avait effectivement « ses » convictions, « ses » idées, et ne laissait à personne le soin de les défendre, car, pour lui, la politique demeurait un combat de tous les jours. Sans répit. M6 revient aux valeurs sûres - Télé Se connecter | S'inscrire Accueil > News Télé réalité:M6 revient aux valeurs sûres Tags : Loft Story , M6 , télé réalité Imprimer Envoyer Décès de Georges Frêche: les réactions Le président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, indétrônable baron de sa région décrié pour ses provocations et dérapages verbaux qui lui avaient valu d'être exclu du PS, s’est éteint dimanche à Montpellier. Sa disparition brutale a suscité de nombreuses réactions, la classe politique lui rendant un hommage quasi unanime. , qui en mars estimait qu'il n'était plus «un homme de gauche», a salué «un grand élu visionnaire et bâtisseur». «Au-delà des désaccords que nous avons pu avoir, je souhaite me souvenir d’un homme courageux et engagé», ajoute la première secrétaire du PS dans un communiqué.

Jean-Pierre, in memoriam, victime de la télé non réalité (Trompe Ca devait être le grand retour de M6 comme fabricant de nouveaux contenus, de nouveaux programmes.Après le Loft et l’introduction pour la première fois dans le PAF français d’une déclinaison de Big Brother, M6 revenait avec « Trompe-moi si tu peux », son émission de télé-réalité dont le premier épisode devait être diffusé ce vendredi. La directrice des programmes Bibiane Godfroid (notamment inventeuse de Super Nanny), annonçait dès janvier les objectifs de revenir à la tambouille qui avait fait passer la barre des 10% d’audimat à M6. Triste sort où on oublie que des indicateurs clés de performance ne peuvent se résumer qu’à la captation d’un public peut-être voyeur mais aussi preneur de sens. JP est mort.

Sarkozy piégé par les intellos de gauche - Frédéric Mitterrand Charles Platiau / Reuters - Le Front national a lancé une campagne contre Frédéric Mitterrand. Le parti de Jean-Marie Le Pen exige de Nicolas Sarkozy le renvoi de son ministre de la Culture. Frédéric Mitterrand qui a apporté son soutien à Roman Polanski, arrêté le 26 septembre en Suisse pour viol sur mineur, est au coeur d'une polémique en raison de ses écrits controversés dans son livre-confession, «La Mauvaise Vie». L'ouvrage publié en 2005 évoque le tourisme sexuel en Thaïlande. Le porte-parole du Parti Socialiste, Benoît Hamon, a qualifié de «choquant» le livre de Frédéric Mitterrand.

Montpellier : Georges Frêche quitte la scène brutalement En quittant la scène brutalement, il a surpris une nouvelle fois tout le monde Georges Frêche, le turbulent président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon. Ce sera son dernier contre-pied : Georges Frêche, 72 ans, est mort "au combat", debout, hier à 18h45 d'un arrêt cardiaque dans son fief de Montpellier qu'il venait de regagner après un voyage en Chine. Réélu en mars à la tête du conseil régional de Languedoc-Roussillon, l'ancien maire de Montpellier de 1977 à 2004, se sera fait connaître hors de son territoire, surtout par ses dérapages verbaux.

Frédéric Mitterrand cloué au pilori «Je condamne le tourisme sexuel et la pédophilie»: invité de Laurence Ferrari lors du journal de 20heures de TF1 jeudi 8 octobre, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a répondu aux attaques dont il fait l'objet depuis son soutien au cinéaste Roman Polanski. «Je ne rajouterai pas l'indignité à l'injustice du traitement qui m'est fait», a-t-il dit. Reçu «en audience» par le chef de l'Etat, le ministre a affirmé que Nicolas Sarkozy et François Fillon lui avaient témoigné leur «confiance». Au centre de la polémique, des extraits de son roman La mauvaise vie.

Georges Frêche est mort - Stars Actu - l'Actualité des Stars Georges Frêche est mort hier à Montpellier d'un arrêt cardiaque à l'âge de 72 ans. Cette figure du Parti Socialiste avait été viré pour ses provocations et dérapages. Ancien député-maire de Montpellier, dont Georges Frêche en a été le maire de 1977 à 2004. Il a également présidé la communauté d'agglomération de Montpellier à partir de 2002 et il était à la tête du conseil régional de Languedoc-Roussillon depuis six ans.

Flash actu : Jean-François Copé défend Mitterrand Le chef des députés UMP Jean-François Copé a déclaré aujourd'hui qu'il ne voulait pas succomber "à trop d'hypocrisie", concernant la polémique sur le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. "Je ne voudrais pas que l'on succombe à trop d'hypocrisie. Frédéric Mitterrand a écrit son livre il y a trois ou quatre ans: 200 ou 250.000 exemplaires vendus. On sait très largement ce qu'il a écrit", a déclaré M. La mort de Georges Frêche, grand bâtisseur à Montpellier - Montpellier Entreprise Maire de Montpellier de 1977 à 2004 puis président du Conseil régional du Languedoc Roussillon, réélu à ce poste en mars dernier, Georges Frêche, figure tutélaire de la vie politique et économique locale, est décédé brutalement le dimanche 24 octobre 2010. Sa grande gueule faisait couler beaucoup d’encre et ses saillies verbales, aigües à l’extrême et agitatrices de vieux démons, avaient créé des brèches dans le grand édifice du parti socialiste local au moment des dernières élections régionales.Démolisseur des grands principes nationaux pour les uns, bâtisseur et visionnaire génial pour les autres, adulé et détesté, craint et admiré, Georges Frêche, maire de Montpellier de 1977 à 2004, est décédé brutalement ce dimanche 24 octobre 2010, sans doute des suites d’une crise cardiaque.

Flash actu : Mitterrand doit ''s'expliquer'' (Valls) Le député-maire socialiste d'Evry (Essonne) Manuel Valls a exhorté jeudi Frédéric Mitterrand à "s'expliquer" sur ses "écrits insupportables" dans "La Mauvaise vie", qui évoquent le tourisme sexuel, et a estimé que c'est à Nicolas Sarkozy "de décider". "On peut toujours faire la part entre l'homme, l'intellectuel et le fantasme mais quand on lit ses propos, ils sont incontestablement choquants", a-t-il déclaré sur France-Info. "Ce sont des écrits que je considère moi aussi insupportables, on ne peut être qu'indigné par toute apologie de l'exploitation sexuelle". "Il appartient maintenant à Frédéric Mitterrand, parce qu'il est un ministre de la République, parce qu'il y a polémique sur un thème sensible pour les Français, de s'expliquer", a jugé Manuel Valls. "En fonction de cette explication, il appartiendra au président de la République et au Premier ministre de décider quels doivent être le sort et l'avenir de Frédéric Mitterrand".

Georges Frêche : son parti, c'était « le Languedoc-Roussillon » Bâtisseur visionnaire et charismatique pour les uns, retors, colérique, autoritaire voire despote pour d'autres, Georges Frêche est décédé hier soir à 72 ans d'un arrêt cardiaque. Cet ex-socialiste était un personnage complexe qui laissait rarement indifférent. Il avait encore fait parler de lui le mois dernier en inaugurant en grande pompe à Montpellier cinq statues de « grands hommes », dont celle de Lénine. Avant cela, ses propos sur « la tronche pas catholique » de l'ancien Premier ministre Laurent Fabius lui avaient valu la réprobation de ses nombreux détracteurs et l'ire des instances nationales du Parti socialiste. Déjà exclu des rangs du PS en 2007 pour ses dérapages verbaux, le parti lui avait opposé la maire socialiste de Montpellier Hélène Mandroux aux régionales de mars. Mais il avait été réélu dans un fauteuil, confirmant son statut de baron régional construit loin des cénacles parisiens allergiques à ses outrances verbales.

Related: