background preloader

Bases de données - Statistiques structurelles d'entreprises

Bases de données - Statistiques structurelles d'entreprises
Présentation des résultats des statistiques d'entreprises (ÉSANE) ÉSANE (Élaboration des Statistiques Annuelles d'Entreprises) propose chaque année une photographie de la population des unités légales (sociétés, entreprises individuelles, parties d'administrations publiques et certaines associations) ou des nouvelles entreprises (définies par le décret 2008-1354 et reposant sur la notion de groupe) composant le système productif. Présentation et accès aux résultats d'Esane Alisse - résultats de 2008 à 2013 Pour chacun des thèmes proposés, vous pouvez construire vos tableaux en sélectionnant les caractéristiques et secteurs souhaités et télécharger les bases de données. Depuis 2008, les données sont présentées selon la nomenclature d'activités française NAF, rév. 2. Indicateur d'activité (source TVA - 2008 à 2013). Fiches sectorielles Accéder aux fiches sectorielles

http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/default.asp?page=alisse.htm

Related:  TSTMG

TVDMA est la 1ère Web TV du Management et Droit des Entreprises Interview de : COLASSE Bernard Les principes comptables Comptabilité: représentation chiffrée de l’entreprise, reposant sur des principes non intangibles: coût historique, prudence… Relativité de la représentation comptable de l’entreprise par rapport à la réalité. Accounting: quantified representation of the undertaking, based on non intangible principles: historical cost, prudence… Relativity of the accounting representation of the undertaking compared to reality Pour aller plus loin : Encyclopédie de comptabilité, contrôle de gestion et audit, Bernard Colasse, Economica, 2009Les fondements de la comptabilité, Bernard Colasse, la découverte, 2007L’analyse financière de l’entreprise, Bernard Colasse, la découverte, 2008

MENE1313649N La présente note de service définit l'épreuve de spécialité de la série STMG (sciences et technologies du management et de la gestion) du baccalauréat technologique à compter de la session 2014 de l'examen. L'épreuve porte sur le programme de sciences de gestion en classe de première et sur celui de l'enseignement spécifique à la spécialité en classe terminale. La définition de l'épreuve, établie par la présente note de service, est commune aux quatre spécialités de la série STMG du baccalauréat technologique : « gestion et finance », « mercatique (marketing) », « ressources humaines et communication », « systèmes d'information de gestion ». 1 - Rappel du règlement d'examen

Directives - Enterprise and Industry Directives As a first step, you need to verify whether your product(s) fall(s) within the definition of an active implantable medical device in accordance with Article 1 paragraph 2a) to c) of Directive 90/385/EEC where also the term "active medical device" is defined. For a definition of "implantable device" see Annex IX, section I.1.2 of Directive 93/42/EEC on medical devices. Secondly, you need to verify that none of the exclusion clauses of Article 1 paragraph 3 to 6 is applicable.

lexpansion.lexpress.fr/classement/economie/entreprise.asp Quels points communs y a-t-il entre la brasserie corse Pietra et un fabricant de matériel d'éclairage comme Sogexi ? Comment ces deux entreprises parviennent-elles à ­vendre des produits de consommation courante tout en préservant de bonnes marges ? La recette est complexe : dans ces deux cas, l'innovation est bien sûr au coeur de leur business. Mais encore faut-il savoir trouver la martingale qui associera l'innovation produit et le marketing pour en faire un modèle économique optimisé. A l'exemple de ce qu'a réussi avec brio le numéro un de notre palmarès, Charlott'. Cette entreprise lyonnaise spécialiste de la lingerie féminine, classée sur le podium du Top 100 depuis huit ans, affiche, grâce à la vente à domicile, des résultats particulièrement compétitifs (58 % de croissance cumulée depuis 2008 et 42 % de rentabilité en 2012) dans un secteur pourtant réputé sinistré.

Les indicateurs financiers et économiques - Dominique Chesneau Interview de : CHESNEAU Dominique Les indicateurs financiers et économiques Les indicateurs financiers et économiques des entreprises sont regroupés en deux catégories : d’une part l’analyse financière qui recouvre la performance des différents éléments de vie de l’entreprise ; d’autre part la création de valeur qui synthétise le calcul du bilan, la valeur ajoutée de l’entreprise, et les outils comptables disponibles. Ce sont tous ces indicateurs qui établissent la véritable valeur de l’entreprise. The financial and economic indicators of the companies are grouped into two categories.

Dropbox TIE News News 25/03/2014 Effective market surveillance stops substandard toys reaching children The European Union’s rapid alert system for dangerous consumer products (RAPEX) prevented many substandard toys from reaching European consumers last year, according to a European Commission report released (...) continue reading Registre du commerce et des sociétés - Greffe du tribunal de commerce - Infogreffe

Performances financières et performances sociales sont-elles compatibles ? LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Nicolas Mottis, professeur à l'Essec Une entreprise peut-elle croître tout en étant vertueuse dans ses pratiques sociales, environnementales ou de gouvernance ? Dans le jargon managérial, cela renvoie au lien entre "création de valeur" - comprendre performance financière - et performances extra-financières ou performances "ESG" (environnementales, sociales et de gouvernance).

About Toy Safety News 25/03/2014 Effective market surveillance stops substandard toys reaching children The European Union’s rapid alert system for dangerous consumer products (RAPEX) prevented many substandard toys from reaching European consumers last year, according to a European Commission report released (...) continue reading Modes de financement des entreprises Fonds propres ou quasi-fonds propres Il s'agit des financements issus des apports en capital et en comptes courants faits par les associés ou actionnaires, mais aussi les subventions d'investissement. Ces capitaux sont présentés au passif dans le bilan de l'entreprise ; en raison de leur emplacement en haut du tableau du passif, on parle de financements de haut de bilan. Les apporteurs de capitaux prennent un risque plus important que les créanciers (le remboursement des prêts étant prioritaire sur la préservation des fonds propres), mais espèrent un rendement supérieur, en percevant des dividendes si l'entreprise en distribue et par l'augmentation de la valeur de leurs actions ou parts quand l'entreprise se développe. Capital social Il correspond à l'apport initial et définitif des associés pour la constitution d'une société.

Les pièces comptables Les pièces comptables : Introduction Chaque opération de l'entreprise entraîne l'établissement de pièces comptables plus communément appelées pièces justificatives. Les pièces comptables peuvent prendre plusieurs formes : facture d'achat, facture de vente, note de frais, relevés de banque, bulletins de salaire, déclarations fiscales... Les pièces comptables : obligation de conservation Attention : les pièces comptables d'une entreprise doit être classée et archivée pendant 10 ans. Peu importe le type de classement ou le type de format, les pièces comptables papier ou électronique doivent être conservées. Association des professionnels du jouet Nous pensons que ces besoins sont satisfaits partiellement et c’est la raison pour laquelle les professionnels du jouet se mobilisent au sein de l'association "Le Jouet et l’Enfant, Association des Professionnels du Jouet". 9 Enseignes et des Magasins Indépendants : un réseau de 500 magasins en France Club Sajou Jouetland, Joupi, KingJouet, La Grande Récré, Picwic, Star Jouet. Les magasins adhérents représentent plus de 20% du marché français du jouet. Plus de 100 Fabricants français et internationaux Les 80 entreprises membres de la Fédération française des industries Jouet et Puériculture derrière son Président Jean Louis Berchet. A ce jour, une vingtaine d’entreprises non adhérentes de la Fédération française des industries Jouet et Puériculture.

Related: